Le retour de Mary Poppins

Un grand merci à Walt Disney France ainsi qu’à Cinetrafic pour m’avoir permis de découvrir et de chroniquer le DVD du film « Le retour de Mary Poppins » de Rob Marshall.

Le_retour_de_Mary_Poppins

« Cette famille a véritablement besoin d’une nounou ! »

Michael Banks travaille à la banque où son père était employé, et il vit toujours au 17 allée des Cerisiers avec ses trois enfants, Annabel, Georgie et John, et leur gouvernante Ellen. Comme sa mère avant elle, Jane Banks se bat pour les droits des ouvriers et apporte son aide à la famille de Michael. Lorsque la famille subit une perte tragique, Mary Poppins réapparaît magiquement dans la vie de la famille. Avec l’aide de Jack, l’allumeur de réverbères toujours optimiste, Mary va tout faire pour que la joie et l’émerveillement reviennent dans leur existence… Elle leur fera aussi découvrir de tout nouveaux personnages plein de fantaisie, dont sa cousine, l’excentrique Topsy.

« D’après mon expérience, le meilleur moment pour prendre un bain, c’est quand on est sale ! »

Le_retour_de_Mary_Poppins_Emily_Blunt

Petit flashback. En 1964, Walt Disney supervisait avec « Mary Poppins » sa dernière production avant de tirer sa révérence. Un film somme, qui synthétisait tous les éléments qui avaient fait jusque là le succès de la firme aux grandes oreilles (chansons, magie, conte, personnages hors normes) pour mieux les réinventer dans un mélange entre prises réelles et dessin-animé techniquement très audacieux pour l'époque. Avec à la clé un succès mondial et des générations successives d'enfants qui chanteront tel un mantra Supercalifragilisticexpialidocious. Le film serait presque tombé aux oubliettes si Disney n'avait pas produit en 2013 le film « Dans l'ombre de Mary », relatant les difficultés rencontrés par ce bon vieux Walt pour convaincre la romancière australienne de le laisser adapter au cinéma les aventures de sa célèbre gouvernante à laquelle elle consacra toute une saga littéraire. Un bon moyen de rappeler Mary Poppins au bon souvenir d'un public épris de nostalgie et d'annoncer dans la foulée la production d'une suite, « Le retour de Mary Poppins », sortie en 2018 et confiée aux bons soins du réalisateur Rob Marshall, docteur ès en comédies musicales un peu boursoufflées.

« On ne perd jamais vraiment ce qu’on croit avoir perdu »

Le_retour_de_Mary_Poppins_Ben_Wishaw

Cette suite démarre donc une vingtaine d'années après le premier opus et contre toute attente Mary Poppins revient pour aider son ancien petit protégé Michael Banks, désormais adulte et débordé par ses enfants depuis le décès de son épouse. Un retour plein résolument placé sous le signe de la magie grâce à laquelle les enfants se retrouveront plongés dans une série d'aventures épiques grâce auxquelles ils finiront par sauver la maison familiale. Si le cinéaste joue pleinement la carte de la continuité par rapport au premier film en reprenant ses principales caractéristiques (musiques, chorégraphies, univers fantasmagoriques, intégration de dessins animés), il semble néanmoins faire comme si le cinéma n'avait pas évolué en près de six décennies, faisant fi des évolutions technologiques et de la réussite de films comme « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? » ou « The mask » pour ne citer qu'eux. De plus, le cinéaste abuse quelque peu des scènes musicales qu'il filme avec toute l'exubérance kitsch qu'on lui connait (à l'image de l'interminable scène avec Meryl Streep). En cela, seule la scène du Luminomagifantastique sort véritablement du lot. Il en ressort un film ainsi un film étrangement désuet sans qu’il n’ait le charme de l’ancien. Mais pire encore, c’est la tonalité du discours final sur la bienveillance du banquier (on heureux pour l’occasion de retrouver le vétéran Dick Van Dyke, 93 ans au compteur, seul rescapé du casting original, qui fait une courte apparition dansante à la fin) qui se révèle sans doute le plus dérangeant. Si le film n’est pas honteux, on lui préfèrera quand même l’original.

Le_retour_de_Mary_Poppins_Rob_Marshall

**

Le DVD : Le film est présenté en version originale américaine (5.1) ainsi qu’en versions française, néerlandaise et flamande (toutes 5.1). Des sous-titres français et anglais pour malentendants sont également disponibles.

Côté bonus, le film est également proposé en version karaoké.

Edité par Walt Disney France, « Le retour de Mary Poppins » est disponible en DVD ainsi qu’en blu-ray, coffret Mary Poppins/Le Retour de Mary Poppins et en VOD depuis le 26 avril 2019.

Le site Internet de Walt Disney France est ici. Sa page Facebook est ici.

A découvrir sur Cinetrafic, les films de l’année 2019 et autre catégorie : tous les films français.


wallpaper-1019588
Mort de Franco Zeffirelli
wallpaper-1019588
[COOKIETIME A ANNECY] : Jour 5
wallpaper-1019588
Isn't It Romantic (2019) de Todd Strauss-Schulson
wallpaper-1019588
Mississippi Burning
wallpaper-1019588
A Couteaux Tirés (2019) de Rian Johnson
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS À MES 80ϟs] : #81. Beverly Hills Cop II
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Color Out of Space
wallpaper-1019588
Joseph campbell & star wars