Le Jardin secret (2020) de Marc Munden

Film de Marc Munden, Le jardin secret est la nouvelle adaptation cinématographie, du roman éponyme de Frances Hodgson Burnett publié en 1911 et diffusé exclusivement sur Canal +.

L'histoire est celle de la jeune Mary Lennox, jeune fille habitant les Indes avec ses parents. Après une épidémie de Choléra, elle est envoyée par bateau chez son oncle. Accueillie par une aide de maison Martha et par la détestable gouvernante Madame Medlock. D'abord isolée, elle va trouver de la compagnie dehors, un chien, un garçon qui parcourt la lande et sait parler aux animaux Dickon et enfin par son cousin Colin. Dans sa découverte du monde extérieur, elle va trouver, derrière de grands murs, un jardin extraordinaire qui semble avoir des propriétés magiques.

L'idée du film est la découverte enchanteresse du jardin, de ses propriétés magiques et de la beauté de ce qui le compose. Or, ça ne prend pas beaucoup de temps à l'écran et n'apporte pas grand-chose à l'histoire. Le synopsis est basé sur la vision de Mary, mais personnage tellement peu travaillé, très agaçant que l'on ne s'y attache pas. Ses décisions sont brutales, son discours est dur, ses relations avec les autres assez manichéennes. Un oubli total du regard de l'enfant sur la nouveauté, la beauté et de la légèreté du monde qui peut s'ouvrir à lui. La seconde trame de l'histoire, le deuil, la maladie, la souffrance ne sont pas développés ou sinon au hachoir pour montrer qu'il y a une base souterraine mais sans exploitation...Le tout tombe à l'eau. Et pourtant tous les éléments sont là pour faire un beau film. Le traitement des deuils selon l'âge ou les relations entre personnage, la peur d'avancer, de se trouver un nouvel élan quitte à immobiliser toute une maison et surtout l'entrée merveilleuse d'un jardin qui peut ouvrir sur quelque chose de beau, à condition d'en faire la découverte.

La jeune Dixie Egerickx (The Little Stanger - 2018) qui prête ses traits à Mary fait le travail demandé sans apporter rien de plus, en même temps, difficile de faire mieux quand le personnage est borné à si peu de caractéristiques. Le personnage de Julie Walters (Harry Potter - Le retour de Mary Poppins) est bouffé de clichés sur la sévère et sans cœur de la gouvernante qui s'est imposée par l'absence du maître des lieux. Colin Firth (Le retour de Mary Poppins - Kingsman) est aussi fantomatique que le personnage qu'il incarne. On soulignera, le rôle de Dickon qui a lui seul apporte de la poésie via son personnage égaré qui arrive à se retrouver grâce à la compagnie de Mary et du chien quand ils se retrouvent dans ce merveilleux jardin.

Il faut tout de même souligner des plans dans le jardin qui sont très beaux moments, avec des détails végétaux et animaux superbes, une lumière qui vient souligner avec charme ce jardin secret. On peut aussi noter la musique qui apporte, et heureusement qu'elle est là, la fraicheur de l'enfance et de la découverte.

Finalement un film pour enfants qui est très lent, qui n'apporte pas de véritables péripéties si ce n'est le moment de l'incendie et surtout qui n'amène pas la magie attendue.

Jardin secret (2020) Marc Munden Le Jardin secret (2020) de Marc Munden

wallpaper-1019588
César 2020 : Le palmarès
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #63. Lethal Weapon 3
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Cops and Robbers
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Curtiz
wallpaper-1019588
Comment c'est loin
wallpaper-1019588
Forrest Gump
wallpaper-1019588
Nouvelle image officielle pour Last Night in Soho signé Edgar Wright
wallpaper-1019588
Premier trailer pour Boss Level de Joe Carnahan