Cinéphilie en 10 personnages

On résume souvent notre passion pour le cinéma par des listes de films, réalisateurs et/ou acteurs que l’on adore. Pourtant, on n’oublie trop souvent un aspect filmique qui joue un rôle considérable sur notre manière d’apprécier les films : les personnages. Antoine et Thomas se sont donc prêtés au jeu de résumer leur amour du cinéma en 10 catégories et 10 personnages !

Un personnage que tu admires

Antoine

Oskar Schindler – La Liste de Schindler

Cinéphilie en 10 personnages

J’admire ce personnage car il est excellent dans un film qui l’est tout autant. Je l’admire car l’histoire de ce personnage est une histoire vraie. Et je l’admire car il a eu le courage de faire quelque chose que je n’aurais sûrement pas eu le courage de faire.

Thomas

Le Colonel Kurtz – Apocalypse Now

Cinéphilie en 10 personnages

Admirer un tel monstre peut paraitre étrange. Mais ne dit-on pas que sous chaque monstre se cache un homme ? Et c’est cet homme-là, un homme qui a cessé d’être régi par la morale humaine, qui est allé au-delà de lui-même pour rester fidèle à sa vision des choses, qui, à titre personnel, m’impressione tout particulièrement.

Un personnage qui te terrifie

Antoine

Xenomorphe – Saga Alien

Cinéphilie en 10 personnages

Ma plus grande peur de cinéma. Un monstre légendaire, mais bon dieu qu’est-ce qu’il me donne des sueurs froides…

Thomas

The Shape/Michael Myers – Halloween

Cinéphilie en 10 personnages

Avec John Carpenter, on revient aux peurs les plus profondes de l’homme : l’inconnu, le surnaturel, l’innacessible, l’innateignable. Michael Myers est la synthèse ultime de cette peur viscérale, personnage dénué d’humanité, qui me prend aux tripes à chaque visionnage.

Un personnage dont tu es amoureux cinématographiquement

Antoine

Rey – Star Wars 7 et Star Wars 8

Cinéphilie en 10 personnages

Je pense à Rey… J’ai depuis la première seconde un gros coup de coeur sur ce personnage.

Thomas

Joy – Blade Runner 2049

Cinéphilie en 10 personnages

Parce que si le film de Denis Villeneuve continue encore de me fasciner, c’est en partie grâce à ce personnage.

Un personnage qui te rend triste

Antoine

Guido Orefice – La Vie est Belle

Cinéphilie en 10 personnages

Ce personnage est magnifique, et ce film ne cesse de me toucher en plein coeur. Alors oui, je suis triste quand je le vois, car son destin est si puissant que je ne peux m’empêcher de verser une larme.

Thomas

Jack Terry – Blow Out

Cinéphilie en 10 personnages

Personnage victime de l’éclatant cynisme de Brian de Palma, dont la fatalité l’amènera à tout perdre malgré son immense vertu. Tout l’ironie grinçante et le jeu de Travolta dans la dernière scène en ont fait une des scènes les plus émouvantes de l’histoire du cinéma.

Un personnage qui est le héros de ton enfance

Antoine

Buzz l’éclair – Toy Story

Cinéphilie en 10 personnages

Bon je vais essayer de pas faire que citer Star Wars… Surtout que Toy Story est un mastodonte également de mes jeunes années, et son héros qui va vers l’infini et l’au-delà avec.

Thomas

Indiana Jones – La saga Indiana Jones

Cinéphilie en 10 personnages

Soyons honnêtes, nous sommes nombreux à avoir grandi avec les personnages de Spielberg, et je n’échappe pas à la règle. Combien de fois ai-pu je voir et admirer à la télé les aventures de ce cher Indy !

Un personnage que tu voudrais comme meilleur ami

Antoine

Doc Emmett Brown – Trilogie Retour vers le futur

Cinéphilie en 10 personnages

En vrai, qui n’a jamais rêvé d’être pote avec le Doc, et être à la place de Marty McFly ? Ca rendrait la vie sacrément plus palpitante.

Thomas

Maverick – Top Gun

Cinéphilie en 10 personnages

Parce que Tom Cruise, c’est la sacré classe. Mais alors, Tom Cruise qui conduit des avions de chasse et qui en plus peut se targuer d’être le plus habile, c’est un niveau de classe au-dessus. Un gars tellement cool qu’on voudrait tous avoir en ami !

Un personnage qui est ton opposé

Antoine

Ilsa Faust – Mission Impossible 5 et Mission Impossible 6

J’ai hésité à prendre Ethan Hunt, car je suis son opposé sur tout ce qui fait « Ethan Hunt » : je ne suis pas casse-cou, j’ai le vertige, je suis plutôt lâche,… Mais vu qu’Ilsa Faust est clairement son alter-ego féminin dans la saga, que c’est un excellent personnage et que je suis un homme…

Thomas

Harry Callahan – L’Inspecteur Harry

Cinéphilie en 10 personnages

Personnage froid, peu amical, dévoué corps et âme à son travail, je suis jovial, très sociable et plutôt enclin à me divertir : nous ne partagons, l’inspecteur et moi-même que peu de points communs. La réussite de ce personnage est cependant que j’arrive à m’y identifier, à le rendre plus humain.

Un personnage que tu adores détester

Antoine

Hans Landa – Inglourious Basterds

Cinéphilie en 10 personnages

J’ai longuement hésité avec Terence Fletcher de Whiplash… Mais la performance de Christoph Waltz est tellement jouissive, que même si son personnage est exécrable, on y trouve un certain plaisir cinématographique.

Thomas

Bill « the Butcher » – Gangs of New York

Cinéphilie en 10 personnages

D’une part parce que, soyons très honnêtes, l’extraordinaire performance de Daniel Day-Lewis rend le personnage bien plus intéressant, et d’autre part parce que cette brute sanguinaire possède, au fond, une réelle noblesse d’âme.

Un personnage qui te fait rire

Antoine

Alan Garner – Saga Very Bad Trip

Cinéphilie en 10 personnages

Peu de comédies m’ont faire rire autant que les deux premiers Very Bad Trip. Vu l’incroyable pouvoir comique de Zach Galifanakis ici, j’ai souhaité sacrifié sur l’autel de l’humour fin les personnages de Robin Williams (ces derniers faisant plus que de simplement me faire rire), et mettre en avant un rire gras et pur, une dose parfaite qui fait du bien (le principal intérêt du rire, finalement).

Thomas

Hubert Bonisseur de la Bath – La saga OSS 117

OSS 117

Ce personnage est l’exemple typique de l’idée qu’on peut rire de tout sans blesser ou sans que cela devienne de l’humour opressif. Machiste, sexiste, arriéré, malpoli, fermé d’esprit… Le personnage pourrait être détestable, mais c’est justement ce décalage total avec notre époque qui en font un personnage hilarant, bien aidé par le talent de Michel Hazanavicius.

Ton personnage favori

Antoine

Dark Vador – Star Wars

Cinéphilie en 10 personnages

Parce que Dark Vador, parce que Star Wars est mon enfance, parce que je ne pouvais choisir quelqu’un d’autre, tout simplement.

Thomas

L’homme à l’Harmonica – Il Etait une fois dans l’Ouest

Cinéphilie en 10 personnages

Ai-je vraiment besoin d’en dire plus ?

Et pour vous, à quoi ressemblerait votre défi « Cinéphilie en 10 personnages » ? Dites-le nous en commentaires !


wallpaper-1019588
Les ciné-concerts, ça vaut quoi ?
wallpaper-1019588
Podcast – C’est Super Culte : Tom Cruise
wallpaper-1019588
Top 5 des performances de Christian Bale
wallpaper-1019588
VERSUS : Le Dîner de cons vs. Le Prénom
wallpaper-1019588
The Great Dictator
wallpaper-1019588
Séduis-moi si tu peux – 12/20
wallpaper-1019588
Premier trailer pour Ready Or Not de Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin
wallpaper-1019588
[FUCKING SERIES] : Aggretsuko saison 2 : Kawai et death metal