Maléfique 2: le pouvoir du mal

Un grand merci à Walt Disney France ainsi qu’à Cinetrafic pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le blu-ray du film « Maléfique 2 : Le pouvoir du mal » de Joachim Ronning.

Maléfique_2_le_pouvoir_du_mal

« Mon fils va épouser Aurore, et nous n’aurons d’autre choix que de recevoir Maléfique au château... Cela n’a rien d’un conte de fée »

Au fil des années, la relation entre Maléfique et Aurore s’est apaisée pour finalement se transformer en un amour sincère et bienveillant. Néanmoins, la haine règne toujours entre les Hommes et le peuple des Fées, et Maléfique reste redoutée de tous. L’annonce du mariage entre Aurore et le prince Philippe fait renaitre l’espoir d’un monde où leurs deux royaumes cohabiteraient dans la joie et l’harmonie. Mais l’arrivée d’une nouvelle et puissante alliance déstabilise ce fragile équilibre. Maléfique et Aurore rejoignent alors des camps opposés dans une lutte acharnée où elles vont devoir se fier à leurs instincts pour rétablir la paix…

« Gouverner les humains est plus difficile que de marcher pieds nus au milieu des fleurs »

Maléfique_2_Michelle_Pfeiffer

Auteur du premier long-métrage d’animation de l’Histoire (« Blanche-Neige », 1937), la firme Disney demeure depuis lors sans aucun doute comme la grande référence du cinéma d’animation et du divertissement pour le jeune public. Mais depuis une dizaine d’années, en plus de ses créations animées originales, le studio a entrepris de revisiter son prestigieux (et riche) catalogue en produisant des versions en prises de vue réelles de ses classiques animés. C’est ainsi que se sont succéder sur les écrans les versions live de « Alice au pays des merveilles », « Le livre de la jungle », « La belle et la bête », « Dumbo », Aladdin » ou encore « Le roi lion ». En 2014, le studio confiait au novice Robert Stromberg le soin de dépoussiérer « La belle au bois dormant », cinquante-cinq ans après la sortie du classique animé. A cette occasion, le choix avait été fait d’orienter le récit de façon à le centrer sur « Maléfique », la méchante sorcière du conte. Cinq ans plus tard, le film a droit à une suite, « Maléfique 2 : le pouvoir du mal », réalisé par le norvégien Joachim Ronning, précédemment coréalisateur de « Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar ».

« Ma mère voulait la guerre, vous lui donnez ce qu’elle attend. Mais moi je ne vous laisserai pas détruire mon royaume ni le vôtre »

Maléfique_2_Elle_Fanning

Pendant longtemps, Maléfique était réputée pour être l’une des méchantes les plus effrayantes et les plus charismatiques des films Disney. Jusqu’à ce que le film de Joachim Ronning ne vienne pondérer son portrait en nous montrant toute son ambivalence. Non, Maléfique n’est pas totalement mauvaise. Derrière sa cruauté de façade, elle est même étonnement capable d’empathie et d’affection. Quant à sa rudesse, on apprenait qu’elle la devait avant tout à la trahison d’un homme qui lui brisa le cœur. Avec cette suite, Maléfique deviendra finalement celle qui ramènera l’équilibre dans la force et la paix entre le mondes des hommes et celui de la lande. Si la trame du film se révèle formellement plutôt classique, il offre néanmoins une aventure en tout point épique qui ose opportunément sortir du conte de fée pour s’aventurer du côté de la fantasy. Avec à la clé une très spectaculaire scène de bataille entre les humains et les fées noires. En creux, il tisse également un sous-texte gentiment écolo qui dénonce cette (mauvaise) habitude très humaine de vouloir systématiquement conquérir, détruire et soumettre toutes les terres encore laissées à la nature. Mais « Maléfique 2 : le pouvoir du mal » est surtout un joli film féministe où les femmes occupent les premiers rôles (héroïnes autant qu’antagonistes), reléguant les hommes aux rôles de simples faire-valoir. En cela, Angelina Jolie, Michelle Pfeiffer et Elle Fanning sont parfaitement convaincantes. Si le film pouvait susciter une certaine réserve avant son visionnage pour l’auteur de ces quelques lignes, force est de constater qu’il se révèle être un divertissement spectaculaire de très bonne facture. Une très bonne surprise.

Maléfique_2_Angelina_Jolie

****

Le blu-ray : Le film est présenté dans un master HD d’une beauté et d’une précision époustouflante. Il est proposé en version originale américaine (7.1) ainsi qu’en versions française (7.1), espagnole (5.1) et tchèque (5.1). Des sous-titres français, anglais, espagnols, néerlandais, danois, suédois, finlandais, norvégiens et tchèques sont également disponibles.

Côté bonus, le film est accompagné des modules « L’origine des Fées Noires », « Le mariage d’Aurore », « Si tu avais des ailes », « Maléfique : le pouvoir des effets visuels », de Scènes rallongées, d’un Bêtisier et du clip « You Can’t Stop the Girl » interprétée par Bebe Rexha.

Edité par Walt Disney France, « Maléfique 2 : le pouvoir du mal » est disponible en DVD, blu-ray, blu-ray 3D et blu-ray UHD depuis le 21 février 2020. Il est également disponible depuis cette même date en coffret comprenant les films Maléfique 1 et 2 et en VOD.

Le site Internet de Walt Disney France est ici. Sa page Facebook est ici.

A découvrir sur Cinetrafic tous les films de 2020 et autre catégorie : les séries 2020 à guetter.


wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #63. Lethal Weapon 3
wallpaper-1019588
Le roi lion
wallpaper-1019588
L'Art du Mensonge (2020) de Bill Condon
wallpaper-1019588
Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker
wallpaper-1019588
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga, l’hommage vire au désastre
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #86. The Fan
wallpaper-1019588
Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain, du 16 au 30 septembre 2020
wallpaper-1019588
FESTIVAL DU FILM JEUNE DE LYON du 18 septembre au 2 octobre 2020