Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait

Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait

Après Mademoiselle de Joncquières, Emmanuel Mouret revient avec une comédie romantique, sorte de marivaudage à la fois drôle et intelligent. Fort d'un quatuor à la composition virtuose, le réalisateur nous offre sur un plateau d'argent des comédiens de renom ; j'ai nommé Camélia Jordana (parfaite), Niels Schneider (touchant), Vincent Macaigne (délicat) et pour finir Emilie Dequenne toujours aussi excellente. 

Les Choses qu'on dit, Les choses qu'on fait conte donc l'histoire de Daphné (Camélia Jordana), enceinte de trois mois, en vacances à la campagne avec son compagnon François (Vincent Macaigne). Mais François doit s'absenter pour son travail et laisse Maxime (Niels Schneider), son cousin seule avec sa compagne. Dès lors, les deux jeunes gens vont faire connaissance et se confier leurs histoires d'amours passées et présentes et peu à peu se rapprocher. 

Ce film peut se voir comme une ode à un certain badinage, mais aussi un hommage aux pairs d'Emmanuel Mouret comme l'éminent Rohmer - car comme lui, la parole est au centre de cette douce comédie sur les mœurs. En effet, tout le propos de Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait peut se résumer à "Peut-on résister réellement au désir ? Au plaisir amoureux ?" Tous les personnages sont effectivement confrontés à cette maxime. En d'autres termes "Peut-on vraiment résister à sa propre morale ?" Le film y répond en deux petites heures qui filent assez vite. On aime, il est vrai, se délecter de ces chassés croisés-amoureux. Voir comment ces couples essayent justement de résister à leur désir au nom de leur morale. Le tout est filmé avec une joliesse constante, Emmanuel Mouret parsème son récit de musiques classiques magnifiques mais on retient surtout un morceau de Chopin qui revient comme un leitmotiv dans le film. 

Au final, le film se révèle être un bijou de romantisme là où la parole est reine. Les décors sont de plus magnifiquement mis en scène et les acteurs jouent une formidable partition. Je parie même que Camélia Jordana peut briguer avec ce film un deuxième César pour sa remarquable interprétation tout en délicatesse. Quant aux autres, c'est aussi très bien mais on préfère Emilie Dequenne qui officie comme participante - mais quelle participation : elle est tout simplement époustouflante.

Je vous recommande donc chaudement Les Choses qu'on dit, Les Choses qu'on fait. Il s'agit là d'un film dans la lignée des longs-métrages d'Emmanuel Mouret. Si vous êtes un habitué de ces films, vous aimerez à coup sûr celui-ci.

Sur ce, je vous souhaite une bonne séance en compagnie d'un quatuor de comédiens de grand niveau ! 

Le film est visible au TAP Castille de Poitiers.

A bientôt ! 

Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Partager cet article
Repost0

wallpaper-1019588
Anne Hathaway en vedette de la comédie dramatique French Children Don’t Throw Food ?
wallpaper-1019588
Premier teaser trailer pour Comment je suis devenu super-héros de Douglas Attal
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #64. Lethal Weapon 4
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Curtiz
wallpaper-1019588
ALEX HUGO (Critique Épisode Un rêve impossible) Intrigant, lancinant, oppressant…
wallpaper-1019588
Affiche US pour Drunk de Thomas Vinterberg
wallpaper-1019588
Nouveau trailer pour The Glorias de Julie Taymor
wallpaper-1019588
Premier trailer pour Supernova signé Harry Macqueen