Le parc des Merveilles de Dylan Brown

Le parc des merveilles

Fadasse le parc d’attractions !

Avec un nom pareil, on est en droit de s’attendre à un parc d’attractions qui en jette, féerique, Disneyland puissance 1 000. Pourtant, Le parc des Merveilles sonne plutôt comme un ballon à l’abandon que l’on regarde lentement se dégonfler.

Si vous aimez les films d’animation, l’humour et que la bande-annonce vous avez intrigués (pas au point d’être séduit), il y a de fortes chances pour que vous soyez très vite déçus. Le film est tellement plan-plan. L’installation est longue, mais longue et puis, une fois dans le vif du sujet… Eh bien on s’ennuie (pour rester polie) ! Voire on s’en fiche ! L’humour n’est jamais frappant, ni jamais vraiment là donc pas de quoi décocher quelques rires. L’histoire joue sur la corde sensible, sans nous faire éprouver une réelle émotion. Le parc des Merveilles n’est pas ahurissant, donc votre rêverie ne sera pas franchement titillée. La morale est touchante, mais pas de quoi construire un film dessus. L’adulte que vous êtes risque de décrocher rapidement.

En revanche, votre mini-moi pourrait plus accrocher, se poser des questions. On ne va pas se mentir, je n’ai pas non plus entendu des rires de la part des petits. Ils étaient relativement attentifs et questionneurs pour certains.

Emmenez-les et à la limite, prévoyez une sieste pour vous !

Sortie en salles le 03 Avril 2019.

L’article Le parc des Merveilles de Dylan Brown est apparu en premier sur Miss Bobby.


wallpaper-1019588
LA VALSE DE L’EMPEREUR (Critique)
wallpaper-1019588
L'Art du Mensonge (2020) de Bill Condon
wallpaper-1019588
Le roi lion
wallpaper-1019588
Anne Hathaway en vedette de la comédie dramatique French Children Don’t Throw Food ?
wallpaper-1019588
Antoinette dans les Cévennes
wallpaper-1019588
Séjour dans les monts Fuchun
wallpaper-1019588
Nouvelle bande annonce VOST pour Les Sept de Chicago signé Aaron Sorkin
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Enola Holmes