Critique – Mission Impossible : Rogue Nation

Mission Impossible Rogue Nation : le film qui va tuer James Bond ? Notre avis sur ce cinquième volet.

Vous avez été séduits par la bande-annonce de Mission Impossible : Rogue Nation ? Rassurez-vous, le film est globalement du même acabit. L'une des sorties phares de cette année 2015 nous plonge dans un spectacle haletant mêlé à des décors splendides. Les acteurs s'en donnent à cœur joie.

Critique – Mission Impossible : Rogue Nation

En dépit de son efficacité, l'équipe Mission Impossible s'est attiré l'ire de la CIA. Méthodes peu orthodoxes, discrétion discutable, non-respect de la hiérarchie sont autant d'éléments qui précipitent sa dissolution. Désormais isolé du pouvoir, Ethan Hunt disparaît de la circulation et doit affronter seul le Syndicat, une organisation secrète responsable de nombreuses actions terroristes à travers le monde. Les ex-membres de Mission Impossible étant étroitement surveillés par la CIA, Ethan doit s'allier à la charmante Ilsa Faust, ex-agent britannique, afin de prouver l'existence du Syndicat et de le démanteler.

Un peu d'humour entre deux scènes d'action

Ce scénario réunit des ingrédients classiques de beaucoup de films du genre : une organisation secrète, un héros renié par sa hiérarchie, une mystérieuse femme fatale, des courses-poursuites et un sidekick qui allègent un peu l'atmosphère lorsque le propos devient trop sérieux. Classique et relativement efficace : on ne se fait pas de film quant à la fin cousue de fil blanc, on essaie juste d'y voir plus clair dans une intrigue parfois inutilement complexifiée, et on s'en remet à un récit ponctué par les " Ethan, what shall we do now ? / Where shall we go now? " (" Ethan, que devons-nous faire / Où devons-nous aller désormais ? ") qui nous font entrer dans une nouvelle phase de la mission.

Une mission pas impossible pour les acteurs

Afin de servir le récit de Mission Impossible : Rogue Nation, la réalisation ne lésine pas sur les scènes d'action surgonflées à coups de courses-poursuites et autres combats spectaculaires dans des décors splendides. A moins qu'en réalité le récit ne soit qu'un prétexte pour mettre en place ces scènes testostéronées. Christopher McQuarrie dirige pour la seconde fois Tom Cruise après Jack Reacher en 2012, et ne nous déçoit pas. On peut déplorer quelques longueurs et quelques faux-rythmes, qui ne nuisent cependant pas au propos, et ces temps morts ne rendent que plus savoureuses les scènes d'action. Côté acteurs, ils sont globalement satisfaisants. Je distinguerais le bon trio formé par Tom Cruise ( sur ce lien, vous trouverez quelques articles concernant Tom Cruise pouvant vous intéresser), Simon Pegg ( lisez notre critique du film Le dernier pub avant la fin du monde où il est présent) et Rebecca Ferguson, des autres acteurs. Sans surprise, Tom Cruise campe à merveille un rôle qu'il connaît parfaitement tandis que Rebecca Ferguson défend fort bien le personnage stéréotypé de la femme fatale. Rebecca évite de passer pour la potiche de service, ce qui est assez rare pour être remarqué. Simon Pegg est quant à lui un très bon sidekick, qui nous épargne quelques bâillements lors des passages plus calmes. Son jeu se situe dans un registre proche de celui qu'on lui connait dans Star Trek, avec toutefois - oserais-je le dire - bien plus de charisme.

Mention acceptable pour Sean Harris dans le rôle de Solomane Lane, qu'il rend plus charismatique grâce à un inattendu travail sur la voix, ainsi qu'à Alec Baldwin qui éclipse totalement la prestation d'un triste Jeremy Renner, dont l'utilité dans ce film reste discutable. Si vous venez voir Mission Impossible : Rogue Nation pour cet acteur, vous pouvez passer votre chemin.

Avec Mission Impossible : Rogue Nation, Christopher McQuarrie nous propose un film d'action réussi, qui assouvira votre soif de spectacle !

Pour les curieux, retrouvez la vidéo making of d'une des scènes de Mission Impossible : Rogue Nation.

Critique - Mission Impossible : Rogue Nation

  • Tom Cruise
  • Simon Pegg, excellent sidekick
  • Des scènes et effets spéciaux réussis
  • Un scénario usé jusqu'à la corde
  • Quelques longueurs scénaristiques
  • Jeremy Renner

Note des lecteurs: (0 Votes)

Sur le même thème

Critique – Mission Impossible : Rogue Nation

  • Titre : Mission Impossible : Rogue Nation
  • Année de sortie : 2015
  • Style : Action
  • Réalisateur : Christopher McQuarrie
  • Synopsis : L'équipe IMF (Impossible Mission Force) est dissoute et Ethan Hunt se retrouve désormais isolé, alors que le groupe doit affronter un réseau d'agents spéciaux particulièrement entraînés, le Syndicat. Cette organisation sans scrupules est déterminée à mettre en place un nouvel ordre mondial à travers des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ethan regroupe alors son équipe et fait alliance avec Ilsa Faust, agent britannique révoquée, dont les liens avec le Syndicat restent mystérieux. Ils vont s'attaquer à la plus impossible des missions : éliminer le Syndicat.
  • Acteurs principaux : Tom Cruise, Jeremy Renner, Simon Pegg, Rebecca Ferguson
  • Durée : 2h12

wallpaper-1019588
[Cannes 2019] “Little Joe” de Jessica Hausner
wallpaper-1019588
Ant-Man et la Guêpe
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Working Woman
wallpaper-1019588
Fenêtre sur cour
wallpaper-1019588
Austin Butler en Elvis Prestley pour le biopic de Baz Luhrmann ?
wallpaper-1019588
Emma Stone en vedette du prochain film de Damien Chazelle, Babylon ?
wallpaper-1019588
Première bande-annonce de The King’s Man : Première Mission la prequelle de Kingsman (Actus)
wallpaper-1019588
Première bande annonce VF pour The King’s Man de Matthew Vaughn