Mourir peut attendre

Mourir peut attendre

De nombreuses fois repoussé (à cause notamment du Covid-19), le dernier James Bond : Mourir peut attendre était pour le coup attendu comme le messie.

Pour résumer l'histoire en deux mots : l'agent 007 (incarné par le toujours excellent Daniel Craig) appelé communément James Bond s'est retiré de son travail après avoir arrêté le notoire méchant de la section criminelle Spectre. Il coule de doux jours avec Madeleine (magnifique Léa Seydoux) jusqu'au jour où le destin le rappelle à son devoir d'agent secret.

Suite directe de Spectre, ce film boucle la boucle de cinq films avec Daniel Craig dans le si chic costume du célèbre agent tout droit sorti de la plume de Ian Flemming. Et pour tout vous dire, vous n'allez pas être au bout de vos surprises car il y a moult rebondissements dans ce blockbuster doté d'une réalisation au poil. Certes ce film est long (2 heures 43), peut-être le plus long de la saga mais le temps passe à une vitesse folle, on ne s'ennuie pas une seconde ! Les courses-poursuites et la bande-son sont entraînantes, le méchant (coucou Rami Malek !) assez charismatique et l'intrigue captivante. Bref du grand cinéma de divertissement comme on les aime ! Le public suivra à coup sûr. Pour l'instant, il est dans mon top 3 de la saga avec Daniel Craig avec Skyfall (l'évidence) en première position et Casino Royale qui le talonne de près. 

En bref, un très bon James Bond qui restera dans les annales. On peut noter pour finir un girl power assumé qui réjouira les plus féministes des fans de la saga.

À voir ! Vous ne serez pas déçus !

Mourir peut attendre
Partager cet article
Repost0

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : You People
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Shotgun Wedding
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Mad Heidi
wallpaper-1019588
La Dégustation (2022) de Ivan Calbérac