5 anecdotes pour briller en société – #13

Pour ce treizième épisode des anecdotes, au coeur de l’été, on vous offre une série grandiose : des orteils cassés en Terre du Milieu, un souci de nom, et le générique déroulant de Star Wars…

La décapitation de Tom Cruise

Durant le tournage d’une des scènes du film Le Dernier Samourai, Tom Cruise a échappé à une mort brutale par décapitation. L’acteur était alors sur un cheval robotisé censé le faire partir en arrière au moment d’un coup de sabre, sauf que le système ne fonctionna pas ! L’acteur Hiroyuki Sanada parvint cependant à arrêter sa lame à quelques centimètres du cou de la star et ainsi éviter la catastrophe.

Le passeport de Michael Keaton

L’acteur Michael Keaton s’appelle en réalité Michael Douglas. Pour éviter la confusion avec le fils de Kirk Douglas, il choisira le nom de Keaton, en référence a l’actrice Diane Keaton. Mais ce changement de pseudonyme ne s’arrête pas là : en effet, Michael Douglas a également pris un nom de scène : il se prénomme en réalité Michael Kirk Demsky.

Le générique de Star Wars

L’emblématique générique d’introduction de Star Wars, avec le texte défilant, n’est pas une idée de Georges Lucas, comme on pourrait le penser. Il s’agit en réalité d’une idée de Brian de Palma, grand ami de Lucas, qui suggéra cette idée à ce dernier après avoir vu un des premiers montages du premier épisode, car il ne comprenait rien à l’histoire et pensa qu’il était nécessaire de faire une introduction.

Les Beatles dans Le Livre de la Jungle

Les quatre vautours qui apparaissent dans Le Livre de la Jungle (version 1967) vous font penser à des visages connus ? Ce n’est pas pour rien ; ils sont en effet inspirés des Beatles : certains ressemblent à des membres du groupe, et il était même prévu que les quatre musiciens donnent leurs voix à ces personnages.

Les orteils d’Aragorn

Dans une scène du film Le Seigneur des Anneaux : Les Deux Tours, le personnage d’Aragorn, interprété par Viggo Mortensen, frappe dans un casque en hurlant, croyant que Merry et Pippin étaient morts. Si ce hurlement est si bien joué, c’est tout simplement parce que l’acteur, à force de refaire la scène, s’est en fait cassé 2 orteils en tapant dans le casque ! C’est cette prise que Peter Jackson choisit au final.

Alors, quelle est votre anecdote favorite parmi les cinq ? Dites le nous en commentaire !


wallpaper-1019588
Fenêtre sur cour
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : J’ai perdu mon corps
wallpaper-1019588
Top 5 des performances de Christian Bale
wallpaper-1019588
Podcast – C’est Super Culte : Tom Cruise
wallpaper-1019588
Box-Office US du week-end du 24/05/2019 : Aladdin est le nouveau souverrain du B.O. !
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Hors Normes
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Portrait de la jeune fille en feu
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Little Joe