J’ai perdu mon corps – Réalisation Jérémy Clapin

Les réminiscences d'une main.

Je ne raconterai rien de ce film -on ne doit rien dire d'un film !- tant c'est une oeuvre qu'il est nécessaire d'aborder le plus vierge possible, c'est si rare...

Et donc se laisser prendre, happer...par le visuel d'abord de ce film, l'atmosphère de cette histoire. Car ce qu'il raconte est formidable, dans la douceur, dans la douleur.
Il dit du lien, de la construction de soi-même.

L' animation est juste, fine, dans tous les rythmes de sa narration.

Ce film est une petite merveille nimbée de romantisme.

Synopsis du film J'ai perdu mon corps :

A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s'échappe d'un labo, bien décidée à retrouver son corps. S'engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d'embûches et des souvenirs de sa vie jusqu'au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d'une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire... ( Sens Critique)


wallpaper-1019588
Écouter le Cinéma
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : La Malédiction de la Dame Blanche
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Colette
wallpaper-1019588
Mississippi Burning
wallpaper-1019588
Le traitre
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Les Filles du Docteur March
wallpaper-1019588
Affiche US pour La Voie de la Justice de Destin Daniel Cretton
wallpaper-1019588
A Couteaux Tirés (2019) de Rian Johnson