[AVIS] Alita : Battle Angel, ce qu’Hollywood fait de mieux !

[AVIS] Alita : Battle Angel, ce qu’Hollywood fait de mieux !

Synopsis:
Lorsqu'Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu'elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n'est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d'Iron City se lancent à sa poursuite qu'Alita découvre la clé de son passé - elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu'elle a appris à aimer.

[AVIS] Alita : Battle Angel, ce qu’Hollywood fait de mieux !

Le nom de James Cameron, l'un des génies du cinéma contemporain, résonne une nouvelle fois dans nos salles pour le plus grand plaisir du spectateur. Alors qu'il prépare intensément les suites d' Avatar, James Cameron revient à la charge avec Alita : Battle Angel adaptation du manga Gunnm créé par Yukito Kishiro. Le projet ne vous dit sans doute pas grand chose mais James Cameron gribouille dessus depuis 2003, année à laquelle il a commencé la pré-production. Si le projet lui tient très à coeur, il n'en est cependant pas le réalisateur, préférant laisser sa place à Robert Rodriguez (Sin City). Trop occupé à travailler sur les suites des célèbres hommes bleus, James Cameron reste cependant présent en tant que producteur et aiguille Rodriguez sur sa vision du film, il lui a d'ailleurs laissé en plus de son scénario 600 pages d'annotations, matière à faire un chef d'oeuvre ! On retrouve également Jon Landau (Titanic, Avatar) aux côtés de Jim -James Cameron- à la production ! Un projet qui en fait saliver plus d'un, un projet hybride entre le cinéma de James Cameron et celui de Robert Rodriguez mélangé aux technologies de pointes que Cameron utilise, c'est vrai qu'il y a de quoi... !

Le moins qu'on puisse dire c'est que ce mélange est hyper savoureux ! On aurait pu redouter un aspect croquignolet de ce film -oui criquignolet, ça existe- mais il n'en est rien. L'adaptation est une réussite et le choix de Rodriguez à la réalisation est pertinent, permettant au film de conserver le côté brut et violent du manga ainsi que d'avoir la violence nécessaire des combats. Il faut dire aussi que la création du personnage d'Alita totalement en numérique est une pure réussite ! Le travail de Weta (Seigneur des Anneaux, Avatar ou encore TinTin) est impressionnant ! Alita est immédiatement attachante et sublimée par la voix (en V.O.) de Rosa Salazar (Bird Box, Le Labyrinthe...), elle nous captive dès les premières minutes comme rarement un personnage principal arrive à nous captiver.

[AVIS] Alita : Battle Angel, ce qu’Hollywood fait de mieux !

Alita évolue dans Iron city, une ville où beaucoup d'humains ont recourt à la cybernétique afin d'améliorer leurs capacités physiques et ainsi compenser un handicap. Robot, cyborg et humain s'y côtois dans une ville violente où tout s'achète, offrant une place prépondérante au marché noir et à la pègre. Ainsi son personnage va se découvrir, grâce notamment aux nombreux personnages qui y figurent. ( Dyson Ido), Chiren (Jennifer Connelly), Vector (Mahershala Ali), Zapan (Ed Skrein), Hugo (Keean Johnson), tous ont leur place dans cet univers bien ficelé et facile d'accès ! Bien que facile sur certains points, on reste tout de même captivé par cette aventure et par l'univers visuel abordé avec justesse par Bill Pope (Spider-man, Matrix...) le directeur de la photographie !

On comprend rapidement la générosité de ce film ! Son univers, ses références et son envie d'offre au public un bon divertissement. Contrairement à d'autres super-productions américaines, on ressent ici la passion du cinéma ! Une passion qui ne peut évidemment venir que des deux côtés. Puisque comme vous le comprendrez dans le film, Alita ne se suffit pas à lui même et s'ouvre à une potentielle suite, une suite qui ne se fera que si le public est au rendez vous !

Si Cameron commence à avoir peur pour ses suites d'Avatar, il a ici préféré prendre aucun risque et offrira une suite si le public l'attend ou l'inverse si le public ne partage pas son avis. Le film est donc frustrant sur ce point, on ne saura sans doute jamais la fin de l'histoire... Alors même si la composition de Junkie XL, le poulain de Hans Zimmer n'est pas incroyable, même si le scénario offre quelques facilités, rien que pour les beaux yeux d'Alita, allez au cinéma et offrez vous la suite qu'on attend tous de pied ferme !

PS: Surtout avec cette fin et l'arrivée d'un acteur qu'on a hâte de retrouver #NoSpoilers


wallpaper-1019588
LES PLUS BELLES ANNÉES D’UNE VIE (Concours) 5 places de cinéma à gagner
wallpaper-1019588
[AVIS] Invasion, film d’aliens perturbant et très simpliste !
wallpaper-1019588
Affiche IMAX pour Venom de Ruben Fleischer
wallpaper-1019588
Fenêtre sur cour
wallpaper-1019588
Wild Rose (2019) de Tom Harper
wallpaper-1019588
C’est super Culte #15 Donnie Darko
wallpaper-1019588
LE COUP DU SIÈCLE (Critique)
wallpaper-1019588
Rétro Jarmusch au Comoedia Juillet 2019