La Mule

La Mule
La Mule
La Mule
La Mule
Pourquoi voir La Mule ?
A 88 ans Clint Eastwood n'a rien perdu de sa superbe.
Détenteur de quatre Oscars, cinq Golden Globes, trois Césars et une Palme d'honneur au Festival de Cannes, Clint Eastwood est l'un des derniers piliers du cinéma américain, acteur de Western, il a d'ailleurs été repéré grâce à la série Rawhide, Clint Eastwood devient rapidement une icône.
Après avoir tourné devant la caméra de Sergio Leone (Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus, Le Bon, la Brute et le Truand) et incarné le rôle du caporal John McBurney dans le film Les Proies, Clint Eastwood réalise en 1971 son tout premier long métrage, Un frisson dans la nuit.
Après ce passage derrière la caméra Clint Eastwood va réitérer l'expérience deux ans plus tard avec L'Homme des Hautes Plaines, il réalisera ensuite des grands classique du cinéma comme Le Retour de l'inspecteur Harry, Pale Rider, Le Maître de guerre, Bird, Impitoyable, Un monde parfait, Sur la route de Madison, Mystic River, Million Dollar Baby ou encore Gran Torino.
Même si il a réalisé sept films depuis Gran Torino, on n'avait pas vu la légende devant la caméra depuis, Clint Eastwood a décidé d'incarner à nouveau un personnage et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de Leonard "Leo"Sharp (renommé Earl Stone pour le film), un ancien horticulteur américain qui est devenu passeur de drogues pour le Cartel de Sinaloa.
Clint Eastwood confie une nouvelle fois le scénario de son film à Nick Schenk, scénariste qui avait déjà travaillé sur Gran Torino, pour La Mule le scénariste de Minneapolis s'inspire d'une histoire vraie, celle de Leo Sharp.
Vétéran de la Seconde Guerre Mondiale, Leo Sharp était connu et apprécié par tous les habitants de Michigan City dans l'Indiana, après la guerre Leo Sharp s'est pris d'affection pour les fleurs, il devient un horticulteur célèbre pour ses variétés de fleurs uniques qu'il créait par hybridation, les gens faisaient la queue pour acheter ses fleurs.
Son arrestation pour transport de drogue à l’âge de 87 ans a eu l'effet d'une bombe, personne n'aurait jamais imaginé que ce vieux monsieur avait transporté plus d'une tonne de drogues en une dizaine d'années pour le cartel mexicain de Sinaloa.
Lors de son procès Leo Sharp a plaidé coupable et a été condamné en 2013 à trois ans de prison, cependant il a été libéré un an plus tard en raison de son état de santé, Leo Sharp est décédé le 12 décembre 2016 à l'âge de 92 ans.
On n'avait pas vu Clint Eastwood devant la caméra depuis Grand Torino où il campait un retraité des usines Ford, Walt Kowalski, un vieil homme raciste, bougon et taciturne.
Au premier abord Walt n'est pas la première personne que l'on veut rencontrer, une allure austère, un tempérament acariâtre, homme incompréhensif et incompris, sa face traditionaliste l’empêche de communiquer avec l'extérieur.
Il se mur dans ses préjugés et dans son Amérique idéalisée mais ce vétéran de la guerre de Corée qui, à travers plusieurs événements, va apprendre à connaître ses voisins d'origine Hmong.
Contrairement à Gran Torino, Clint Eastwood n'incarne pas ici un vieux monsieur grognon qui n'aime pas grand monde, au contraire, Earl Stone est un sympathique retraité qui adore ses fleurs, c'est fleurs seront d'ailleurs sa chute, internet a bouleversé la vie quotidienne et le mode d'achat, Earl Stone voit les ventes de ses fleurs baisser de plus en plus jusqu'à le dénouement final, son entreprise risque d’être saisie.
Endetté, il accepte de faire le chauffeur, un emploi comme un autre en apparence, en apparence seulement, Earl ne sait pas ce qu'il y a dans les paquets qui sont dans son véhicule, sans le savoir il est engagé comme mule par un cartel mexicain.
Du fait de son âge personne ne soupçonne ce vieux monsieur au volant de son pick-up, au fil des voyages les colis se font de plus en plus volumineux, ce qui attire l’intérêt de l'agent de la DEA Colin Bates, Cartel, DEA et son passé qui refait surface, Earl Stone va devoir faire face où périr.
Le personnage d'Earl Stone est plus sympathique que celui de Walt Kowalski mais le résultat est le même, sa famille n'est plus là, non pas à cause de son caractère mais son travail, un travail qui est sa passion mais également son fardeau, sa femme et ses enfants son partis car il accordait plus de temps à ses plantes qu'à eux, seul sa petite-fille est restée en contact avec lui.
Dans La Mule Clint Eastwood aurait pu jouer à fond le coté dramatique mais comme dans Gran Torino il a décidé, à juste raison, d'ajouter une dose d'humour et d'autodérision en ce qui concerne son personnage.
Pour incarner les personnages de son film, Clint Eastwood a fait appel à des acteurs et actrices qu'il connaît bien, on retrouve donc Bradley Cooper qui avait interprété Chris Kyle dans American Sniper, Laurence Fishburne, qu'il n'avait pas dirigé depuis Mystic River, Michael Peña qui avait joué dans Million Dollar Baby et Alison Eastwood, qui n'est autre que la fille de Clint Eastwood, sa première apparition fut dans Bronco Billy, puis Les Pleins Pouvoirs et Minuit dans le jardin du bien et du mal.
On retrouve également Andy García, Dianne Wiest, Taissa Farmiga, Jill Flint, Ignacio Ariel Serricchio et Clifton Collins Jr.
A 88 ans, Clint Eastwood sait pertinemment que le temps où il incarnait l'indestructible inspecteur Harry est révolu, il montre désormais dans ses films la société américaine et pas n'importe laquelle, la classe moyenne qui prend la tempête de plein fouet et s'appauvrit de plus en plus.
Clint Eastwood essaye de comprendre le personnage de Leo Sharp, il se demande comment un vétéran de l'armée, reconverti dans la culture de fleurs, a pu être une mule pour le compte d'un cartel, il trouve la réponse directement dans les rouages de la société américaine, une société qui délaisse ses vétérans qui ont sacrifié leur vie pour leur pays et les retraités qui ont travaillé une vie entière pour gagner pas grand chose, certains travaillent même jusqu'à la mort.
On devrait éprouver de l'aversion pour le personnage d'Earl Stone, il travaille pour le cartel et transporte des quantités astronomiques de drogue, oui mais il ne fait pas ça pour s'enrichir personnellement, il veut sauver son entreprise et sa famille, la société a obligé des personnes qui étaient dans le droit chemin depuis un âge, à prendre des chemins de traverse.
Les spectateurs sont immédiatement attachés à Earl Stone, son âge étant et son combat font de ce personnage, un personnage fort attachant et plein de fêlures.



Clint Eastwood est toujours là
La Mule

Synopsis :


Earl Stone est un sympathique retraité qui adore ses fleurs, c'est fleurs seront d'ailleurs sa chute, internet a bouleversé la vie quotidienne et le mode d'achat, Earl Stone voit les ventes de ses fleurs baisser de plus en plus jusqu'à le dénouement final, son entreprise risque d’être saisie.
Endetté, il accepte de faire le chauffeur, un emploi comme un autre en apparence, en apparence seulement, Earl ne sait pas ce qu'il y a dans les paquets qui sont dans son véhicule, sans le savoir il est engagé comme mule par un cartel mexicain.
Du fait de son âge personne ne soupçonne ce vieux monsieur au volant de son pick-up, au fil des voyages les colis se font de plus en plus volumineux, ce qui attire l’intérêt de l'agent de la DEA Colin Bates, Cartel, DEA et son passé qui refait surface, Earl Stone va devoir faire face où périr.

La Mule

Anecdotes :

Le budget du film est estimé à 50 000 000 $.

La Mule
Le film a été tourné dans l'Etat de Georgie, en Illinois et au Nouveau-Mexique.
La Mule

La musique du film a été composée par Arturo Sandoval.

La Mule

Le scénario a été écrit par Nick Schenk, basé sur un article de Sam Dolnick dans The New York Times Magazine intitulé The Sinaloa Cartel's 90-Year-Old Drug Mule.

La Mule
Le film est produit par Malpaso Productions, la société de production de Clint Eastwood.
La Mule


Affiche
La Mule


wallpaper-1019588
[Cannes 2019] “Little Joe” de Jessica Hausner
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Colette
wallpaper-1019588
Isn't It Romantic (2019) de Todd Strauss-Schulson
wallpaper-1019588
Le Testament Caché (2016) de Jim Sheridan
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #6. Last Action Hero
wallpaper-1019588
On a vu les bonus Blu Ray d’Avengers Endgame !
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Four Wedding and A Funeral : The Mindy Remake
wallpaper-1019588
Premier trailer pour Ordinary Love de Lisa Barros D’Sa et Glenn Leyburn