Santa & Cie d’Alain Chabat

Santa & Cie : Mettez-vous au vert !

Santa & CieS’il y a bien un réalisateur dont on attend toujours les films depuis qu’il a su faire d’Astérix une comédie française culte, c’est bien Alain Chabat. L’ex Nul a su se démarquer dans le paysage cinématographique français grâce à une plume fine et acérée. Avec Santa & Cie, qui sort aujourd’hui, il s’attaque à un monstre mythique du ciné : le film de Noël. Alors ça donne quoi le vieux barbu façon Chabat ?

Eh bah c’est pas mal. On est loin d’Astérix et Cléopâtre, mais quand on prend un film qui doit plaire aussi bien aux grands qu’aux petits, difficile de se permettre toutes les facéties.

Santa & Cie se veut un film qui lorgne vers les comédies américaines de fin d’année, les beaux contes, les beaux personnages, la magie, s’ajoute à cela la patte comique d’Alain Chabat : les jeux de mots, les contrastes entre le son et l’image, le premier degré. L’opposition magie et monde réel crée de nombreuses occasions pour rire, d’autant que Chabat s’amuse avec l’image Coca Cola de Noël contre le vert du costume d’antan. Le confort de la comédie est saupoudré de faits de société : l’homosexualité, l’importance que l’on donne à l’apparence, les clichés.

Si l’on passe un très bon moment avec Santa & Cie, j’ai tout de même ressenti une légère retenue dans l’écriture de Chabat. On est loin de son Astérix où chaque séquence était un flot de blagues, de jeux de mots et de vannes. En souhaitant toucher un vaste public, a-t-il mesuré ses propos ? J’aurais voulu qu’il lâche les rennes, enfin les chevaux. C’est mon seul regret, comme un petit goût de déception de derrière les fagots, m’voyez ? Un Chabat qui n’a pas mis les gaz quoi !

Mais bon, on ne va pas lui en vouloir, Santa & Cie c’est la comédie de fin d’année à voir en famille, où chacun y trouvera son compte : la féérie pour les enfants, la rigolade pour les grands (l’inverse marche aussi). Moi je dis que c’est mieux que la messe de Noël !

Sortie en salles le 06 Décembre 2017.


wallpaper-1019588
Dans le bureau de Quentin Tarantino, volume 2
wallpaper-1019588
[Mostra de Venise 2017] Palmarès Officiel
wallpaper-1019588
Rodin (2017) de Jacques Doillon
wallpaper-1019588
Kubo et l'armure magique
wallpaper-1019588
Le Crime de l’Orient-Express, critique
wallpaper-1019588
Le secret de la pyramide
wallpaper-1019588
Le Souper (1992) de Edouard Molinaro
wallpaper-1019588
Comment réécrire un scénario?