Star Wars 7 : Le Réveil De La Force, un nouvel épisode qui sent beaucoup trop le nouvel espoir

052074[1]

Star Wars 7 : Le Réveil De La Force (Star Wars: Episode VII - The Force Awakens)

Sorti le 16 décembre 2015

2h15

Aventure / Action / Science-Fiction

De J.J. Abrams Avec Daisy Ridley, John Boyega, Adam Driver...

Distribué par Walt-Disney-Logo

FamilaP3D-logoTPDans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga "Star Wars", 30 ans après les événements du "Retour du Jedi".

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo Adam Driver, Daisy Ridley, John Boyega

Après avoir acquis LucasFilms, il n’y a pas fallut si longtemps avant que Mickey et ses amis ressuscitent la saga Star Wars.

Après une trilogie que je n’ai jamais vu au cinéma ou même en version originale sans toutes les modifications de George Lucas, et après avoir vu, si ce n’est pas subis une prélogie médiocre, il était temps de refaire un vrai Star Wars.

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo

J.J. Abrams avait déjà dépoussiéré Star Trek avec succès en reprenant tout à la base, c’est un travail totalement différent qui a été fait sur Star Wars Episode 7 : Le réveil de la force car cette fois-ci, le réalisateur a repris la trilogie originale.

On ne va se le cacher, Star Wars Episode 7 fait beaucoup penser à l’épisode 4. Le scénario et surtout sa construction et la découverte des personnages sont quasiment identiques en tout point. Mais même si l’on a beaucoup trop d’impression de déjà vu, on est tout de même happé par ce nouvel épisode qui nous permet tout de même d’oublier les épisodes 1 à 3, et l’on découvre de nouveaux personnages.

Ce qui n’a pas été possible de recopier, c’est l’émotion et l’ambiance des premiers Star Wars, les scènes sont parfois trop vite expédiées principalement dans la scène avec Chewbacca et Han Solo vers la fin du film. On ne peut pas en dire trop pour éviter le spoiler, mais si l’on fait une comparaison avec les premiers films, la relation entre les personnages semble assez légère en comparaison, et principalement au moment critique de la scène.

Mais même si l’histoire reste plaisante en manquant d’originalité, il y a certains points difficiles à expliquer.

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo Daisy Ridley, John Boyega

Il s’agit du début d’une nouvelle saga, c’est normal d’avoir des questions sans réponses, mais cela n’explique pas certains points d’écriture. L’écriture des personnages est assez inachevées, surtout lorsqu’il s’agit de Kylo Ren qui semble expert en côté obscur au début du film pour être limite un apprenti à la fin du film.

D’ailleurs, les combats au sabre laser sont franchement mous en comparaison avec les épisodes 1 à 3, qui avait au moins réussis de ce côté-là, en montrant des combats dynamiques.

Et comme je l’ai dis un peu plus haut, certaines scènes sont beaucoup trop vite expédiées et cela n’aide pas à s’attacher aux nouveaux personnages, qui sont assez mal écris. Et c’est quand on arrive à la fin que l’on s’attend à quelques choses de plus pour finalement se payer le générique de fin.

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo Harrison Ford, John Boyega, Peter Mayhew

Ayant céder aux sirènes de la 3D, j’ai préféré justement le voir en 3D, en me disant qu’avec cette univers, il y aurait de quoi faire. Et pour la 3D, je reste assez sur ma fin. On est un niveau supérieur à pas mal de film qui ne sont que des conversions bas de gamme, mais l’on s’attend à beaucoup plus. Effectivement, les plans de profondeurs sont assez exceptionnels et lors des batailles en vaisseau, on a réellement l’impression d’être dans le cockpit avec le pilote, mais la 3D est parfois trop rapide et surtout inégale durant tout le film, et finalement, on ne distingue plus réellement ce qui est bon de ce qui est mauvais. Au final, cela donne un résultat assez mitigé.

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo

Le point for de J.J. Abrams, c’est de réussir à reproduire le style de réalisation et d’ajouter sa patte personnelle. Mais c’est cet effet de reproduction qui amplifie encore un peu plus l’impression de se retrouver face à un remake de l’épisode 4 et l’on distingue bien les éléments qu’apportent J.J. Abrams, que ce soit dans le soin apporté à l’image ou la mise en scène des scènes d’action et la direction des acteurs.

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo Harrison Ford, Peter Mayhew

On est tout de même heureux de retrouver une partie du casting principal de la première trilogie. Mais l’on est beaucoup moins enthousiaste avec les nouveaux acteurs arrivant. Si l’on devait trouver de quelques choses de positifs dans ce nouveau casting, cela viendrait principalement de Daisy Ridley. Censé être l’héroïne de cette nouvelle saga (on n’est pas à l’abri d’une surprise) , Daisy Ridley arrive tout de même à s’en sortir par le haut et offre une prestation plutôt honnête et convaincante.

Star Wars - Le Réveil de la Force : Photo Daisy Ridley

Contrairement à John Boyega dont j’ai beaucoup de mal à trouver quelques choses de positif à dire sur son interprétation. Par contre, dans le rôle du méchant du côté obscur, on retrouve Adam Driver qui selon moi est le "Hayden Christensen" de cette saga. Pas la gueule de l’emploi, aucune présence et aucun charisme à l’écran, et joue assez mal dans ce Star Wars.

On en attendait tellement de ce Star Wars que finalement le réveil de la force n’est qu’un sursaut. Beaucoup d’attentes et d’espérances pour se retrouver devant un épisode trop proche de l’épisode 4 et qui finalement ne fait que remplir son cahier des charges sans jamais tenter de dépasser les attentes des fans ou des simples spectateurs. C’est tout de même mieux que les épisodes 1 à 3 de Lucas, mais de ces épisodes, il aurait fallut reprendre la dynamique des combats au sabre laser qui sont assez mous dans cet épisode 7. Il y a également l’émotion et le lien entre les personnages qui n’ont pas été bien repris dans ce nouvel épisode. A cela s’ajoute, une certaines incohérence par moment et des scènes parfois bien trop vite expédiées. Mais malgré de nombreux défauts, on entre dans ce nouvel opus et on se laisse prendre au jeu. Et cela, on le doit au talent qu’à J.J. Abrams qui arrive toujours à faire un travail de qualité. Mais un effort aurait pu être fait sur la 3D, qui est bien présente mais qui est beaucoup trop aléatoirement placée dans le film. On reste tout de même bouche bée lors des scènes de combats spatiaux, où l’on a l’impression d’être dans le cockpit de l’appareil. On retrouve les acteurs de l’ancienne trilogie, et des petits nouveaux. Si l’on devait retenir une prestation, ce serait celle de Daisy Ridley, on oubliera John Boyega, et on regrettera la présence d’Adam Driver qui n’est pas du tout convaincant. On s'attendait à tellement de chose que c'est peut-être cela qui fait que l'on est assez déçu.

etoile-20jaune-1-4c90dcetoile-20jaune-1-4c90dcetoile-20jaune-1-4c90dc


wallpaper-1019588
Mort de Kirstie Alley
wallpaper-1019588
Cinéma | MES RENDEZ-VOUS AVEC LEO – 14/20
wallpaper-1019588
Avatar (2009) de James Cameron
wallpaper-1019588
Premier trailer pour You People de Kenya Barris