[FUCKING SERIES] : The End of the F***ing World saison 2 : Un retour manqué ?

[FUCKING SERIES] : The End of the F***ing World saison 2 : Un retour manqué ?
(Critique - avec spoilers - de la saison 2)
La deuxième saison de The End of the F***ing World est arrivé sur Netflix le 5 novembre. Je faisais partie des gens qui n’étaient pas opposé à une saison 2, sans pour autant penser qu’elle était indispensable, la fin de la saison 1 étant plus que satisfaisante. J’annonce tout de suite la couleur: cette nouvelle saison est correcte mais totalement dispensable et comparé à la première que j’avais vraiment bien aimé, sans la trouver exceptionnelle pour autant, je me suis plutôt ennuyé pendant le visionnage de cette seconde saison, bien qu’elle se regarde assez vite.
Le premier épisode surprend puisqu’il introduit un nouveau personnage principal sans que James et Alyssa ne fassent d’apparition. Cet épisode est donc axé sur Bonnie, une jeune femme noire qui veut se venger de la mort de l’homme qu’elle aimait.

[FUCKING SERIES] : The End of the F***ing World saison 2 : Un retour manqué ?

Netflix

Soyons honnête, Il ne se passe pas grand chose dans cette saison, qui se révèle donc être moins mouvementée que la première. Pour cause, elle se focalise davantage sur les conséquences causés par les événements de la première saison: James, qui a donc survécu à sa blessure, a dû avoir des mois de rééducations physiques et vient juste de perdre son père tandis que Alyssa semble être atteinte de dépression et de trouble de stress post-traumatique. Ce sont des thématiques importantes qui sont donc adressés ici et il est vrai que c’est une bonne initiative d’avoir cette seconde saison qui se focalise sur ces sujets-là,ce qui rend cette saison 2 assez différente de la première. Bien que cette seconde saison garde l’ambiance qu’on trouvait dans la saison 1, notamment avec le côté road-trip puisque les personnages seront la plupart du temps en vadrouille, elle reste différente de par la tournure qu’elle prend et selon moi, ça manque du grain de folie et de l’humour qu’on avait dans la saison précédente.

Une chose qui ne change pas (et heureusement d’ailleurs), c’est indéniablement la performance des acteurs. Alex Lawther et Jessica Barden brillent par leur performance et offrent une autre palette d’émotions proposée dans la première saison, tout en restant égaux à leurs personnages et ce fut vraiment un plaisir de retrouver ce duo. Naomi Ackie, qui joue le rôle de Bonnie, est elle aussi incroyable dans son rôle.

[FUCKING SERIES] : The End of the F***ing World saison 2 : Un retour manqué ?

Netflix

Le dernier épisode offre une conclusion satisfaisante et clôture plutôt bien la série et honnêtement, je crains une éventuelle saison 3 puisque selon moi, il n’y a plus rien à dire dans cette histoire. La saison 2 de The End of the F***ing World est certes sans grande utilité mais reste correcte, sans égaler malheureusement la première saison. Il reste qu’on appréciera cette saison, pas forcément pour l’histoire qu’elle propose de raconter, mais plutôt pour la performance de ses acteurs et il faut avouer que c’est avec un pincement au coeur qu’on quitte Alyssa et James à la fin de cette seconde saison.


Jules


[FUCKING SERIES] : The End of the F***ing World saison 2 : Un retour manqué ?

wallpaper-1019588
Nouveau trailer pour le biopic Stan & Ollie de John S. Baird
wallpaper-1019588
Le Testament Caché (2016) de Jim Sheridan
wallpaper-1019588
Menteur, Menteur
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Nicky Larson Private Eyes
wallpaper-1019588
Vivre et Chanter
wallpaper-1019588
Shailene Woodley en vedette de Girl Named Sue de Fernando Coimbra ?
wallpaper-1019588
Nouvelle affiche US pour Un Ami Extraordinaire de Mariane Heller
wallpaper-1019588
Spike Lee au scénario et à la réalisation de Prince of Cats ?