Everly, Salma Hayek dans un appart...

049255[1]

Everly est coincée dans son appartement car on veut l’éliminer et… plus rien. Everly est un huit clos sanguinolent, ça oui, mais à côté de cela il n’y a rien en dehors d’un profond ennui. Quelques scènes d’actions qui valent un très petit coup d’œil mais en dehors de cela, il n’y a strictement rien à sauver de ce film. Que ce soit le scénario qui accumule les erreurs et les incohérences scénaristiques ou que ce soit l’interprétation plus que médiocre de Salma Hayek, sans compter sur le renfort d’un réalisateur incapable et qui n’a jamais réussi à faire un film potable de sa carrière. Je ne comprends pas que l’on puisse comparer cela à un film de Tarantino ou au Desperado de Rodriguez (l’époque où il avait encore du talent et des idées).

etoile-20jaune-1-4c90dc


wallpaper-1019588
Shazam !
wallpaper-1019588
Martin Scorsese, du pire au meilleur (3/3)
wallpaper-1019588
[Cannes 2019] “Little Joe” de Jessica Hausner
wallpaper-1019588
Comment choisir son/sa co-auteur(e)?
wallpaper-1019588
[Cannes 2019] “Portrait de la jeune fille en feu” de Céline Sciamma
wallpaper-1019588
Borsalino (1970) de Jacques Deray
wallpaper-1019588
[Cannes 2019] Jour 5 : Polar & Essai
wallpaper-1019588
Box Office US du week-end du 17/05/2019 : John Wick prend les commandes du B.O. !