Unable to perceive the shape of You Top et bilans de 2018, en 2019 !

Unable to perceive the shape of You Top et bilans de 2018, en 2019 !

"If I told you about her, what would I say? That they lived happily ever after? I believe they did. That they were in love? That they remained in love? I'm sure that's true. But when I think of her - of Elisa - the only thing that comes to mind is a poem, whispered by someone in love, hundreds of years ago: "Unable to perceive the shape of You, I find You all around me. Your presence fills my eyes with Your love, It humbles my heart, For You are everywhere."
L'image ci-dessus, ainsi que la citation, viennent de mon film préférée de 2018, l'élégant et merveilleux "The Shape of Water" de Guillermo Del Toro. Et cela résume ce que j'ai envie de retenir de l'année qui vient de se passer, du cinéma et surtout de l'amour. L'amour d'une femme pour un dieu amphibien, celui d'une famille recomposée, d'un père pour sa fille en pleine guerre, d'un groupe d'amie, d'un couple de meme sexe ...
Bref quoi de plus fort que l'amour dans un monde rongé par le cynisme ?


LE TOP 20:
Unable to perceive the shape of You Top et bilans de 2018, en 2019 !

11) Destination Wedding, 12) Rampage, 13) The Third Murder, 14) Sheperds and Butchers, 15) Black Panther, 16) Roma, 17) Hair, 18) Les Heures Sombres, 19) Blackkklansman, 20) Phantom Thread.
Et enfin, une part des films que j'ai découvert l'an dernier qui ne sont pas sortis en 2018 et que j'ai adoré ! Il y a beaucoup de cinéma japonais avec quatre films de Hirokazu Kore-eda, un de Hideaki Anno, Kei Kumai ou encore Yoji Yamada ... 
Bound (1996), Cronos (1993), Chungking Express (1995), La Mort d'un maître de thé (1991), Les Anges Déchus (1991), After Life (1999), Speed Racer (2008), Le Samouraï du Crépuscule (2002), Hana (2006), Shin Godzilla (2016), Side by Side (2012), Mr Holmes (2016), Notre Petite Soeur (2015), Air Doll (2010), Need For Speed (2014).

LE BILAN DE CECILE:


Je déteste les tops, les classements et tout ce qui ressemble de près ou de loin à  noter des films.
Mon aversion pour les classements de fins d'années vient de là, du fait aussi que j'ai l'impression que tout le monde a vu les mêmes films. Films que n'ai bien sure pas découvert.
Unable to perceive the shape of You Top et bilans de 2018, en 2019 !Mais il parait évident qu'il faut quand même faire un bilan des films que j'ai vu en 2018. car oui je n'ai pas envie de prendre en compte que ceux qui sont sortis l'année dernière.Car dans les plus de trois cents que j'ai regardé, ceux qui ont fait battre mon petit cœur, n'étaient pas forcément de cette année là.

Le Key maker de ce blog dit que par définition les articles d'un blog sont subjectifs et parlent de nous. J'ai décidé de faire le portrait chinois de mon année cinématographique. Et il parle autant de ce que j'ai aimé que de ce que je suis.

Si cette année cinématographique était une colère, elle serait: "nobody knows" Un film qui m'a laissé chancelante entre haine et larmes avec un énorme poids sur le sternum.


Unable to perceive the shape of You Top et bilans de 2018, en 2019 !Si cette année cinématographique était un grand moment d'émotion, elle serait: "the twilight samurai". Petite merveille, tout en équilibre qui nous amène là où on ne penser pas aller. Un film que je vais adorer voir et revoir.
Si cette année cinématographique avait été une perfection, elle serait: "notre petite sœur" Tout y est parfaitement imparfait et finit par trouver sa place. Je veux encore de ce film, je veux le revoir quand je ne trouverai plus de sens à ce monde.

Si cette année cinématographique avait été un conte, elle serait un conte d'amphibien, celui de "The Shape of Water". Car sa beauté, sa musique , son histoire, et ses interprètes nous habitent longtemps après la fin du film.


Si cette année avait été un cri féministe, elle serait "air doll". Tout le talent d'un des meilleurs cinéastes de sa génération, pour dénoncer la manière dont les femmes sont vues et traitées. 


Unable to perceive the shape of You Top et bilans de 2018, en 2019 !si cette année était un éclat de rire, elle serait "destination wedding" tout sauf une comédie romantique, juste l'histoire parfaite, et deux acteurs mythiques qui s'amusent en jouant les anti-héros romantiques.
C'est cynique et désabusé, c'est érodé par la vie; c'est un pur bonheur qui fait pleurer de rire.I love you, keanu reeves and winona Rider

Si cette année était une peur, elle serait un kaidan eiga. plus que jamais j'ai aimé avoir peur avec eux. Merci Guillaume pour nous avoir fait découvrir le somptueux, merveilleux, extraordinaire "Kwaidan", mais j'avoue avoir beaucoup aimé "ring" aussi


Unable to perceive the shape of You Top et bilans de 2018, en 2019 !Si cette année avait été un animal, elle serait:un chien.
Daisy, le pitt bull bleu, ou n'importe lequel des personnages de "isle of dogs" tous ont fait du bien à mon année ciné.

Si cette année avait été le film que j'ai le plus vu, elle serait double car en général on regarde les deux films à la suite et ce serait "John Wick". Ce qui dit forcément quelque chose de notre état d'esprit.

Si cette année avait eu une teinte, une nationalité elle serait japonaise, et de la même manière si elle avait été un plat elle serait cuisiné par kirin kiki

wallpaper-1019588
Podcast – C’est Super Culte : Tom Cruise
wallpaper-1019588
Culte du dimanche : Iron Man
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : 3 jours à Quiberon
wallpaper-1019588
MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT : Immortan Tom ★★★★☆
wallpaper-1019588
Le boucher
wallpaper-1019588
HELLBOY (Critique)
wallpaper-1019588
[AVIS] Nous Finirons Ensemble, d’une sincérité forte !
wallpaper-1019588
Nouvelle affiche VF pour Aladdin de Guy Ritchie