Comics en vrac : Redneck, Super Sons, Jupiter’s Legacy et Black Hammer

Comics en vrac : Redneck, Super Sons, Jupiter’s Legacy et Black Hammer

Avec les beaux jours, il faut trouver un peu de lecture pour squatter le jardin ou les parcs. Voici donc quelques lectures comics intéressantes sur lesquelles se pencher : les vampires de Redneck, Superboy et Robin dans Super Sons, les super-héros mélancoliques de Black Hammer et ceux plus directs et violents de Jupiter’s Legacy !

Redneck : foutus vampires !

Comics en vrac : Redneck, Super Sons, Jupiter’s Legacy et Black Hammer

Avec Doctor Strange et Star Trek, le scénariste texan Donny Cates commence à se faire un petit nom dans le milieu des comics. C’est donc naturellement qu’il propose son creator owned qui lui ressemble : Redneck. Ici, pas question de retrouver des vampires qui auraient la classe et une atmosphère victorienne. Au contraire, nous avons droit à des vampire bouseux dans une ambiance « famille dégénérée de Massacre à la Tronçonneuse ». Et cet aspect donne toute sa personnalité à la série qui se démarque alors aussi de la référence American Vampire.

Les Bowman tentent de coexister mais tout de ne se passe pas comme prévu. L’occasion pour l’auteur d’insister sur l’esprit intolérant et extrême qui règne au sud des Etats-Unis. Il est juste dommage que les dessins de Lisandro Estherren soient parfois un peu brouillon, ce qui nous empêche de vraiment bien cibler les personnages. Mais en tout cas c’est une bonne entrée en matière qui rend curieux pour la suite.

Super Sons : super-héros juniors pour un moment fun

Comics en vrac : Redneck, Super Sons, Jupiter’s Legacy et Black Hammer

D’un côté Superboy, fils de Superman qui apprend à gérer ses pouvoirs avec un grand sens des responsabilités. De l’autre, Damian Wayne, fils de Batman, nouveau Robin et leader grande gueule des nouveaux Teen Titans. Evidemment une rencontre entre les deux ne pouvait être qu’explosive. Et entre les mains de Peter Tomasi, c’est réussi.

Les caractères des 2 gamins et leurs envies de devenir super-héros sont bien écrits dans une aventure anecdotique mais très fortement sympathique. Et de son côté Jorge Jimenez apporte une énergie indéniable au dessin. L’ensemble se lit donc extrêmement bien et c’est parfait pour un instant de détante amusant !

Jupiter’s Legacy, enfin le tome 2

Comics en vrac : Redneck, Super Sons, Jupiter’s Legacy et Black Hammer

On répète toujours que Mark Millar fait du scénario prêt pour Hollywood et c’était encore le cas il n’y a pas si longtemps avec Reborn. Heureusement, il peut aussi aller plus loin et c’est ce qu’il avait commencé à faire dans Jupiter’s Legacy. 2 ans plus tard voici donc le second tome de cette fructueuse collaboration avec Frank Quitely.
Un état totalitaire géré par surhomme qui a descendu son père pour prendre le pouvoir et tenter de rendre le monde meilleur, sa soeur qui a fondé sa famille et se retrouve maintenant en fuite. Voici maintenant venu le temps de l’action et tous les surhommes traqués vont tenter de reprendre le contrôle.

Le récit de Millar est ici toujours aussi ambitieux avec bon nombre d’idées qu’il sacrifie comme souvent sur l’autel du sensationnel sans les approfondir plus que ça mais qui plante de bonnes pistes de réflexion. En tout cas, pour une fois ça se lit sans avoir l’impression de lire quelque chose d’anecdotique et facilement adaptable en film, ce qui est un progrès. Il faut dire que les dessins toujours aussi clairs de Quitely sont là pour apporter de la profondeur à cette histoire intense. C’est donc bien l’un des travaux les plus intéressants de Millar depuis longtemps auquel nous avons le droit, ça se savoure !

Black Hammer : suite mélancolique

Comics en vrac : Redneck, Super Sons, Jupiter’s Legacy et Black Hammer

Jeff Lemire continue de construire son univers de super-héros mélancoliques avec son 2e tome de Black Hammer. La fille du super-héros au marteau doit retrouver ses esprits dans ce village dans lequel sont bloqué les anciens héros qui tentent de vivre malgré tous leurs doutes. Mais Madame Dragonfly continue de faire des siennes. Il ne sont pas près de quitter leur petite ville.

Le scénariste prend toujours le temps de décrire ses personnages et aussi son univers super-héroïque à l’ancienne avec l’influence évidente de Jack Kirby. Un grand souffle de mélancolie et de nostalgique berce donc la série qui se lit toujours trop rapidement en ayant l’impression de bien connaitre les personnages mais sans avoir vu tout ce dont ils sont capables. On sent bien que nous sommes dans la retenue et que quelque chose prend son temps pour appoter le coup de grâce prochain, ce qui rend cet univers d’autant plus attachant. Vivement la suite !


wallpaper-1019588
Girl
wallpaper-1019588
Paradox (2017) de Wilson Yip
wallpaper-1019588
First Man - Le premier homme sur la Lune
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Nicky Larson Private Eyes
wallpaper-1019588
Nouvelle image officielle pour Rambo : Last Blood signé Adrian Grunberg
wallpaper-1019588
Nouvelle image pour Jay & Silent Bob Reboot de Kevin Smith
wallpaper-1019588
Affiches personnages US pour Queens de Lorene Scarafia
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #55. Young Sherlock Holmes