Bodyguard (1992) de Mick Jackson

Ce film est d'abord un projet du scénariste Lawrence Kasdan d'après un premier jet écrit en 1975. Au départ le projet fut proposé à la star Steve McQueen et à la chanteuse Diana Ross mais les studios ont jugé l'histoire "trop controversée". A la mort de McQueen le choix s'est porté sur Ryan O'Neal alors en couple avec Diana Rosse mais leur rupture finit de ranger le scénario au fond d'un placard. Entre temps Lawrence Kasdan est devenu un scénariste phare à Hollywood en signant "L'Empire Contre-Attaque" (1980) de Irvin Kershner et "Les Aventuriers de l'Arche Perdue" (1981) de Stevel Spielberg, puis en passant derrière la caméra pour "Les Copains d'Abord" (1984) et surtout "Silverado" (1985) où il travaille avec le tout jeune Kevin Costner qui entend parler de ce scénario pour la première fois. Costner devient une star et vient de passer derrière la caméra avec le chef d'oeuvre "Danse avec les Loups" (1991) de et avec Kevin Costner, produit par Jim Wilson. Costner décide de produire le film avec Wilson et Kasdan alors même que ce dernier ne semble plus trop croire en son film. Les trois hommes choisissent comme réalisateur le méconnu Mick Jackson, qui n'a pas fait grand chose jusque là et qui fera peu de chose notable ensuite avec, pour les plus connus, "Volcano" (1997) et plus récemment "Le Procès du Siècle" (2017). Pour la chanteuse, après divers débats et autres casting, c'est Costner qui porta son choix sur la star Whitney Houston qui est alors en pleine ascension et dont le producteur cherche d'ailleurs à la faire jouer dans un film où sa chanteuse serait mise en valeur.

Bodyguard (1992) de Mick Jackson

Whitney Houston désire prendre des cours de comédie mais Costner comme Mick Jackson lui expliquent qu'il lui suffit de jouer comme elle interprète ses chansons. Sur le tournage, si les caprices de diva de la chanteuse peuvent agacer Costner les deux stars s'entendent assez pour effectuer un échange bons procédés, à savoir que la chanteuse donnait des cours de chant à Kevin Costner (qui débutait avec son propre groupe de country-rock) tandis qu'il lui donnait des cours de comédie... La bonne surprise reste évidemment Whitney Houston, magnétique et sensuelle elle est l'atout charme du film face à un Kevin Costner sans doute un peu trop super action man frustré. L'osmose entre les deux stars est idéale et, mine de rien, font de ce film un fait majeur dans leur carrière respective ; lui au sommet tandis qu'elle va battre tous les records avec la B.O. du film. L'histoire est assez basique, l'idylle cousue de fil blanc mais si romantique, le côté show-business semé de tous les clichés les plus éculés, le côté polar le plus réussi certe un peu classique mais toujours assez efficace. Quelques maladresses scénaristiques comme cette partie d'échec aussi invraisemblable qu'inepte (3 ans pour jouer une partie et qui se termine aussi stupidement !? Franchement ?!). Idem pour la séquence de la "barque folle", dont l'issue est tout simplement grotesque sur le fond comme sur la forme...

Bodyguard (1992) de Mick Jackson

Heureusement le charme opère, grâce aux stars, à l'intrigue qui reste assez prenante et, surtout, à une B.O. qui fat le succès du film faut bien l'avouer. Au début la chanson phare du film devait être "What becomes of the broken heartred" (1966) de Jimmy Ruffin avant de se rendre compte qu'elle était du film "Beignets de Tomates Vertes" (1991) de Jon Avnet. Finalement, c'est Kevin Costner qui proposa "I Will Always Love You" (1973) de Dolly Parton avec le futur succès mondial à la clef... En effet, La chanteuse bat tous les records avec cet album, en prime deux Grammy Awards et un disque qui rapporta plus que le film lui-même avec ses pourtant 410 millions au box-office mondial ! Rien que le single se vendit à près de 12 millions d'exemplaires !... Le film se classa par ailleurs 2ème plus gros succès de l'année 1992. En conclusion un film qui reste un honnête et fort plaisant divertissement malgré quelques passages râtés. Il reste un succès mondial sans doute un peu surestimé qui doit essentiellement au boum de la star chanteuse. Niveau grand écran, Whitney Houston restera assez rare avec seulement trois autres films que sont "Où sont les Hommes ?" (1996) de Forrest Whitaker, "La Femme du Pasteur" (1997) de Penny Marshall et (2013) de Salim Akil. En bonus on vous conseille le documentaire "Whitney" (2018) de Kevin MacDonald.

Bodyguard (1992) Mick JacksonBodyguard (1992) Mick Jackson

wallpaper-1019588
First Man - Le premier homme sur la Lune
wallpaper-1019588
Les Indestructibles 2 de Brad Bird #DisneySocialClub
wallpaper-1019588
Podcast – C’est Super Culte : Tom Cruise
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Okko et les Fantômes
wallpaper-1019588
Festival du court au Zola du 16 au 25 novembre 2018
wallpaper-1019588
AU POSTE (Critique DVD)
wallpaper-1019588
Hana
wallpaper-1019588
Nouvelles affiches VF pour Le Retour de Mary Poppins de Rob Marshall