[CRITIQUE] : Il était une fois 2

[CRITIQUE] : Il était une fois 2Réalisateur : Adam Shankman
Avec : Amy Adams, Patrick Dempsey, Maya Rudolph, James Marsden, Idina Menzel,...
Distributeur : Disney Plus France
Budget : -
Genre : Comedie, Comédie Musicale, Aventure, Fantastique, Famille.
Nationalité : Américain.
Durée : 2h01min
Synopsis :
Giselle et Robert sont mariés depuis 15 ans. Lassés de la vie citadine, ils emménagent dans le quartier résidentiel de Monroeville avec leur petite famille, dans l’espoir de mener une existence un peu plus féerique. Malheureusement, les choses ne se déroulent pas sans accrocs. Les banlieues chics sont régies de façon stricte, comme ne cesse de le rappeler Malvina Monroe, gardienne du temple autoproclamée. Résultat : Giselle se sent plus isolée que jamais. Frustrée que le bonheur promis soit si difficile à trouver, elle fait appel à la magie d’Andalasia et transforme accidentellement son quartier en un véritable conte de fées, au risque de mettre en péril le bonheur de sa famille. Embarquée dans une course contre la montre, elle devra conjurer l’enchantement et se poser la question de savoir ce qu’elle et sa famille entendent vraiment par l’expression « … Ils vécurent heureux ».

Critique :

Sans étincelle et trop long pour son bien, ne parvenant jamais à raviver la magie burlesque où même l'esprit mordant de son aîné, plus qu'une suite décevante, #iletaitunefois2 est un gaspillage superficiel et sans joie qui titille vainement notre nostalgie... comme #HocusPocus2. pic.twitter.com/qoGlBq2ipx

— Fucking Cinephiles (@FuckCinephiles) November 18, 2022

Au-delà de l'aspect furieusement opportuniste qu'incarne sa production un tantinet tardive (une manière facile pour Disney de gonfler le catalogue de sa plateforme avec une suite d'un film apprécié du public, et dont l'univers nous est tous plus où moins familier), Il était une fois 2, qui débarque donc quinze ans après son ainé, donnait presque un résumé parfait de son état dès son titre furieusement évocateur : Disenchanted, en opposition au Enchanted du premier opus.
Si Enchanted incarnait un équilibre intelligent et malin entre un usage amusé des tropes du conte de fées so Disney et un cynisme délicieux, quelques années après le résolument plus parodico-vulgaire Shrek mais surtout une pluie de blockbusters dits " conscients ", sa suite en est tout le contraire et, à l'instar de la désastreuse suite du cultissime Hocus Pocus dégainé fin septembre, se laisse porter par une écriture aussi fade que volontairement sans inspiration.

[CRITIQUE] : Il était une fois 2

Copyright 2022 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.


Partant d'un pitch résolument simpliste (après près de deux décennies d'un mariage heureux, Giselle cherche à remettre des paillettes dans sa vie et utilise une baguette magique andalasienne pour transformer le monde réel en un véritable conte de fées et, évidemment, tout va vite déraper) tout en dégainant une idée plutôt intéressante en cours de route (faire passer Giselle du côté obscur) avant qu'elle ne soit plombée par une morale guimauve (l'usage standard de " l'amour surmonte toujours l'adversité "), le film déroule péniblement son intrigue prétexte dénuée de toute créativité et parsemée de chansons absolument pas accrocheuses et de SFX digne d'un téléfilm de luxe - et qui font même pale figure face au film original.
Sans étincelle et trop long pour son bien, le film ne parvient jamais à raviver la magie burlesque où l'esprit mordant de son prédécesseur, laissant sa distribution, gravement sous-utilisée mais joliment au diapason, compenser vainement ce que l'écriture leur prive.
À ce petit jeu, James Marsden est toujours désopilant en Prince trop enthousiaste, Maya Rudolph fait le job en reine maléfique et Amy Adams est toujours aussi charmante en Giselle, elle qui était déjà le soleil irradiant du premier film.
Plus qu'une suite décevante, Il était une fois 2 est un gaspillage superficiel et sans joie qui titille vainement notre nostalgie... comme Hocus Pocus 2.
Jonathan Chevrier
[CRITIQUE] : Il était une fois 2

wallpaper-1019588
Nouvelle affiche US pour Knock at the cabin de M. Night Shyamalan
wallpaper-1019588
Affiche US pour Cocaine Bear d'Elizabeth Banks
wallpaper-1019588
Nouvelle bande annonce VF pour Babylon de Damien Chazelle
wallpaper-1019588
Bande annonce pour Les Cyclades de Marc Fitoussi