Box-office US du week-end du 14/10/2022 : Laurie Strode (et Michael Myers) prend les commandes du B.O.

Box-office US du week-end du 14/10/2022 : Laurie Strode (et Michael Myers) prend les commandes du B.O.

Copyright Universal Studios. All Rights Reserved

Rendez-vous majeur de la saison dans les salles, Halloween Ends démarre moins bien que ses prédécesseurs mais s'empare du trône de leader (41M$), devant un Smile toujours en forme (12,4M$/71,1M$) et un Enzo le Croco qui s'accroche toujours au podium (7,3M$/22,7M$).


Que ce soit d'un point de vue critiques où ratio en salles, Halloween Ends, dernier opus de la nouvelle trilogie signé David Gordon Green du côté de chez Blumhouse, fait sensiblement moins bien que ses prédécesseurs, Halloween (76,2M$) et Halloween Kills (49,4M$), ce qui ne l'empêche pas néanmoins de prendre les commandes avec force ce week-end.
Avec un bon ratio de 41,2M$ (58,4M$ à l'international), il parvient logiquement faire aussi bien si ce n'est mieux que son concurrent horrifique number one de la saison, Smile, qui a trois semaines d'avance sur lui.Till démarre bien avec 240 960$ sur un arc de 16 salles.Sensiblement sous influence mais étonnamment efficace, Smile, au-delà d'être une bonne surprise, a surtout brillamment lancé la saison d'Halloween dans les salles obscures.
Avec un beau ratio de 71,1M$ sur ses terres - 137,5M$ à l'international -, le film triple sans forcer son maigre budget de 17M$ et garde tranquillement sa place sur le podium cette semaine.
Même les deux grosses nouveautés de la semaine passée, l'étrange comédie musicalo-familiale Enzo le Croco (22,7M$ sur dix jours) et surtout Amsterdam de David O. Russell (11,9M$ pour 80M$ de budget, hors campagne promotionnelle, et qui pourrait faire perdre 100M$ à la Fox - et donc Disney), savaté par des critiques furieusement négatives, n'arrivent pas à faire mieux avec une grille de salles supérieure.La romcom au masculin Bros, démarre plus timidement (10,8M$ sur trois semaines) malgré un arc de salles sensiblement équivalent.
Fort d'une campagne promotionnelle calamiteuse où l'on a plus parlé des coulisses plus où moins houleux du tournage que du film en lui-même, Don't Worry Darling, second long-métrage d'Olivia Wilde balancé en salles par une Warner Bros Discovery en crise, fait fît du chaos l'entourant et se paye une solide carrière sur ses terres, avec 42,4M$ (78,2M$ à l'international) après quatre semaines, lui qui n'a pas pété trop fort les potards question budget - 35M$ hors promotion.
Leader à son arrivée, The Woman King glisse lentement hors du podium avec désormais 59,7M$ de recettes sur ses cinq premières semaines - 50M$ de budget hors campagne promotionnelle.Surprise notable du mois outre-Atlantique, Barbarian de Zach Cregger fait mieux que les estimations des spécialistes et squatte toujours le TOP 10 avec un joli ratio de 38,9M$ sur une grille de 2,340 salles après six semaines d'exploitation.
Toujours là, Top Gun : Maverick tire encore son épingle du jeu et reste encore et toujours accroché au Top 10.
Avec 715,7
M$ après 21 semaines, et pas moins de 1,482 milliard de $ à l'international, le film se paye à la fois le meilleur démarrage de la carrière de Tom Cruise, le plus gros succès de la Paramount sur ses terres, le cinquième plus gros succès de l'histoire en terres US mais aussi et surtout il signe le meilleur démarrage pour un week-end du Memorial Day depuis... 1999.

Box-office US du week-end du 14/10/2022 : Laurie Strode (et Michael Myers) prend les commandes du B.O.
1. Halloween Ends (1) $41,250,000/$41,250,000 (total USA)
2. Smile (3) $12,400,101/$71,168,000 (total USA)
3. Enzo le croco (2) $7,399,647/$22,757,000 (total USA)
4. Woman King (5) $3,699,783/$59,746,000 (total USA)
5. Amsterdam (2) $2,891,000/$11,959,234 (total USA)
6. Don't Worry Darling (4) $2,184,546/$42,403,000 (total USA)
7. Barbarian (6) $1,411,000/$38,961,777 (total USA)
8. Bros (3) $920,265/$10,836,000 (total USA)
9. Terrifier 2 (2) $850,000/$2,295,000 (total USA)
10. Top Gun : Maverick (21) $685,433/$715,756,000 (total USA)


wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : You People
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Shotgun Wedding
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Mad Heidi
wallpaper-1019588
La Dégustation (2022) de Ivan Calbérac