Preview – Overwatch

Overwatch est-il une révolution dans le monde du FPS ou juste un facelift de Team Fortress? Preview et avis sur le prochain jeu signé Blizzard Entertainment.

Que l'on y adhère ou non, il faut reconnaître une qualité au " style Blizzard " : prendre un genre, l'assimiler et se l'approprier en le mettant au goût du jour. Ca été le cas pour les MMORPG avec World of Warcraft, les jeu de cartes à collectionner avec Hearthstone ou le MOBA avec Heroes of the Storm. Blizzard se risque pour la première fois dans le segment du jeu de tir à la première personne (FPS), le projet Overwatch est né. Sera-t-il une réelle alternative au marché déjà saturé par les franchises telles que Call of Duty? Ou n'est-ce juste qu'une mise à jour du jeu Team Fortresss. On vous donne notre premier avis sur le jeu.

Du nouveau chez Blizzard Entertainment

Activision Blizzard est le plus gros éditeur et développeur de jeu vidéo au monde et pour cause. Blizzard Entertainment couvrait déjà une bonne partie des genres de jeux populaires : le MMOPRG avec World of Warcraft, le RTS avec les franchises Starcraft et Warcraft, le Hack'n Slash avec Diablo, le MOBA avec Heroes of the Storm et le jeu sur mobile avec Hearthstone. Alors qu'Activision proposait les franchises Call of Duty ou Skylanders. Plus récemment le groupe s'est même offert King Digital Entertainment, le fameux éditeur de Candy Crush pour consolider son marché mobile. Pourtant jamais Blizzard ne s'était risqué dans genre du FPS. Une tentative, maintenant avortée, a portant été suggérée avec le projet Nova. Mais ce n'est pas le cas ici. Overwatch est d'ores et déjà sur les rails et est disponible en bêta fermée. C'est donc avec intérêt que nous allons suivre ce jeu.

Preview – Overwatch

Du nouveau avec du vieux ?

Comme à son habitude depuis ses dernières années, Blizzard se fait maître dans la mise à jour de genre. Le dernier en date était le MOBA avec Heroes of the Storm, où le développeur voulait profiter de sa part du gâteau, en compétition avec League of Legend et DotA 2.

Il est important de noter que les informations suivantes proviennent de la bêta fermée et sont susceptibles de changer avant la sortie officielle du jeu au printemps prochain.

Overwatch est un jeu de tir à la première personne exclusivement multi-joueurs (il n'existe pas de contenu solo). Deux équipes de 6 joueurs contestent des objectifs sur différents champs de bataille (8 pour le moment). Actuellement, il existe deux modes de jeux : le point de contrôle et le convoi. Une équipe se retrouve à défendre sa position face à l'assaut de l'autre. A chaque apparition, vous pouvez choisir entre plusieurs personnages (21 à l'heure de ces lignes), catégorisés en 4 rôles : Attaque, Défense, Tank et Soutien. Ce choix influencera grandement votre gameplay. Malgré une fonction définie, chaque héros dispose d'aptitudes différentes des uns et des autres.

Non, ce genre n'est pas nouveau. Team Forteress sorti en 1996 est basé sur la même idée : 2 équipes, objectifs de défenses et d'attaques ainsi que des rôles différents (9 ici) pour varier le style de jeu. Disponible dans sa deuxième version sur la plateforme Steam, il est intéressant de savoir ce que Blizzard apporte ou non au genre. Overwatch doit trouver sa place dans un genre où la concurrence n'est certes pas forte, mais existe cependant. La notoriété du développeur va clairement aider à sensibiliser les joueurs, mais est-ce suffisant pour constituer une réussite dans le milieu ?

Apports et lacunes, notre avis sur Overwatch

Pour moi, non-joueur de FPS depuis plusieurs années, le retour au genre n'a pas été direct. Blizzard confirme cependant sa capacité de prise en main avec une interface simple et ludique. En 3 clics vous vous retrouvez en pleine partie. Bien que les cartes, les actions et les mouvements soient expliqués via un petit tutoriel, retrouver les réflexes de visée ont demandé quelques rounds. Le choix pour un héros de support s'est vu intéressant pour ne pas à avoir à porter l'action, tout en découvrant les cartes et les points stratégiques.

Chaque personnage dispose d'actions vraiment différentes, même classé dans une même catégorie. Un exemple en support : " Symmetra " installe des sentinelles qui se déploient à vue de l'ennemi et qui, en plus d'apporter un bouclier à vos alliés, permet de les téléporter directement à l'endroit désiré. Alors que " Mercy " disposera d'un sort de bonus d'attaque et de soin direct sur ses alliés, ainsi que le pouvoir de les ressusciter.

Alors que le jeu de carte Hearthstone a bien pris sur mobile et ordinateur proposant du contenu pour joueurs casual et des compétitions eSport, Heroes of the Storm semble souffrir d'un manque d'intérêt du public. Pourtant une réussite sur le plan de la jouabilité, ce dernier ne trouve pas son public de joueurs professionnels. Sûrement par un manque de potentialité personnelle, trop axé sur l'action de groupe, il est difficile d'y faire ressortir le talent d'un joueur comme il est possible dans League of Legend ou DotA 2. Overwatch est certes un jeu d'équipe mais une action individuelle peut être clairement signe de retournement de situation. En plus des compétences de base des tirs et des soutiens, votre personnage disposera d'une compétence dite " ultime " qui, bien utilisée, pourra tourner une mauvaise situation à votre avantage.

Il y a des ombres au tableau pour Overwatch, même si nombre d'entre elles sont imputables au développement actuel du jeu. Il n'existe pour le moment aucun intérêt à gagner ou perdre une partie puisqu'il n'y a aucune progression d'avatars ou de personnages. Aucune expérience ou récompense n'est reçue en fin de partie permettant une customisation visuelle. Les modes de jeux actuels sont assez répétitifs. Pour le moment, pas de capture de drapeaux, Domination ou Team Deathmatch. Même si, à mon avis, Blizzard ne souhaite pas s'aventurer sur ce dernier mode, trop éloigné du style du jeu. Enfin, l'absence de contenu solo pourra être un argument rédhibitoire pour certains joueurs. Pour ce point, il semble qu'il n'y aura sûrement pas de changement et Overwatch restera un jeu exclusivement multi-joueurs. Pour un prix déjà communiqué de 40€ en version digitale PC, 60€ pour la version " exclusive " PC et 70€ pour les consoles (PS4 et Xbox), l'éditeur s'aligne sur les prix du marché. A savoir ici si les consoles pourront être connecté à Battle.net pour jouer avec les joueurs PC, ou resteront sur les plateformes respectives.

Overwatch est très prometteur. Comme à son habitude, Blizzard trouve les moyens de mettre à jour un genre dans un format accessible et fun. La bêta ne fait que commencer et il reste beaucoup de temps pour améliorer le contenu et l'équilibrage des héros. Ce n'est pas une révolution mais une bonne dose d'amusement en perspective ouvrant plein de possibilités de jeu en équipe, de formations tactiques avec des combos sur certains héros et des occasions d'identifications individuelles. Reste à savoir si la sauce va prendre après l'engouement suscité par un marketing toujours aussi machiavélique de la part de Blizzard : proposer des accès bêta aux streamer sur Twitch pour donner l'eau à la bouche aux joueurs.

Je vous laisse en compagnie de la vidéo officielle du gameplay d' Overwatch :

Si vous êtes intéressés par Overwatch, vous pouvez trouver ici d'autres informations:

http://overwatch.judgehype.com/
http://eu.battle.net/overwatch/fr/

wallpaper-1019588
Premier trailer pour Emily de Frances O'Connor
wallpaper-1019588
Vers un quatrième film Kung-Fu Panda pour 2024 ?
wallpaper-1019588
Sienna Miller en vedette de Horizon signé Kevin Costner ?
wallpaper-1019588
Affiche FR pour Enzo le Croco de Will Speck et Josh Gordon