Skyscraper, critique

Skyscraper, critique

The Rock se la joue Bruce Willis dans une tour infernale avec Skyscaper. Un blockbuster à la sauce 90’s prévisible et inoffensif mais pas si désagrable.

Skyscraper, critiqueDwayne Johnson aime travailler régulièrement avec les mêmes réalisateurs. C’est ainsi qu’il retrouve celui d’Agents presque secrets. Plutôt versé dans la comédie d’action, Rawson Marshall Thurber (Les Miller) doit donc maintenant emmener son héros vers les sommets du gros blockbuster d’action estival sous grosse influence catastrophe et crapules armées dans Skyscraper.

Le pitch du film ne sera ainsi pas sans rappeler la Tour infernale ou le premier Die Hard. Ancien des forces spéciales ayant perdu une jambe, Will Ford s’occupe maintenant de la sécurité des buildings. Et justement la plus haute et hi-tech tour du monde s’apprête à ouvrir dès qu’il aura donné son verdict plutôt positif. Mais alors que sa famille est hébergée dedans, un groupe de terroriste s’attaque à la tour. Il va alors tout faire pour secourir sa famille.

Voilà donc le principe du film on ne peut plus simple et qui correspond au personnage type de Dwayne Johnson dans presque tous ses films. L’acteur ex-catcheur ultra bankable campe comme d’habitude une figure parternelle qui ne veut toucher bien toucher aux armes qu’en dernier recours pour incluquer un minimum de morale au jeune public avide d’action qui va le voir. Cela dit, il semble moins en pilote automatique que dans Rampage et délivre assez d’émotion pour se prendre au jeu malgré son côté nounours trop gentil.

Skyscraper, critique

Il faut dire qu’il a face à lui la trop rare Neve Campbell qui montre aussi qu’elle a du cran dans ce blockbuster et qu’il faut compter avec elle, à la fois dans l’action et l’émotion. Heureusement car le reste du casting est assez transparent et surtout présent pour justifier l’apport de fonds chinois dans la production.

Skyscraper, critique

Evidemment, vu l’histoire on ne s’attend pas à grand chose comme rebondissements et l’ensemble est même très prévisible. D’autant plus que les idées originales sont assez ridicules (pourquoi dépenser des milliards dans cette tour juste pour y mettre un palais des glaces de fête foraine high tech au sommet ?), que les clichés sont là ou que les inohérence s’enchaînent, notamment pour faire plaisir au public chinois que la production espère voir se déplacer en masse.

Skyscraper, critique

Mais heureusement, le charisme de Dwayne Johnson arrive, comme toujours, à nous faire dépasser cela pour apprécier le show. Car côté action, sans rien réinventer, Thurber tente tout de même d’apporter un certain rythme avec efficacité en entrant rapidement dans le concret sans jamais s’arrêter. Et même si le film manque globalement de surprises et de cascade qui sentent le réel (oui, on sent bien que nous ne sommes pas face aux folies en situation réèles de Tom Cruise) on se laisse donc parasseusement porter par l’action sans trop réfléchir.

Skyscraper, critique

Skyscraper prend donc au pied de la lettre la définition de blockbuster estival en boostant les bons vieux action movies des 90’s à coup de Dwayne Johnson pour mener sa mission à bien, même si on l’aura oublié dès qu’on sera retourné à la plage.


wallpaper-1019588
Solo – A Star Wars story, critique
wallpaper-1019588
L'Homme du Peuple
wallpaper-1019588
Coup de foudre pour Le Lauréat
wallpaper-1019588
La Belle et la Bête
wallpaper-1019588
Batman White Knight, critique
wallpaper-1019588
Chucky : Première affiche teaser US pour le reboot/remake de la franchise
wallpaper-1019588
Affiches personnages US pour Spider-Man : New Generation
wallpaper-1019588
1922-2018: R.I.P Stan Lee