Black Panther : Wakanda Forever (2022) de Ryan Coogler

Voici donc la suite du carton à plus de 1,3 milliards de dollars de recettes dans le monde dont 3,7 millions entrées France, "Black Panther" (2018), une suite qui est le 30ème de l'Univers Cinématographique Marvel et le 7ème et ultime film de la Phase IV qui a débuté avec "Black Widow" (2021) de Cate Shortland. Un projet forcément singulier dans la production Marvel car teinté du voile noir de la mort de l'acteur Chadwick Boseman suite à un cancer dont personne chez Marvel était au courant. Une production logiquement bousculée, une réécriture obligatoire du scénario tout en gardant l'équipe originelle, en premier lieu le réalisateur Ryan Coogler qui avait auparavant signé "Fruitvale Station" (2013) et "Creed : l'Héritage de Rocky Balboa" (2015) qui retrouve Joe Robert Cole pour signer le scénario. Le budget de cette suite atteint 200 millions de dollars soit dans la bonne moyenne d'un Marvel... La Reine Ramonda a repris les rênes du pouvoir après la mort de son fils, le roi T'Challa. À peine a-t-il disparu que des puissances étrangères tentent des ingérences dans le Wakanda. Tandis que la soeur de T'Challa a repris l'armure de Black Panther un royaume du fond des mers menace de conquérir le Wakanda...

Black Panther : Wakanda Forever (2022) de Ryan Coogler

Outre le regretté Chadewick Boseman, on retrouve la plupart des guerriers et guerrières du Wakanda, la plupart revu dans "Avengers : Endgame" (2019) des frères Russo, avec la reine Ramonda alias Angela Bassett actrice vue entre temps dans une autre franchise avec "Mission Impossible : Fallout" (2018) de Christopher McQuarrie et dans "Bloody Milkshake" (2021) de Navot Papushado, sa fille Shuri incarnée par Letitia Wright vue dans "Ready Player One" (2018) de Steven Spielberg et "Mort sur le Nil" (2022) de et avec Kenneth Branagh, Lupita Nyong'o vue dans "Little Monsters" (2019) de Abe Forsythe et "355" (2022) de Simon Kinberg et qui retrouve après "Us" (2019) de Jordan Peele son partenaire Winston Duke également aperçu dans les derniers "Avengers" (2019) à l'instar de Danai Gurira et Florence Kasumba. Citons aussi Isaach de Bankolé vu dans "Coffee and Cigarettes" (2003) et "The Limits of Control" (2009) tous deux de Jim Jarmsuh, "Casino Royale" (2006) de Martin Campbell ou "Calvary" (2014) de John Michael McDonagh, puis Martin Freeman de retour après "Captain America : Civil War" (2016) des frères Russo surtout vu dans une autre saga avec "Le Hobbit" (2012-2014) de Peter Jackson. Parmi les nouveaux venus citons Dominique Thorne vue dans "Si Beale Street pouvait parler" (2018) de Barry Jenkins et "Judas and the Black Messiah" (2021) de Shaka King, Mitzi Mabel Cadena remarquée dans "Le Bal des 41" (2021) de David Pablos, Richard Schiff aperçu dans "Malcolm X" (1992) de Spike Lee, "Seven" (1995) de David Fincher, "Ray" (2004) de Taylor Hackford et "Man of Steel" (2013) de Zack Snyder, puis dans le rôle de l'antagoniste principal Tenoch Huerta révélé dans "Sin Nombre" (2009) de Cary Joji Fukunaga, vu ensuite dans la série Tv "Narcos : Mexico" (2019-2020) et le film "American Nightmare : Sans Limites" (2021) de Everardo Gout. Précisons que Daniel Kaluuya est absent de cette suite en raison d'un conflit de planning, étant pris sur le tournage de "Nope" (2022) de Jordan Peele... On s'y attendait et effectivement, l'ombre du défunt Chadwick Boseman plane sur tout le film. Logique et normal, le film débute donc sur la mort de T'Chatta le Black Panther originel sur un prologue assez simple, sobre et forcément émouvant. Mais très vite on sent que l'équipe du film, le réalisateur comme son scénariste d'ailleurs ont dû bucher dur pour pouvoir faire une suite valable, et on sent que cela n'a pas été facile et force est de constater que le résultat est plutôt laborieux. L'intrigue met du temps à se mettre en place mais surtout on passe un temps fou avec les proches de T'Challa, mère, soeur, guerrières... etc... qui s'épanchant, pleurent et pleurnichent... etc... durant au moins la moitié du film.

Black Panther : Wakanda Forever (2022) de Ryan Coogler

Sur 2h40 c'est long. Le vrai problème du film réside donc dans l'incapacité à faire avancer l'histoire, à passer à autre chose que de se lamenter toujours et encore sur la disparition de T'Challa/Black Panther/Boseman. Le film s'avère donc très bavard, des sempiternelles discussions sur le deuil, sur le héros disparus et le manque qu'il laisse... etc... blablabla... En attendant on espère juste que "The show must go on" ! Durant près de deux heures une seule partie action, qu'on a bien du mal à comprendre puisqu'on se demande pourquoi Namor s'arrête en si bon chemin. Deux heures donc longues en palabres endeuillées qui dire donc des mois et des mois et donc deux heures d'attente avant de voir arriver la très attendue renaissance de Black Panther (actrice qui manque clairement d'une crédibilité "athlétique"), et l'arrivée de Ironheart. Deux heures d'attente pour 2h40 de films c'est juste aussi ennuyeux qu'ennuyant. C'est le vrai et gros soucis de cette suite qui n'arrive jamais à couper le cordon avec T'Challa/Black Panther/Boseman et ce, jusqu'à la dernière minute. Heureusement tout n'est pas mauvais, les effets spéciaux restent excellents, on apprécie un humour savamment distillé, souvent drôle mais juste semé judicieusement avec parcimonie, et surtout le méchant Namor (qui serait donc le véritable premier héros Marvel car le premier né) s'avère plutôt intéressant même si l'acteur manque un chouïa de charisme mais avec un royaume et un peuple fascinant. Le mix royaume de l'Atlantide et mythe méso-américain peut paraître bizarre mais ça fonctionne plutôt bien. En conclusion, une suite qui souffre d'une remise en route toujours en sous-régime, la page n'est pas tourné et ça plombe clairement le rythme très monotone pour une durée excessive qui s'avère alors superflue. Un film bien moins cohérent et efficace que le premier, la faute avant tout à un scénario qui fait du sur place. Dommage... Note indulgente !

Note :      

Black Panther Wakanda Forever (2022) Ryan CooglerBlack Panther Wakanda Forever (2022) Ryan Coogler

10/20

wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Mercredi saison 1 : Gothique lessivé
wallpaper-1019588
Eyes Wide Shut (1999) de Stanley Kubrick
wallpaper-1019588
Box-office US du week-end du 25/11/2022 : Black Panther : Wakanda Forever encore et toujours leader
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Enzo le Croco