Le garçon et le héron

Le garçon et le héronUn condensé de ses 12 films

Les octogénaires sortent tous leurs films cet automne (Loach, Allen, Scorcese, Miyazaki) ; Miyazaki nous livre un opus à la David Lynch avec un film à tiroirs digne d’une armoire normande. Ecologie, transmission, spiritualité et religion, passage à l’âge adulte, la perte d’un être aimé, la guerre ; tous ses thèmes favoris sont bel et bien là pour ce qui pourrait être son dernier animé. Le maître a conservé son talent de conteur hors pair ; la magie des images opère toujours autant ; la musique est toujours un personnage à part entière ; on est en terrain connu et ça fait du bien d’être embarqué par celui dont on sent qu’il est toujours hanté par la seconde guerre qui l’a tant marqué.

Malgré toutes ses qualités louables, son récit est redondant ; qu’il perde le spectateur dans ce récit alambiqué est une chose, mais on a l’impression que lui-même ne sait pas que dire au final. Le tout ressemble à un pot-pourri ; et comme disait Lao Tseu : « Il n’est de bon vent pour qui ne sait où aller ». Il recycle et le film finit par ressembler à un best of ; mais un florilège de Miyazaki tout de même !!! Ça se s’apprécie…

« Le voyage de Chihiro » dans le trip film tiroir noir de Miyazaki reste mon préféré…. Surtout que celui-ci, avec la mort omniprésente n’est pas à destination des familles.

Sorti en 2023

Ma note: 13/20


wallpaper-1019588
Top films 2014
wallpaper-1019588
Maria's lovers
wallpaper-1019588
The Royal Hotel (2023) de Kitty Green
wallpaper-1019588
The Killer (2023) de David Fincher