Ben Schwartz au casting du live-action Sonic le Hérisson signé Tim Miller ?

Ben Schwartz au casting du live-action Sonic le Hérisson signé Tim Miller ?
Et il y sera (vocalement) rien de moins que Sonic dans cette adaptation live-action du célèbre jeu vidéo Sega, qui mêlera prises de vues réelles et animation...

On aime beaucoup James Marsden par chez nous, comédien aussi mésestimé que talentueux au sein de la jungle Hollywoodienne, qui n'a pas forcément eu la carrière qu'il méritait, la faute à quelques choix à la limite du douteux (faut bien manger).
Et si le bonhomme semblait gentiment revenir sur le devant de la scène grâce à l'excellente série HBO Westworld, il faut croire que ses démons ont la dent dure.
En effet, Deadline annonçait au début du mois de juin que le comédien de 44 ans s'engageait avec la Paramount pour être la vedette du live action Sonic Le Hérisson, adaptation sur grand écran du célèbre jeu vidéo Sega mise en boîte par Tim " Deadpool " Miller, qui concocte dans le même temps le tout aussi redouté Terminator 6 sous l'oeil plus où moins attentif de papy James Cameron.
Un rôle-titre rattaché par la rumeur il y a peu à un Paul Rudd qui a bien fait de ne pas s'y rattacher, justement.

Un peu plus tard, on montait d'un cran puisque, toujours selon Deadline, c'était l'immense Jim Carrey qui venait d'être recruté, pour incarner le méchant légendaire du jeu-vidéo, le Dr Robotnik.
Aujourd'hui, la hype s'emballe moins mais la production, encore une fois selon Deadline, aurait trouvé la voix de son Sonic en la personne de Ben Schwartz (Parks and Recreations, The Walk), pas un inconnu au rayon des doublages ciné, puisqu'il avait également participé aux bruitages (avec Bill Hader) de BB-8 pour la franchise Star Wars, et qu'il est crédité au casting vocal de la géniale BoJack Horseman.
Voilà, voilà.

Le long-métrage mêlera prises de vues réelles et animation, suivra les aventures du célèbre hérisson, opposé au méchant Docteur Robotnik qui a dérobé les Emeraudes du Chaos, et débarquera dans les salles obscures hexagonales le 11 décembre 2019.
On a pas du tout hâte, vraiment.

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Mon Mon Mon Monsters (Étrange Festival 2017)
wallpaper-1019588
Nominations Oscars 2018 : Favoris et pronostics
wallpaper-1019588
Avengers Infinity War, critique
wallpaper-1019588
Réflexion #13 – Doit-on nécessairement aimer un chef d’oeuvre ?
wallpaper-1019588
Benedict Wong et Thomas Mann au casting du live-action La Belle et le Clochard ?
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Papillon
wallpaper-1019588
Affiche US pour Hold The Dark de Jeremy Saulnier
wallpaper-1019588
Bande annonce VF pour Le Jeu de Fred Cavayé