Mort de Christopher Plummer

Peu de temps après Hal Holbrook, nous apprenons la mort de Christopher Plummer survenu ce 5 février 2021 à l'âge de 91 ans.

Mort de Christopher Plummer

Né en 1929 à Toronto (Canada) Arthur Christopher Orme Plummer d'une maman qui était la petite-fille du premier ministre canadien Sir John Abbott. Ses parents ont divorcé peu de temps après sa naissance. Il a vécu avec sa mère au Québec dans les environs de Montréal, il parle ainsi l'anglais comme le français. Très jeune il a appris le piano avant de doucement changer de voie passant de la musique aux planches après avoir vu le film "Henry V" (1944) de et avec Laurence Olivier. Il commence à jouer sur scène au lycée et s'est inscrit au Montreal Repertory Theatre où il a croisé son compatriote William Shatner, future star des séries TV et ciné "Star Trek" (1966-1994) et de la série TV "Hooker" (1982-1986).

Il se fait remarquer en interprétant Oedipe dans la pièce "La Machine Infernale" (1946) d'après Jean Cocteau, par Herbert Whittaker célèbre critique de Montréal. Il quitte ensuite le Canada pour New-York où après quelques temps difficiles il débute à Broadway en 1953 où il joue plusieurs pièces à succès ce qui le mène aussi à passer des castings. Il apparaît ainsi pour la première fois sur petit écran dans quelques épisodes télévisés comme "Studio One" (1953) ou encore "Omnibus" (1957-1958). Tout aussi logiquement il obtient un rôle pour son premier long métrage cinéma dans "Les Feux du Théâtre" (1958) de Sidnet Lumet aux côtés de Henry Fonda, enchaînant aussitôt avec le rôle principal dans "La Forêt Pétrifiée" (1958 - ci-dessous) de Nicholas Ray qui est aussi le premier film d'un certain Peter Falk alias "Columbo" (1968-2003).

Mort de Christopher Plummer

Malgré ces débuts prometteurs et remarqués l'acteur a pourtant un passage à vide avec seulement quelques séries TV et téléfilms pendant quelques années avant de revenir sur le devant de la scène dans la superproduction "La Chute de l'Empire Romain" (1964) de Anthony Mann, peplum où il incarne l'empereur Commode.

Mais c'est avec le succès planétaire (à l'époque le film le plus rentable de tous les temps !) de la comédie musicale "La Mélodie du Bonheur" (1965 - ci-dessous) de Robert Wise avec Julie Andrews qu'il connaît la consécration et la reconnaissance.

Mort de Christopher Plummer

Cette fois il ne quittera plus le grand écran (ni le petit à moindre échelle). Il joue dans "Daisy Clover" (1965) de Robert Mulligan, joue les espions dans "Triple Cross" (1966) de Terence Young, incarne le Maréchal Rommel dans "La Nuit des Généraux" (1967) de Anatole Litvak, retrouve la Seconde Guerre Mondiale du bon côté dans "La Bataille d'Angleterre" (1969) de Guy Hamilton et surtout il est le Duc de Wellington face à Napoléon dans le grandiose (1970 - ci-dessous) de Sergei Bondartchouk.

Mort de Christopher Plummer

Dans les années 70 l'acteur va diversifier les genres et multiplier les expériences acceptant des rôles principaux comme des seconds rôles. Il joue dans le film d'horreur "La Nuit de la Peur" (1975) de Peter Collinson, croise l'inspecteur Clousot dans "Le Retour de la panthère Rose" (1975) de Blake Edwards, incarne l'Archiduc d'Autriche dans "Assassinat à Sarajevo" (1975) de Veljko Bulajic, incarne le romancier Rudyard Kipling dans "L'Homme qui Voulut être Roi" (1975 - ci-dessous) de John Huston avec Sean Connery et Michael Caine, est un as du ciel durant 14-18 dans "Le Tigre du Ciel" (1976) de Jack Gold, ose la Science-Fiction avec "Starcrash : le Choc des Etoiles" (1978) de Luigi Cozzi un ersatz de "Sar Wars", incarne Sherlock Holmes dans "Meurtre par Décret" (1979) de Bob Clark avant de voir sa fille séduite par Harrison Ford dans "Guerre et Passion" (1979) de Peter Hyams.

Mort de Christopher Plummer

Les années 80 vont être un peu moins fructueuse avec peu de rôle d'envergure et peu de films notables mais citons "L'Oeil du Témoin" (1981) de Peter Yates, le très bon "La Pourpre et le Noir" (1983 - ci-dessous) de Jerry London où il est un nazi qui tente de piéger le dignitaire du Vatican joué par Grégory Peck (pour l'anecdote il est archevêque la même année dans la série TV "Les Oiseaux se cachent pour Mourir), il porte la soutane dans le polar "Dragnet" (1987) de Tom Mankiewicz et participe à l'échec artistique "Nosferatu à Venise" (1988) de Luigi Cozzi et Mario Caiano avec un Klaus Kinski toujours aussi imprévisible.

Mort de Christopher Plummer

L'acteur se met à moins tourné mais semble choisir ses projets avec plus de réflexion, ainsi les années 90 sont peu prolifique mais avec des films plus prestigieux.

Mort de Christopher Plummer

Il joue d'abord dans "Star Trek 6 : Terre Inconnue" (1991 - ci-dessus à gauche) de Nicholas Meyer où, méconnaissable, il fait face à son ami William Shatner, rencontre "Malcolm X" (1992) de Spike Lee incarné par Denzel Washington, croise un drôle de lycanthrope incarné par Jack Nicholson dans "Wolf" (1994 - ci-dessous) de Mike Nichols, aborde l'univers de Stephen King dans "Dolores Claiborne" (1995) de Taylor Hackford, il est docteur dans "L'Armée des 12 Singes" (1995) de Terry Gilliam avec Bruce Willis et Brad Pitt, fait un détour par le film d'horreur "Le Clown de l'Horreur" (1998) de Jean Pellerin avant de lutter pour son business contre Russell Crowe et Al Pacino dans l'excellent "Révélations" (1999) de Michael Mann.

Mort de Christopher Plummer

Doucement mais sûrement l'acteur revient, tourne de plus en plus et à l'aube du nouveau siècle l'acteur n'aura jamais été aussi demandé, oscillant toujours entre rôle principal et petits rôles marquants en passant par des seconds rôles emblématiques.

Il est le chasseur de vampires Van Helsing dans "Dracula 2001" (2000 - ci-dessous) de Patrick Lussier, retrouve Russell Crowe dans "Un Homme d'Exception" (2001) de Ron Howard, aborde le génocide arménien avec Charles Aznavour dans "Ararat" (2002) de Atom Egoyan, goûte à l'aventure de "Benjamin Gates et le Trésor des Templiers" (2004) de Jon Turtletaub, retourne dans l'Antiquité avec (2004) de Oliver Stone, il joue dans le thriller politico-financier "Syriana" (2005) de Stephen Gaghan...

Mort de Christopher Plummer

Il rencontre Pocahontas dans "Le Nouveau Monde" (2005 - ci-dessous) de Terrence Malick, il est victime collatérale du braquage dans (2006) de Spike Lee, retrouve son ami acteur-réalisateur dans "War and Destiny" (2007) de Richard Attenborough, il incarne le rôle titre dans "L'Imaginarium du Docteur Parnassus" (2009) de Terry Gilliam puis incarne le romancier Léon Tolstoï dans "Tolstoï, le Dernier Automne" (2009) de Michael Hoffman.

Mort de Christopher Plummer

Il connaît une jolie consécration avec le film "Beginners" (2011) de Mike Mills pour lequel il reçoit en 2012 le Golden Globe et l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle, devenant ainsi le plus vieux lauréat de la statuette.

Mort de Christopher Plummer

Toujours aussi demandé, l'acteur n'aura jamais autant tourné que durant les années 2000. Il joue dans "Priest" (2011) de Scott Charles Stewart, participe au remake "Millenium" (2011) de David Fincher, impressionne dans vengeur malgré lui dans (2015 - ci-dessous) de Atom Egoyan avant d'incarner le Kaiser Guillaume II assigné à Résidence en 1940 dans (2016) de David Leveaux.

Mort de Christopher Plummer

Il rencontre son créateur dans "Charles Dickens, l'Homme qui inventa Noël" (2017) de Bharat Nalluri, puis remplace au pied levé Kevin Spacey après son scandale sexuel dans le film "Tout l'Argent du Monde" (2017 - ci-dessous) de Ridley Scott où il joue le milliardaire J. Paul Getty.

Mort de Christopher Plummer

L'acteur joue ensuite dans ses deux derniers films, ses deux derniers rôles, d'abord au sein d'un casting quatre étoiles dans "À Couteaux Tirés" (2019) de Rian Johnson, puis, l'histoire vraie d'un héros de guerre dans "L'Ultime Sacrifice" (2019) de Todd Robinson qui est, ironie du sort, également le dernier film de l'acteur Peter Fonda qui mourra peu de temps après le tournage.

Mort de Christopher Plummer

L'acteur a d'abord épousé l'actrice Tammy Grimes (1956-1960) avec qui il a eu une fille, la future actrice Amanda Plummer. En seconde noce il épouse une journaliste (1962-1967) avant d'épouser une troisème et ultime fois l'actrice Elaine Taylor (1970-...).

Mort de Christopher Plummer

Christopher Plummer publie ses mémoires "In Spite of Myself" (2008). L'acteur n'a jamais été à l'Université alors que, pourtant, sa mère travaillait à l'Université McGill, ce que l'acteur regrettera toute sa vie.

Christopher Plummer aura tourné sans discontinuer durant plus de six décennies, et c'est pourtant dans ses dernières 20 années qu'il aura été le plus présent et le plus sollicité.

Christopher Plummer est mort à son domicile du Connecticut des suites d'une chute ce vendredi 05 février 2021 à l'âge de 91 ans. Sa famille déclare que son époux était "mort paisiblement à sa maison dans le Connecticut avec sa femme Elaine Taylor à ses côtés."


wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Space Force : The Dark Side of The Moon
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Curtiz
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #63. Lethal Weapon 3
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Brutus vs César
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Pelé
wallpaper-1019588
Jonathan Majors en vedette de Gordon Hemingway & the Realm of Cthulhu signé Stefon Bristol ?
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Small Axe : Uppercut politique et social en 5 actes
wallpaper-1019588
Nouvel extrait VO pour Godzilla vs Kong signé Adam Wingard