Un divan à Tunis

Un divan à TunisSocio psychanalyse de la Tunisie
Une tunisienne de 35 ans ayant étudiée en France la psychologie et ayant exercée comme psychanalyste dans l’hexagone retourne au pays pour offrir ses services aux locaux.Premier atout du film et atout majeur, son actrice principale ; Golshifteh Farahani irradie cette comédie douce-amère. Cette jeune psychanalyste que tout le monde condamne à l’échec trouve une clientèle dans un pays où l’on ne parle pas et où la religion tient encore beaucoup de place. De plus, l’administration ne va pas l’aider dans l’installation de son activité. Dans la première moitié du film, des personnages hauts en couleur passent dans son cabinet ; cette partie très intelligente en mode « Taxi Téhéran » est une vraie radiographie pleine de fraicheur de la société tunisienne post révolution. Toute cette partie drôle et intelligente est une petite friandise sympa et mets bien l’accent sur le fait que l’humain a besoin de parler pour aller bien. Dans la seconde partie, le film perd son fil conducteur, devient brouillon faute de trouver une relance scénaristique cohérente. Comme le film ne capitalise pas sur son entame ; on s’essouffle… c’est bien dommage ; mais un défaut d’unité que Manele Labidi gommera certainement lors de son second long métrage.
Sorti en 2020
Ma note: 11/20

wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Lara Jenkins
wallpaper-1019588
Le Grand Bazar
wallpaper-1019588
César 2020 : Le palmarès
wallpaper-1019588
Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #79. The Mask
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #120. Hellraiser
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Guest of Honour
wallpaper-1019588
Killers of the Flower Moon : Apple et Paramount seront associés sur le prochain Scorsese