Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald

Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald

Deuxième opus attendu comme le messie, Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, scénario écrit par notre chère J.K Rowling (comme pour le premier), instaure une atmosphère on ne peut plus plaisante de Potterhead. Oui, chers amis fans de HP, vous en aurez pour votre compte car on revient à Poudlard ! Et on y aperçoit Albus Dumbledore (Jude Law, parfait) dont ce deuxième épisode est consacré (c'est le personnage préféré de l'auteure !).

Moins enfantin et plus sombre que le premier, ce long-métrage se dote d'un méchant bien méchant incarné magiquement par Johnny Depp aka Grindelwald. Et c'est dans une ambiance proche de la seconde guerre mondiale (même si l'histoire a lieu en 1927) que nos sorciers évoluent. On en apprend ainsi davantage sur la famille Lestrange (vous souvenez-vous bien de Bellatrix ? Fidèle disciple de Voldemort, c'est une descendante). Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne, génial) est un peu le sorcier qui va faire le lien entre tous ces personnages aux destins contrariés, ; comme lui nous découvrons qui sont-ils et quelles sont leurs intentions. Ses animaux fantastiques sont donc secondaires dans cette épisode à l'inverse du premier film. 

Au final, Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald est une suite plutôt réussie et qui surpasse le premier opus. On attend donc avec impatience le troisième épisode ; car cette saga, spin-off de Harry Potter devrait en compter 5 - rien que ça ! 

Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
Partager cet article
Repost 0

wallpaper-1019588
Culte du dimanche : Iron Man
wallpaper-1019588
Comment écrire un documentaire?
wallpaper-1019588
Menteur, Menteur
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Glass
wallpaper-1019588
Scénario modèle : star wars ep. iv
wallpaper-1019588
[critique] kin, le commencement
wallpaper-1019588
Detective Dee II : la Légende du dragon des Mers (2013) de Tsui Hark
wallpaper-1019588
[critique manga] dragon ball super – broly