Gimme Danger, les Stooges par Jim Jarmusch.

c'est le titre d'une chanson extraite de , le troisième album d'Iggy Pop & The Stooges sorti en 1973, soit un an avant la séparation du groupe. Et c'est ainsi que Jim Jarmusch a choisi de nommer ce documentaire consacré à Iggy Pop et ses camarades. Le danger, ces forces de la nature l'ont côtoyé de leurs débuts à leur séparation, dans le privé comme sur scène. Ce documentaire enragé est né d'une collaboration de huit ans entre le frontman assagi et le cinéaste passionné. Gimme Danger retrace l'histoire du groupe, de l'adolescence des turbulents garnements jusqu'à la reformation du groupe au début des années 2000. Jarmusch officie ici comme fan bien plus que comme réalisateur. Pour autant, le documentaire ne se suffit pas des images d'archives qu'il met en avant. Jarmusch multiplie les reconstitutions à travers des séquences animées savoureuses et fait renaître l'ambiance sonore d'instants gravés à tout jamais sur la pellicule photographique. Le récit et les souvenirs d'Iggy Pop, Jim Osterberg de son (presque) vrai nom, rejoint par James Williamson ainsi que les témoignages posthumes de Scott et Ron Asheton, tiennent lieu de fil conducteur dans ce patchwork d'anecdotes folles et sincères. Plus qu'une plongée dans la vie du groupe, c'est également un pan de l'histoire culturelle américaine que l'on (re)découvre. On comprend alors l'importance qu'a eu Iggy Pop & The Stooges sur la scène musicale d'alors, enterrant définitivement la musique des années 60 pour faire émerger une nouvelle mouvance, celle du punk et du rock progressif. Mouvances dans lesquelles l'esprit libre qu'est Iggy Pop ne se reconnaît pas. Et ne souhaite surtout pas s'inscrire ! L'homme désire avant tout être lui-même. Son personnage est d'ailleurs une source perpétuelle d'étonnement, de rire et de tendresse. C'est avec un regard tendre et sage à la fois que le rockeur se remémore cette carrière agité, dont il désormais un des rares rescapés. Gimme Danger est une belle pièce à ajouter à notre compréhension de la scène musicale d'alors et de l'influence qu'a eu ce groupe de révoltés sur la contreculture.

Gimme Danger, les Stooges par Jim Jarmusch.

wallpaper-1019588
Astérix et Obélix : l'Empire du Milieu (2023) de Guillaume Canet
wallpaper-1019588
Mayday (2023) de Jean-François Richet
wallpaper-1019588
DCU : James Mangold à la réalisation du film Swamp Thing ?
wallpaper-1019588
[GERARDMER 2023] : Bilan de la 30ème édition