MON GRAND-PERE ET MOI (Critique)

MON GRAND-PERE ET MOI (Critique)MON GRAND-PERE ET MOI (Critique)

SYNOPSIS: Peter, 10 ans, doit, à la demande de ses parents, libérer sa chambre pour son grand-père et s'installer, à contrecœur, au grenier. Avec l'aide de ses amis, il va tout faire pour récupérer sa chambre et n'hésitera pas à employer les grands moyens. Mais son grand-père est loin de se laisser faire et contre-attaque... Tous les coups sont permis !
Tim Hill est un réalisateur américain abonné aux comédies mêlant prises de vue réelles et animation, ayant entre autres été derrière Garfield 2, Hop, ou encore le premier volet d' Alvin et les Chipmunks. Son nouveau film reste dans la lignée du genre, mettant simplement de côté l'animation pour faire une pure comédie familiale. Mon Grand-Père et Moi raconte l'histoire de Peter, un jeune garçon de 10 ans qui rentre au collège, quand sa mère décide de faire emménager le grand-père dans la maison familiale. Sauf que Ed, le grand-père, se verra attribué la chambre du jeune garçon, peu ravi de se faire piquer sa place dans la maison. Peter engagera alors une guerre pour récupérer son bien contre son grand-père qui ne se laissera certainement pas faire... Mon Grand-Père et Moi est une comédie familiale américaine tout ce qu'il y a de plus classique et de plus standard. Le film joue sur tous les clichés du genre et les codes les plus basiques pour construire son intrigue. Sa structure de scénario reste alors assez linéaire, consistant en un échange de coups entre le petit-fils et le grand-père, redoublant d'imagination pour construire des plans toujours plus percutants à l'autre. Le récit devient ainsi trop lisible, n'arrivant quasiment jamais à surprendre.

MON GRAND-PERE ET MOI (Critique)


Le film construit une dualité entre le grand-père et le petit-fils, créant un parallèle qui lance le récit sur la thématique du partage inter-générationnel. Si plusieurs décennies séparent les deux personnages, ils se répondent et réagissent de la même façon, avec naïveté et égoïsme, traduisant une certaine insouciance. Et cette innocence sert les moments les plus sympathiques du film, arrivant à certains instants à créer une atmosphère, et surtout à créer de la tendresse. Les scènes où Ed, le grand-père évoque sa vie passée, sa femme, son métier - qui lui manquent - on arrive à ressentir le passif de ce personnage, seul élément qui arrivera à toucher le jeune garçon visiblement insensible à toute émotion. Et c'est un des points les moins efficaces du film : Au lieu de rendre son protagoniste de 10 ans malicieux, Mon Grand-Père et Moi le rend détestable. En lui enlevant toute once de compassion ou d'amour envers son grand-père, le film nous oblige à suivre une intrigue basée sur les actions et réactions de Peter, qu'on ne comprend jamais vraiment. Et même si le long-métrage semble surtout adressé aux jeunes enfants - qui ne voient que très rarement cette seconde lecture du côté des adultes - il a bien du mal à nous emporter, et empêche d'une certaine façon l'identification du spectateur au personnage principal. On voudrait que le protagoniste soit le grand-père, qui répond au petit-fils par revanche et par malice (cette " guerre " lui permet de créer un lien avec Peter). Ainsi, cela devient agaçant de suivre les coups bas du jeune garçon, et le film possède des moments sympathiques seulement quand Peter se rend compte des conséquences de ses actes, ou quand il fait preuve d'empathie. Mon Grand-Père et Moi joue sur un humour cartoonesque et burlesque typique des comédies américaines, se basant sur des dialogues, situations ou personnages secondaires absurdes ou sur des effets boules de neige. On pourra citer la scène de la fête d'anniversaire qui arrive vers la fin du film, une escalade de l'absurde qui va assez loin pour être ridiculement excessive et finit par fonctionner.

MON GRAND-PERE ET MOI (Critique)

Au casting du film, on retrouve le jeune Oakes Fegley, incarnant Peter, qu'on avait déjà vu dans l'adaptation live Disney de Peter et Eliott le Dragon. Le Grand-Père Ed est joué par nul autre que Robert De Niro, qui semble depuis plusieurs années abonné aux rôles de grands-pères dans des comédies américaines potaches, mais qui arrive à certains instants à apporter cette tendresse qui réussit à ce genre de personnage. Du côté des amis du grand-père, jolie brochette avec Christopher Walken, Cheech Marin et Jane Seymour, qui semblent s'amuser dans ce genre de production. La scène du dodgeball au trampoline park qui réunit les deux générations est une des plus réussies du film, offrant un petit moment de répit dans la machine assez répétitive que le film avait mise en place. Dans la famille de Peter, les parents sont interprétés par Uma Thurman et Rob Riggle, Laura Marano (la grande sœur) et Poppy Gagnon, la petite sœur, qui illumine le film de ses mimiques et de ses répliques géniales d'innocence. Au final, Mon Grand-Père et Moi reste une comédie américaine lambda, qui s'adresse directement aux familles et aux enfants. Ni la mise en scène ni le scénario n'essayent d'aller plus loin que ce que le film prétend être, et c'est bien dommage. Car en augmentant le côté malicieux des pièges plutôt que de jouer sur de la méchanceté gratuite, le long-métrage aurait gagné en qualité. On retiendra malgré tout un casting assez convaincant et des petits moments ici et là de tendresse et de douceur, dont on aurait bien aimé que ce soit les qualités premières du film.

MON GRAND-PERE ET MOI (Critique)

Titre Original: THE WAR WITH GRANDPA

Réalisé par: Tim Hill

Casting : Robert De Niro, Oakes Fegley, Uma Thurman ...

Genre: Comédie, Famille, Drame

Sortie le: 07 octobre 2020

Distribué par: Alba Films

MON GRAND-PERE ET MOI (Critique)MOYEN


wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Brutus vs César
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #63. Lethal Weapon 3
wallpaper-1019588
Trailer final pour Uncut Gems de Ben et Joshua Safdie
wallpaper-1019588
Première image officielle pour Uncharted de Ruben Fleischer
wallpaper-1019588
Aaron Taylor-Johnson au casting de Bullet Train de David Leitch ?
wallpaper-1019588
Premier trailer pour Dreamland de Miles Joris-Peyrafitte
wallpaper-1019588
[SƎANCES FANTASTIQUES] : #30. Hansu (ハ ウ ス)