Les Nouveaux Mutants (2020) de Josh Boone

Relance et rebond de la franchise X-Men avec ce film adapté des albums "The New Mutants" (1982) créé par Chris Claremont et Bob McLeod qui deviendront ensuite l'équipe "X-Force" (1991). Ce film doit faire la transition entre les anciens films lancés par (2000) de Bryan Singer en rajeunissant et modernisant le genre. D'abord lancé par la 20th Century Fox qui, semble-t-il, n'a pas laissé son réalisateur avoir la liberté totale sur le film, ce fut chose faite après le rachat de la Fox par Disney qui autorisé la réalisateur à reprendre selon ses idées. Le film sort tardivement car il est prêt depuis longtemps, la sortie initiale avait été prévu pour début 2018 ! Plusieurs raisons ont été avancées comme les reshoots pour accentuer le côté film d'horreur, la sortie de "X-Men : Dark Phoenix" (2019) de Simon Kinberg et bien sûr le récent Coronavirus. Le projet est donc offert au réalisateur Josh Boone plutôt spécialiste de la comédie romantique après "L'Amour Malgré Tout" (2013) et surtout "Nos Etoiles Contraires" (2014). Il se lance avec son ami Knate Lee, co-scénariste qui s'est fait connaître comme producteur-scénariste de "Jackass" (2010-2011), à l'extrême genre de son acolyte donc...

Les Nouveaux Mutants (2020) de Josh Boone

Après un drame, Dani se réveille dans un centre pour jeunes mutants. Elle fait alors connaissance de quatre autres ados mutants qui sont "soignés" par le docteur Reyes. Il semble qu'ils doivent être préparer à intégrer un centre plus libre ensuite mais l'arrivée de Dani va réveiller des forces inattendues... Cette nouvelle arrivée au centre, Dani est interprétée par Blu Hunt, quasi inconnue mais remarquée dans la série TV Netflix "The Originals" (2013-2018). Ses quatre camarades sont respectivement incarnés par Henry Zaga vu dans les séries TV "Teen Wolf" (2015-2016) et "13 Reasons Why" (2017), Charlie Heaton vu dans la série TV "Stranger Things" (2016-...) et dans le film "Le Secret des Marrowbone" (2017) de Sergio G. Sanchez retrouvant ainsi sa partenaire Anya Taylor-Joy, la plus connue après ses performances remarquées dans (2016) de Robert Eggers, (2017) et (2019) tous deux de M. Night Shyamalan, puis enfin Maisie Williams révélée dans la série TV culte "Game of Thrones" (2011-2019) et vue dans le film "Mary Shelley" (2017) de Haifaa Al-Mansour. Le docteur Reyes, seule adulte, est jouée par Alice Braga révélation de "La Cité de Dieu" (2002) de Fernando Meirelles et vue par exemple depuis dans "Predators" (2010) de Nimrod Antal, "Sur la Route" (2012) de Walter Salles et (2013) de Neill Blomkamp. A noter la présence d'outre-tombe de Marylin Manson qui prête sa voix au "Smiling Man" et qui signe une chanson du film ("Cry Little Singer" remasterisée)... La volonté de relancer la franchise en la modernisant va aussi de pair avec la volonté d'aller vers quelque chose de plus sombre, lorgner du côté DC Comics (les "Man of Steel") voir même prolonger l'esprit d'un (2017) de James Mangold. Le choix annoncé de faire un film de superhéros qui serait un film d'horreur est plutôt audacieux, tout en soignant un lien tangible avec la saga originelle "X-Men" ça devient une gageure. Notons deux gros changements vis à vis des comics originels, sur les 5 membres "nouveaux mutants" seuls 4 sont bien présents, manque Karma qui est ici remplacée par Magik alias Illyana Rasputin jouée par Anya Taylor-Joy, cette dernière arrive normalement bien plus tard, puis normalement les nouveaux mutants sont sous la responsabilité du Professeur Xavier qui n'est pas présent dans le film.

Les Nouveaux Mutants (2020) de Josh Boone

Le film est dans sa première partie un parfait teen-movie où des ados en mal de vivre, ou en détresse psychologique ont effectivement besoin d'aide. Lorsque le film vire doucement vers un drame violent où les pouvoirs de ces ados doit se révéler on tombe malheureusement plus dans un huis clos fantastique. On se retrouve vite dans un film plus proche d'un "Blackwood, le Pensionnat" (2019) de Rodrigo Cortes, voir même par moment d'un "Sucker Punch" (2011) de Zack Snyder (en tirant un peu sur la corde !), que d'un film de superhéros ! Le huis clos est une solution simple pour accentuer le côté anxiogène ce qui est souvent efficace pour un film d'horreur mais il semble que Josh Boone est omis que son film doit rester avant tout un film de superhéros. D'ailleurs les superpouvoirs restent plutôt banals, sans créativités, au final on s'intéresse qu'à un des ados, à savoir justement la belle Illyana Rasputin dont le passé et les pouvoirs paraissent bine au-dessus des autres. Par contre on apprécie le lien avec les "X-Men", surtout vis à vis des deux films "X-Men : Apocalypse" (2016) de Bryan Singer et "Logan". On se demande encore pourquoi ce film a été interdit au moins de 12 ans ?! Certe c'est un peu effrayant par moment (pour les plus jeunes) mais aujourd'hui de nombreux gamins de 10-11 ans pourraient aisément apprécier le film. Le frisson est surtout dû à la suggestion et à la matérialisation de cauchemar, la violence est elle reste discrète. On est plus dans le thriller fantastique dans le film d'horreur. Il manque au film plus d'ampleur, plus d'espace, plus de superpouvoirs, plus de liens avec le monde extérieurs. L'actrice Anya Taylor-Joy a dû se rappeler un peu "Glass", à qui on aurait mis la dose teen-movie évidemment. En conclusion une vraie déception, et on pourrait ajouter qu'on aurait aimé un lien plus tangible de ces ados avec une certaine X-23 (et ses camarades). Un film qui se regarde, non sans déplaisir, avec quelques séquences efficaces mais on reste bien en-deça qu'un tel film était en devoir d'offrir. Note indulgente.

Note :

Nouveaux Mutants (2020) Josh BooneNouveaux Mutants (2020) Josh Boone

wallpaper-1019588
Le roi lion
wallpaper-1019588
Trailer final pour Uncut Gems de Ben et Joshua Safdie
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Space Force : The Dark Side of The Moon
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Hollywood : Make the industry fair for good... or not
wallpaper-1019588
Love Will Tear Us Apart (1999) de Yu Lik Wai
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Ratched saison 1 : American Horror Story - The Cuckoo’s Nest
wallpaper-1019588
“J’irai mourir dans les Carpates” d’Antoine de Maximy
wallpaper-1019588
« Le Diable, Tout le Temps », une fresque sombre et ambitieuse