Les Seigneurs de la Guerre

Les Seigneurs de la Guerre
Les Seigneurs de la Guerre
Les Seigneurs de la Guerre
Les Seigneurs de la Guerre
Pourquoi voir Les Seigneurs de la Guerre ?
Une superproduction asiatique qui en met plein la vue.
Les Seigneurs de la Guerre s'inspire librement d'une histoire qui a elle même inspirée une légende, celle de trois frères d'armes, un ancien général, Pang Qing-yun, un chef de village légèrement briguant, Cao Er-hu et son bras droit Zhang Wen-xiang.
Leur rencontre est le fruit du hasard mais leur histoire va faire d'eux des légendes en plein règne de la dynastie Qing qui fait face à la révolte des Taiping, une révolte qui a duré pendant près de quinze ans.
La révolte des Taiping est l'un des conflits les plus meurtriers de l'histoire avec entre 20 000 000 et 30 000 000 de morts pour les deux camps.
Voici le contexte des Seigneurs de la Guerre, une épopée grandiose qui rend un vibrant hommage aux films de guerre chinois qui honorent les guerriers de l'ancien temps.
Pour porter cette fresque historique, c'est le réalisateur hongkongais Peter Ho-sun Chan qui s’attelle à rendre cette page de l'histoire aussi grandiose que possible.
Peter Ho-sun Chan a passé son enfance en Thaïlande avant de partir aux États-Unis ou il suit des cours de cinéma à l'Université de Californie à Los Angeles, après ses études il devient assistant réalisateur sur Les Larmes d'un héros de John Woo.
Il réalise ensuite ses propres films, des films hongkongais comme son premier long métrage Seung Sing Gusi, il produit également des films comme Protégé de Tung-Shing Yee, Nouvelle cuisine de Fruit Chan ou encore Bodyguards et Assassins de Teddy Chen Culver.
Peter Ho-sun Chan part également au pays de l'Oncle Sam pour réaliser Destinataire Inconnu.
C'est en 2007 que le réalisateur hongkongais entre dans la cour des grands avec Les Seigneurs de la Guerre, une fresque épique dans la plus pure tradition du cinéma chinois.
Les Seigneurs de la Guerre a l’intelligence de ne pas monter la Chine sur un pied d'estale, beaucoup de films chinois fond clairement de la propagande (les américains ne sont pas en reste, tout le monde à vrai dire), mais ici point de Chine toute puissante mais trois frères d'armes qui vont s'élever et et s’effondrer ensemble.
Le film aborde des thèmes chers au peuple chinois, l'amitié fraternelle, l'honneur, la loyauté et le baiser de Judas.
Les Seigneurs de la Guerre possède un casting à la hauteur de ses ambitions, Jet Li, Andy Lau et Takeshi Kaneshiro, trois acteurs qui sont énormément connus en Asie mais également en Occident.
On a plaisir à retrouver Jet Li enfin libre de son carcan de pratiquant d'arts martiaux à la solde d'Hollywood, alors oui on aime le Jet Li virevoltant mais on aime également le Jet Li dramatique et son coté sombre, ici il incarne un général qui va conduire ses frères d'armes à leur perte, un rôle d'antihéros qui change.
Pour accompagner Jet Li dans cette épopée on retrouve le toujours génial Andy Lau (Infernal Affairs, Shaolin, Protégé, Une vie simple) et le beau gosse Takeshi Kaneshiro.
Les Seigneurs de la Guerre n'est pas un film parfait (le parfait n'existe pas non ?) mais il possède des arguments qui attirent forcement, un casting au top, des grands moments de bravoure, des batailles homériques, le tout pour du grand spectacle.




Une fresque épique magnifique


Les Seigneurs de la Guerre

Synopsis :


Le hasard réunit trois hommes, un général, un chef de village et son bras droit, leur rencontre est le fruit du hasard mais leur histoire va faire d'eux des légendes en plein règne de la dynastie Qing qui fait face à la révolte des Taiping, une révolte qui a duré pendant près de quinze ans.


Les Seigneurs de la Guerre

Anecdotes :


Andy Lau et Takeshi Kaneshiro se retrouvent trois ans après Le Secret des poignards volants.

Les Seigneurs de la Guerre
Il existe deux versions du film, une version asiatique de 2h06 et une version occidentale de 1h50.
Les Seigneurs de la Guerre
Les chorégraphies du film sont signées Ching Siu-tung.
Les Seigneurs de la Guerre
Aux Golden Horse Awards, le film reçoit les prix du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleurs effets spéciaux, meilleure bande originale.
Les Seigneurs de la Guerre

Affiches

Les Seigneurs de la Guerre
Les Seigneurs de la Guerre
Les Seigneurs de la Guerre

Pour (re) voir cette fresque épique en haute définition

Les Seigneurs de la Guerre




wallpaper-1019588
[Cannes 2018] “Un couteau dans le coeur” de Yann Gonzalez
wallpaper-1019588
Le Redoutable : Wolfgang Amadeus Godard !
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Mon Mon Mon Monsters (Étrange Festival 2017)
wallpaper-1019588
Billy Wilder, « meilleur scénariste de tous les temps »?
wallpaper-1019588
Destination Pékin ! (2018) de Christopher Jenkins
wallpaper-1019588
[AVIS] Les Indestructibles 2, la maîtrise !
wallpaper-1019588
Nouveau trailer international pour Chair de Poule 2 signé Ari Sandel
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : En Eaux Troubles