Séries | EN THÉRAPIE S02 – 15/20 | UNCOUPLED S01 – 14/20 | UMBRELLA ACADEMY S03 – 09/20

Séries | EN THÉRAPIE S02 – 15/20 | UNCOUPLED S01 – 14/20 | UMBRELLA ACADEMY S03 – 09/20

EN THERAPIE S02 (ARTE) – 15/20

Comme pour annoncer un nouveau départ, cette deuxième saison commence hors du cabinet. Tout en restant proche des patients du docteur Dayan, la série s’ouvre un peu sur l’extérieur, donnant au psychologue (et donc à son interprète Frédéric Pierrot, parfait) un rôle plus dynamique.
Les échanges et la progression des différentes thérapies, couplés à l’introspection de Dayan, tout est passionnant. Le nouveau cast fonctionne d’ailleurs immédiatement, il est plus attachant que le précédent, moins dans la colère. Jacques Webber est impressionnant, Eye Haïdara traduit à merveille la complexité de son personnage et Charlotte Gainsbourg est d’une infinie justesse.
Un joli voyage de 36 séances, qui s’apprécie sur la durée.


UNCOUPLED S01 (Netflix) – 14/20

Par le créateur de Sex and the City, une série fun, légère, sexy… et gay !
Bien que très classique dans son exécution, Uncoupled apporte avec un humour mainstream sa pierre à l’édifice de la représentativité LGBT à la télé. On est très loin de l’engagement de séries plus communautaires comme Queer as Folk, Banana/Cucumber ou It’s a Sin, mais le fait qu’une série Netflix reprenant les codes de shows parmi les plus populaires du petit écran ait des homos (même chics, même riches) en personnages principaux est forcément un excellent signal, comme l’était Love Victor sur Disney+.
D’autant plus qu’elle nous permet de retrouver Neil Patrick Harris dans un rôle de comédie à sa mesure. Son duo avec Tisha Campbell fonctionne très bien. Un crowd-pleaser parfait pour l’été.


UMBRELLA ACADEMY S03
(Netflix) – 9/20

En sauvant la monde la saison précédente, les membres de la famille Hargreeves ont ouvert une faille temporelle. Les voilà maintenant dans une timeline où un autre clan a remplacé la Umbrella Academy. Après le voyage dans le temps, les timelines parallèles sont donc au cœur de l’intrigue, mais malheureusement, ce thème a semble-t-il moins inspiré les scénaristes…
Ça tourne très rapidement en rond, tourne en boucle, si bien qu’on ne comprend pas bien où ils veulent en venir. Les personnages ne progressent pas, en deviennent agaçants, d’autant que le jeu des acteurs est assez inégal. Une saison désincarnée, décevante et inutile. Si saison 4 il y a, ce sera sans doute sans moi. « 


wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Une Femme de notre temps
wallpaper-1019588
Sans Filtre ou Triangle of Sadness
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Hocus Pocus 2
wallpaper-1019588
Lily-Rose Depp en vedette de Nosferatu signé Robert Eggers ?