[CRITIQUE] : Une Femme d'Exception

[CRITIQUE] : Une Femme d'Exception

Réalisateur : Mimi Leder

Acteurs : Felicity Jones, Armie Hammer, Justin Theroux, Sam Waterston, Kathy Bates, Cailee Spaeny,...
Distributeur : Mars Films
Budget : -
Genre : Drame, Biopic.
Nationalité : Américain
Durée : 1h43min

Synopsis :

Jeune avocate idéaliste, Ruth Bader Ginsburg fait équipe avec son mari Marty pour mettre fin à un siècle de discrimination à l'encontre des femmes. Elle se battra devant la Cour d'appel, puis ira jusqu'à la Cour suprême …


Critique :

Un poil classique dans sa facture, #UneFemmedException n'en est pas moins un hommage réel et authentique autant qu'un biopic stimulant, enthousiasmant et nécessaire sur une femme de principe, brillante et déterminée, porté par la prestation lumineuse et dévouée de Felicity Jones pic.twitter.com/IqhmxI7flM— FuckingCinephiles (@FuckCinephiles) 5 décembre 2018

Qui aurait pu croire, il y quelques mois encore, que Ruth Bader Ginsburg, dont la vie a été rédigé par un profond sentiment de lutte (et pas uniquement pour atteindre les sommets de la profession juridique), allait devenir ni plus ni moins qu'une figure emblématique d'Hollywood (nom féminin d'un univers pourtant profondément masculin) par la force de deux oeuvres : le documentaire important et passionnant RBG de Betsy West et Julie Cohen, et le biopic fictionnel Une Femme d'Exception de Mimi Leder, cinéaste dont les faits d'arms - ou plutôt de pellicule -, hors quelques shows télévisés cultes, se résument sur grand écran à deux péloches sympathiques (Le Pacificateur, Un Monde Meilleur) et deux autres nettement moins (Deep Impact mais surtout The Code).

Personne et encore moins Hollywood, qui produit du biopic à outrance plus rapidement que son ombre.
[CRITIQUE] : Une Femme d'Exception

Retraçant avec puissance et minutie - même si beaucoup fustigeront ses facilités ou son idéalisme/naïveté - le parcours semé d'embuches de RBG, On The Basis of Sex en v.o, se place intelligemment au coeur de la tâche herculéenne qu'à pu rencontrer Ginsburg dans sa stratégie juridique pour faire plier les distrinctions pernicieuses et injustes dans la loi concernant les inégalités hommes/femmes; un sujet complexe transformé pourtant en une plausibilité cinématographique captivante et joliment accessible pour un large public, effleurant avec subtilité le sexisme ordinaire autant qu'il démonte avec aplomb certains clichés faciles de l'argumentaire (absurde) masculin.

En prenant le parti pris de ne pas se focaliser sur le litige des affaires de la Cour Suprême pour lui préférer une affaire plus mineure (celle d'une déduction fiscale obscure), le film touche d'autant plus au but dans son portrait en dessinant les contours de ses relations familiales et intimes : celle tout en inspiration et en soutien d'avec son mari Marty (Armie Hammer, convaincant) ou celle plus conflictuelle et moins fusionnelle, d''avec sa fille (Cailee Spaeny), qui sera l'un des moteurs de son combat en faveur des femmes.
[CRITIQUE] : Une Femme d'Exception

Mais le film ne serait sans doute pas aussi captivant sans la présence lumineuse de Felicity Jones, dont la partition engagée n'a d'égale que son dévouement manifeste envers son incarnation d'une femme qu'elle admire sincèrement.

Sans doute trop académique et formaliste pour certains (on ne peut pas totalement nier ses défauts/facilités flagrantes non plus), il serait pourtant totalement injuste de ne pas voir Une Femme d'Exception pour ce qu'il est surtout et avant tout : un hommage certes classique mais réel et authentique autant qu'un biopic stimulant, enthousiasmant et nécessaire - et dont le message est encore furieusement d'actualité - sur une femme de principe, attentionnée, brillante et déterminée.
Une vraie femme d'exception, tout simplement.


Jonathan Chevrier


[CRITIQUE] : Une Femme d'Exception

wallpaper-1019588
Billy Wilder, « meilleur scénariste de tous les temps »?
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Don't Worry, He Won't Get Far on Foot
wallpaper-1019588
Quentin Tarantino, du pire au meilleur
wallpaper-1019588
Les Aventuriers de l'Arche Perdue (1981) de Steven Spielberg
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Border
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Unfriended : Dark Web
wallpaper-1019588
Une affaire de famille
wallpaper-1019588
Podcast – C’est Super Culte #7 : Films de Noël