[FUCKING TEAM] : Tableau des notes - Novembre 2018

[FUCKING TEAM] : Tableau des notes - Novembre 2018
Chaque mois, la Fucking Team passera par la case notes, histoire de mieux indiquer autant que les goûts de chacun - heureusement différent - que possiblement vous eguyer sur telle ou telle séances.
Mieux, en fonction des moyennes, on vous concocte un petit Top 5 maison, et une recap de toutes nos critiques des sorties du mois (que demander de plus, hein ?).
[FUCKING TEAM] : Tableau des notes - Novembre 2018

En fonction de nos avis, voilà un petit TOP 5 de ce qu'il fallait - ou ne faut pas, c'est selon - manquer en salles ce mois-ci, et on vous le donne en mille : c'est un TOP plutôt bandant sur le papier...


1. Amanda de Mikaël Hers, en salles depuis le 21 novembre (Moyenne : 4,5/5).
Sublime poème subtil et dépouillé aux émotions authenthiques et dévastatrices, #Amanda est un magnifique mélodrame sur le deuil, l'absence et le passage vers la maturité, qui se mue au fil des bobines comme un grand et beau feel good movie optimiste et solaire. Une belle claque pic.twitter.com/DmdV7aSw0e— FuckingCinephiles (@FuckCinephiles) 19 novembre 2018


2. Sauver ou Périr de Frédetic Tellier, en salles depuis le 28 novembre (Moyenne : 4,25/5).


Formidable et douloureux récit sur l'acceptation, tout en pudeur et en intensité, jouant des regards pour mieux faire s'exprimer les coeurs et les âmes, #SauverOuPerir est un grand mélodrame intense et infiniment bouleversant, porté par un couple P. Niney/A. Demoustier incroyable pic.twitter.com/KiceAVVhby— FuckingCinephiles (@FuckCinephiles) 21 novembre 2018

3. Sale Temps à l'Hôtel Royale de Drew Goddard, en salles depuis le 07 novembre (Moyenne : 3,9/5).


Polar oppressant à la lisière du huis clos voyeuriste barré, digérant subtilement le contexte de son époque tout en étant porté par une esthétique rétro-glam léchée et des dialogues savoureux,#SaleTempsALHotelElRoyale est un pur film pulp et jouissif comme on en voit que trop peu pic.twitter.com/EnMp2DnPI7— FuckingCinephiles (@FuckCinephiles) 19 octobre 2018

4. Les Chatouilles d'Andréa Bescond et Eric Métayer, en salles depuis le 14 novembre (Moyenne: 3,8/5).


Récit bouleversant traitant aussi bien avec intelligence et sincérité que de manière brute et frontale, un sujet hautement sensible (les violences sexuelles sur enfants),#LesChatouilles est une oeuvre percutante, poignante et (surtout) douloureusement nécessaire (@MnFrankenstein) pic.twitter.com/r6kXokaX1W— FuckingCinephiles (@FuckCinephiles) 18 novembre 2018

5. High Life de Claire Denis, en salles depuis le 07 novembre (Moyenne : 3,5/5).


Bouleversant autant les certitudes que les attentes, véritable trip hallucinatoire violent, plein de détresse et d'une densité psychologique indécente, #HighLife, est un pur moment de cinéma sensoriel et sensitif, un sommet d'horreur spatial anti-spectaculaire, radical et déviant pic.twitter.com/eBhc8REGIr— FuckingCinephiles (@FuckCinephiles) 4 novembre 2018


P.S. : vous pouvez retrouver toutes nos critiques du mois, en cliquant simplement sur les affiches correspondantes !


http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/10/critique-sale-temps-lhotel-el-royale.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-high-life.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/10/critique-crazy-rich-asians.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/10/critique-kursk.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/10/critique-un-amour-impossible.htmlhttp://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-un-homme-presse.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/09/critique-spy-gone-north.htmlhttp://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-heureux-comme-lazarro.html

http://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/realisateur-david-mackenzie-acteurs.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-les-animaux-fantastiques-les.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-suspiria.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-les-chatouilles.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-millenium-ce-qui-ne-me-tue-pas.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-la-ballade-de-buster-scruggs.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-overlord.htmlhttp://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/05/critique-les-filles-du-soleil.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-les-bonnes-intentions.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-game-girls.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-aga.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-chien-de-garde.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-mauvaises-herbes.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-amanda.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-mumbai-murders.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-yomeddine.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-les-chroniques-de-noel.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-after-my-death.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/12/critique-le-grinch.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/12/casse-noisette-et-les-quatre-royaumes.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-sauver-ou-perir.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-les-veuves.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-lola-et-ses-freres.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-robin-des-bois.html

https://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/12/critique-diamantino.htmlhttps://fuckingcinephiles.blogspot.com/2018/11/critique-bodied.html



wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : 3 jours à Quiberon
wallpaper-1019588
Girl
wallpaper-1019588
Robert Pattinson au casting de The Lighthouse signé Robert Eggers ?
wallpaper-1019588
LA NUIT A DÉVORÉ LE MONDE : Rencontre avec Dominique Rocher
wallpaper-1019588
Rémi sans Famille (2018) de Antoine Blossier
wallpaper-1019588
Mortal Engines (2018) de Christian Rivers
wallpaper-1019588
LE RETOUR DE MARY POPPINS (Critique)
wallpaper-1019588
Nouvelle affiche US pour Bumblebee de Travis Knight