Séjour dans les monts Fuchun

Séjour dans les monts FuchunSo long movie

Encore un film fleuve chinois qui s’intéresse aux mutations démographiques, sociales et culturelles secouant ce grand pays. Fleuve à l’image de ce cours d’eau langoureux et paisible coupant la ville en deux ; fleuve aussi avec ses 2h30 étirant le temps et les plans séquences à l’infini. Gu Xiaogang, pour son premier film à 31 ans seulement, se révèle alors virtuose dans ce domaine, ses travellings sont d’une beauté à couper le souffle très inspiré qu’il est par les rouleaux de peinture traditionnel chinois. Concentrant son scénario autour des trois générations d’une même famille, il raconte une Chine perturbée dans ses certitudes, mais aussi par cette politique de l’enfant unique mettant une pression sur une jeune génération porteuse des ambitions parentales. Les enjeux nous dépassent parfois et le sort des membres de cette famille nous émeut peu. Long et parfois ennuyeux, un ennui que l’on ne peut mettre au seul crédit des 2h30 de film ; « So long my son » dans la même mouvance chinoise, malgré ses plus de 3 heures était passionnant.

Le jeune réalisateur est parti pour une trilogie… Je pense que je m’arrêterais au premier opus.

Sorti en 2020

Ma note: 12/20


wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #63. Lethal Weapon 3
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Brutus vs César
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Space Force : The Dark Side of The Moon
wallpaper-1019588
Brian Tyree Henry au casting de Bullet Train signé David Leitch ?
wallpaper-1019588
Premières images officielles pour The Dig de Simon Stone
wallpaper-1019588
Petit vampire
wallpaper-1019588
Premières images officielles pour le thriller pandémique Songbird signé Adam Mason