Cinéma | FRÈRE ET SOEUR – 12/20

Cinéma | FRÈRE ET SOEUR – 12/20

De Arnaud Desplechin
Avec Marion Cotillard, Golshifteh Farahani, Melvil Poupaud

Chronique : Un drame fratricide. Un frère et une sœur qui se vouent une haine tenace et viscérale et dont on ignore les causes profondes. De la jalousie ? de la rancœur ? un peu de tout ça sans doute.
Pendant tout le film, alors qu’ils veillent à tour de rôle leurs parents mourants, Alice et Louis se tournent autour, s’évitent, s’égarent mentalement, s’invectivent par fils ou frère interposés. Avec toujours cette frontière trouble entre l’amour et la haine, l’admiration et la répulsion, l’absence de l’autre, l’obsession de l’autre.
Cette exploration complexe des rapports familiaux se joue avec la petite musique décalée du style Desplechin. Des dialogues très écrits, un faux rythme, un ton parfois ampoulé, entre théâtralité et ultra réalisme. Même si le réalisateur atténue la cérébralité de son cinéma pour laisser plus de place à l’émotion, il ne se renie pas non plus tout à fait.
Frère et sœur est une œuvre pesante, mal aimable. On est entraînés un peu malgré nous dans cette guerre fratricide, et honnêtement on se demande un peu pourquoi on s’inflige cela. D’autant plus qu’il ne faut pas s’attendre à des réponses ou des révélations sur la genèse de cette haine. D’ailleurs existe-t-il vraiment un évènement qui aurait tout déclenché ? Alice et Louis le savent-ils eux-mêmes ?
Peut-être reste-t-on dans l’espoir d’y voir une ouverture sur le pardon, un signe de réconciliation ? Ou plus sûrement pour admirer ce duel d’acteurs magistral, ce duo Cotillard / Poupaud au meilleur de leurs jeux d’acteur. Ils livrent des performances habitées, intenses et difficilement oubliables.

Synopsis : Un frère et une sœur à l’orée de la cinquantaine… Alice est actrice, Louis fut professeur et poète. Alice hait son frère depuis plus de vingt ans. Ils ne se sont pas vus depuis tout ce temps – quand Louis croisait la sœur par hasard dans la rue, celle-ci ne le saluait pas et fuyait… Le frère et la sœur vont être amenés à se revoir lors du décès de leurs parents.


wallpaper-1019588
DCU : James Mangold à la réalisation du film Swamp Thing ?
wallpaper-1019588
[GERARDMER 2023] : Bilan de la 30ème édition
wallpaper-1019588
Minamata
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Un Petit Frère