Le temps du châtiment

Un grand merci à Rimini Editions pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Le temps du châtiment » de John Frankenheimer.

Le_temps_du_chatiment

« Notre tâche, c’est de faire condamner ces gosses à la peine de mort pour meurtre. Et pour cela, il faut donner le moins d’armes possibles à la défense »

Dans un quartier populaire d’une grande ville américaine, la guerre des gangs vient de faire une nouvelle victime : un jeune aveugle porto-ricain a été assassiné par trois adolescents d’origine italienne. L’opinion publique exige un châtiment exemplaire. Hank Bell, adjoint du procureur, mène l’enquête.

« Dans ce quartier, on est déjà coupable avant d’avoir été arrêté »

Le_temps_du_chatiment_John_Frankenheimer

Comme plusieurs autres jeunes cinéastes qui se révèleront au cours des années 60 (Sidney Lumet, Arthur Penn...), John Frankenheimer débute sa carrière de réalisateur à la télévision où il fait ses armes durant toute la décennie des années 50. Repéré par les studios, il connait une première expérience au cinéma en 1957 en réalisant « Mon père cet étranger ». Mais il considère celle-ci décevante et frustrante du fait du contrôle exercé par le studio jusque sur le montage final. Aussi, fort d’un contrat au long court, il repart à la télévision où il considère que sa marge de liberté artistique est plus grande. Il revient toutefois de manière définitive au cinéma en 1961 à la faveur du « Temps du châtiment ». Le film marque sa rencontre avec l’acteur Burt Lancaster, qu’il dirigera par la suite encore quatre autre fois (« Le prisonnier d’Alcatraz » en 1962, « Sept jours en mai » et « Le train » en 1964, et « Les parachutistes arrivent » en 1969).

« Sois reconnaissant au ciel de ne pas avoir eu à élever tes enfants ici »

Le_temps_du_chatiment_Dina_Merrill

Adapté d’un roman d’Evan Hunter, « Le temps du châtiment » s’ouvre par une séquence d’une implacable brutalité : trois adolescents blousons noirs débarquent dans le ghetto portoricain et poignardent à mort un adolescent aveugle. Un acte d’une limpidité totale pour la police qui conclut à l’assassinat de sang froid. Jusqu’à ce qu’un procureur un peu zélé ne reprenne l’enquête à zéro pour tenter d’y déceler l’ombre d’une vérité. Plus qu’un simple film d’enquête, « Le temps du châtiment » est un film dense et complexe qui réussit à traiter simultanément de nombreux sujets. A commencer par la question de la violence au sein de la jeunesse américaine, phénomène qui gangrène alors les villes et qui inspire alors grandement Hollywood (« Graine de violence », « La fureur de vivre », « West side story »...). Mais à l’image des récents « Douze hommes en colère » ou « Autopsie d’un meurtre », c’est aussi un grand film de procès dans lequel le procureur se démènera pour nuancer les faits et démontrer une réalité bien moins manichéenne qu’elle n’en avait l’air au départ. Surtout, il osera prendre des risques pour éviter la peine capitale à ces adolescents. Le scénario s’appuie ainsi sur des personnages profondément complexes qu’il pousse dans leurs propres contradictions (le procureur ambitieux qui ne peut se résoudre à faire condamner à mort ces adolescents au nom de sa jeunesse défavorisé, son épouse très progressiste qui perd son indulgence après une agression, ou encore ce jeune blouson noir empêché par sa conscience de faire pleinement du mal). Montrant en creux le cynisme des rouages de la machine judiciaire (le juge qui souhaite pouvoir prononcer la peine de mort pour assurer sa popularité en vue de sa candidature au poste de gouverneur), « Le temps du châtiment » se révèle surtout être un formidable plaidoyer pour une justice humaine et intègre, capable de pédagogie plutôt que de répression pure et simple. Marquant.

Le_temps_du_chatiment_Burt_Lancaster

***

Le DVD : Le film est proposé dans un Master Haute-Définition, en version originale américaine (2.0) ainsi qu’en version française (2.0). Des sous-titres français sont également disponibles.

Côté bonus, le film est accompagné d’un entretien avec Christian Viviani, historien du cinéma (17 min.). Un livret de 28 pages, intitulé « Graine(s) de violence » signé Christophe Chavdia complète avantageusement cette édition.

Edité par Rimini Editions, « Le temps du châtiment » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray depuis le 18 février 2020.

La page Facebook de Rimini Editions est ici.


wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #63. Lethal Weapon 3
wallpaper-1019588
Le roi lion
wallpaper-1019588
L'Art du Mensonge (2020) de Bill Condon
wallpaper-1019588
Star Wars, épisode IX : L'Ascension de Skywalker
wallpaper-1019588
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga, l’hommage vire au désastre
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #86. The Fan
wallpaper-1019588
Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain, du 16 au 30 septembre 2020
wallpaper-1019588
FESTIVAL DU FILM JEUNE DE LYON du 18 septembre au 2 octobre 2020