[critique] : milf

[CRITIQUE] : MILF
Réalisateur : Axelle Laffont
Acteurs : Axele Laffont, Virginie Ledoyen, Marie-Jozée Croze,...
Distributeur : StudioCanal
Budget : -
Genre : Comédie.
Nationalité : Français.
Durée : 1h36min.

Synopsis :

Trois amies d’enfance partent dans le Sud vider la maison de l’une d’entre elles, afin de la vendre. Pendant ces quelques jours, elles vont devenir les cibles privilégiées de trois jeunes garçons, pour qui ces femmes seules, approchant la quarantaine, sont bien plus séduisantes que les filles de leur âge… Cécile, Sonia et Elise découvrent avec bonheur,qu’elles sont des MILF !


Critique :

Comédie populaire aussi drôle qu'elle s'amuse des clichés faciles pour mieux briser certaines barrières et pousser à l'affirmation/acceptation de soi, #MilfLeFilm est une belle surprise portée par un pétillant trio de comédiennes. (@DchiffresDfilms) pic.twitter.com/Ern0obK6Qi— FuckingCinephiles (@FuckCinephiles) 4 mai 2018

On arrive pour voir MILF en croyant à peu près savoir ce qu'on va voir. Ou du moins, on le pense. Dans la salle, il y a de tout: des groupes de vieilles copines, des couples quarantenaires, une bande de gars sûrement attirée par le titre, des filles qui viennent à trois générations... bref, le premier critère d'une bonne comédie française est rempli: elle peut plaire à tous. Et en effet, la salle rit beaucoup, ce qui s'ajoute bien volontiers au film, comme de la chantilly sur des bonnes fraises au sucre.


[CRITIQUE] : MILF

Le film nous donne envie de partir en vacances, à la plage si possible. Les trois actrices incarnent des personnages prévisibles mais très attachants. Virginie Ledoyen en veuve sérieuse et calme, Marie-Josée Croze en maîtresse soumise d'un homme marié et Axelle Laffont en mère déjantée et libérée forment un beau trio de femmes qui s'efforcent de profiter de la vie à leur manière. En face, en rôles secondaires, les trois jeunes garçons qui vont faire de nos héroïnes des MILF (Mother I would Like to Fuck) sont aussi un peu clichés sans pour autant que ce soit dérangeant: le beau gosse qui papillonne, le romantique timide et le responsable droit dans ses baskets. On voit venir très vite le scénario qui va s'engranger, mais on monte à bord avec joie.

Axelle Laffont, réalisatrice également, donne d'autant plus à son film une esthétique de vacances. Celle-ci est portée par la sublime maison secondaire, la plage, le club de voile, la course à cheval, la boîte ringarde de vacances,... On se laisse emporter dans un cadre estival (merci aux bronzages des actrices) tout d'abord, qui nous permet de rentrer plus facilement dans l'histoire sympathique des trois femmes.
[CRITIQUE] : MILF

Sans compter certains clichés des deux côtés (sur les femmes de 40 ans tout comme sur les garçons de 20 ans), le film démontre tout de même une véritable volonté de casser certaines barrières, de briser la frontière de l'âge ou du sexe pour finalement apprendre à accepter ce qui nous fait du bien sans s'occuper de ce que pensent les autres. Et c'est justement ce qu'on vous conseille de faire: allez rigoler un bon coup devant une comédie française qui s'appelle MILF, et laissez les gens dirent ce qu'ils veulent !

Eloïse Rocca


[CRITIQUE] : MILF

wallpaper-1019588
Annihilation, critique
wallpaper-1019588
Critiques en séries : de la Casa de Papel à 13 Reasons Why
wallpaper-1019588
La Forme de l’eau de Guillermo Del Toro
wallpaper-1019588
Martin Scorsese, du pire au meilleur (3/3)
wallpaper-1019588
Pupille (2018) de Jeanne Herry
wallpaper-1019588
RETOUR VERS LE FUTUR (Critique)
wallpaper-1019588
Doctor Strange 2 : Scott Derrickson confirmé à la réalisation
wallpaper-1019588
Le Journal d'une femme de chambre