Suis-moi je te fuis

Suis-moi je te fuisTa bonté te perdra

Plutôt que de nous infliger 4 heures de film, Koji Fukada, en adaptant sa série elle-même adaptée d’un manga, décide d’en faire un dytique ; 2 films de 2 heures avec un regard différent sur une même situation.

Dans ce premier film, un jeune homme bon samaritain et candide est l’objet de convoitise de deux collègues de bureau, il tombe cependant amoureux d’une 3èmefemme qu’il sauve ou croit sauver d’une mort certaine. Partant de là, elle disparait et réapparait sans cesse avec toujours de nouveaux problèmes dans un sac trop lourd pour elle. Son bon cœur le pousse à la sortir à chaque fois de situations périlleuses, puis elle disparait. A chaque rencontre, il en apprend un peu plus, et de mystérieuse, sa conquête devient vénéneuse ; la romance devient thriller. Malgré des longueurs, on est emballé et emporté par cette histoire d’amour nocive. Mais, et c’est ce qui donne envie de voir très vite le second film, ce premier opus adopte le regard du jeune homme. L’histoire est peut-être plus complexe qu’il n’y parait et le jeune homme moins bienveillant que ce premier film pourrait nous le faire penser.

Un peu trop long et contemplatif par de longs moments, mais l’envie est bien là de regarder cette histoire au travers d’un autre œil.

Sorti en 2022

Ma note: 13/20


wallpaper-1019588
Nouvelle affiche US pour Knock at the cabin de M. Night Shyamalan
wallpaper-1019588
Affiche US pour Cocaine Bear d'Elizabeth Banks
wallpaper-1019588
Nouvelle bande annonce VF pour Babylon de Damien Chazelle
wallpaper-1019588
Bande annonce pour Les Cyclades de Marc Fitoussi