Astérix et la potion magique

Astérix et la potion magiqueUne potion un peu trop épicée
 
Panomarix chute d’un arbre ; se rendant compte de son grand âge, il se met à la recherche d’un élève talentueux à travers toute la Gaule pour assurer sa succession. Les hommes partent avec lui à la quête d’un élève, pendant que les femmes gardent le village et sortent les muscles contre les armées romaines colonisatrices. Un point original et moderne dans le traitement d’Astérix, le film est féministe. Alexandre Astier (de chez Kaamelott) remet le couvert 4 ans après « Le domaine des Dieux » ; le scénario est ici très léger parsemé de trop peu de gags. C’est planplan et cela manque cruellement de sel et de rythme. Le public adulte risque de s’ennuyer avec cette intrigue bien trop enfantine. Scénario original, c’est à mettre au crédit de ce film ; mais on n’est loin de l’adaptation enlevée que fît Chabat avec « Mission Cléopatre ». Reste une animation fourmillant de détails sur les plans larges avec des paysages magnifiques contrastant malheureusement avec des personnages ressemblant à de vulgaires bonhommes en mousse. Décidemment quelle est cette mode de faire ressembler les personnages de dessin animé 3D au « Gribouille » de notre enfance… c’est daté. Un film pas raté, mais sans relief.
Sorti en 2018
Ma note: 10/20

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Killing
wallpaper-1019588
Une (belle) page se tourne
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Colette
wallpaper-1019588
L'Homme du Peuple
wallpaper-1019588
Crawl, critique
wallpaper-1019588
Nouveau trailer pour 21 Bridges de Brian Kirk
wallpaper-1019588
Ciné au Rize été 2019
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Roads