Séries | MAID S01 – 12/20 | LA MEILLEURE VERSION DE MOI-MÊME – 12/20 | STARSTRUCK – 13/20

Séries | MAID S01 – 12/20 | LA MEILLEURE VERSION DE MOI-MÊME – 12/20 | STARSTRUCK – 13/20

MAID S01 (Netflix) - 12/20

Si certaines séries parviennent à éviter le misérabilisme, Maid en joue au contraire allégrement.
Pour raconter le parcours cabossé d'Alex, jeune mère célibataire fauchée, les scénaristes ont décidé de bien charger la barque. Les coups de pas de bols rivalisent à peine avec les mauvais choix pour la mettre un peu plus dans la mouise. On craint toujours qu'il lui arrive une tuile (spoiler, à raison) et la série repose largement là-dessus, c'est agaçant.
A son crédit, même si c'est sans subtilité, elle remplit sa mission en mettant en lumière la perversité des violences conjugales aux visages multiples, qui les rendent si difficile à gérer pour les victimes. Reste un impressionnant duo mère-fille (à la ville comme à l'écran) avec le plaisir non feint de retrouver Andy McDowell dans ce rôle de mère perchée et irresponsable.
LA MEILLEURE VERSION DE MOI-MÊME (Minisérie Canal+) - 12/20

Blanche Gardin va très loin pour sa première série en forme de fauxcumentaire.
Attaquée pour certains de ses sketchs jugés pas assez progressistes ou encore son soutien à son boyfriend Louis CK, elle en rajoute plusieurs couches en interprétant ce double fictif qui décide, pour échapper à ses problèmes intestinaux, de tout abandonner et se lancer dans le développement personnel. C'est au moins du 10ème degré, mais la charge contre la bien pensance est violente. Les charlatans de la pleine conscience et des médecines douces, les contradictions des mouvements féministes, leur radicalité, tous en prennent pour leur garde. C'est souvent répétitif, parfois caricatural et tout ne fonctionne pas, mais l'exercice est culotté. Déroutant aussi, jusqu'à son final qui nous laisse coi.
STARSTRUCK S01 (Canal+) - 13/20

Une sorte de Coup de Foudre à Nothing Hill inversé, un peu plus trash, un peu plus cul, dans lignée des séries UK féministe (This Way up, l'intouchable Fleabag...)
Court (6 épisodes qui vont droit au but), relativement inconséquent mais drôle et au haut capital sympathie. Charming, isn't it ? "


wallpaper-1019588
Margaret Qualley en vedette du premier long-métrage d'Ethan Coen ?
wallpaper-1019588
[C’ÉTAIT DANS TA TV] : #28. The Pretender
wallpaper-1019588
Premier trailer pour Sans Filtre de Ruben Östlund
wallpaper-1019588
Bande annonce VOST pour Les Banshees d'Inisherin de Martin McDonagh