Interstellar // True Detective : Les destins croisés de M. McConaughey

Interstellar // True Detective : Les destins croisés de M. McConaughey

La carrière d'acteur de Matthew McConaughey est un cas à part aujourd'hui connu de tous. Après avoir accumulé des rôles assez similaires dans des comédies romantiques au début des années 2000, qui lui ont valu une réputation de mauvais acteur (ou du moins d'acteur faisant de mauvais choix), il prend un tournant à partir de 2010 avec La Défense Lincoln de Brad Furman. Un film plutôt bon où il endosse un rôle plus sérieux d'avocat impliqué dans une affaire d'agression compliquée. S'en suivrons alors d'autres films qui vont peu à peu faire remonter l'acteur dans l'estime de la plupart des cinéphiles : Killer Joe de William Friedkin, Mud de Jeff Nichols ou encore Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese. La consécration arrive en 2014, avec l'Oscar du meilleur acteur pour Dallas Buyers Club (titre que personne n'aurait jamais imaginé qu'il recevrait un jour dans sa carrière quelques années auparavant), le rôle principal dans Interstellar, le dernier film de Christopher Nolan et enfin le rôle titre partagé avec son ami Woody Harrelson dans la série qui a fait le plus parler d'elle cette année-là : True Detectiv e de Nic Pizzolatto réalisée par Cary Fukunaga. C'est en réfléchissant à ces deux dernières œuvres que je me suis rendu compte que les personnages joués par Matthew McConaughey y avaient beaucoup de similarités. Voyons ce qu'il en est.

Dans Interstellar, la Terre est à l'agonie car il n'y a plus de quoi nourrir les hommes. Cooper, le personnage de McConaughey, pense qu'aller dans l'espace pour trouver une nouvelle planète pouvant accueillir l'humanité et la seule voie pour sa survie. Cette idée n'est pas partagée par le reste du monde, qui pense au contraire que les technologies que l'homme a développé ont menées à sa perte et qu'il font donc maintenant se concentrer sur la survie et principalement l'agriculture. Les gens ne croient plus en la science et nient même que l'homme ait marché sur la Lune en 1969. Cooper est inadapté et en opposition à ce monde. Pour lui, l'espace est la seule voie possible et l'agriculture n'est qu'une solution temporaire : " It's like we've forgotten who we are. Explorers, pioneers. Not caretakers . "

Dans True Detective, Rust Cohle est également mis en opposition au monde qui l'entoure. Il ne s'y sent jamais à l'aise et le décrit comme un monde en décomposition, ce qui est renforcé par tous les paysages d'usines abandonnées que l'on voit durant la série. Cohle n'a aucune confiance en l'être humain, qu'il voit comme un animal dont la perception évoluée lui fait croire qu'il a une conscience qui n'existe pas réellement. Chaque nouvelle rencontre est l'occasion pour le personnage de rappeler cette vision ultra-pessimiste qui a donnée au personnage sa popularité. Cette inadéquation avec leurs environnements est la première chose qui lie les personnages de Cooper et de Cohle. Pour résumer en une phrase, ils pensent tous les deux que le monde va dans la mauvaise direction. C'est de ce constat commun que découle leurs activités. Cooper va assumer sa vision et partir dans l'espace à la recherche d'une nouvelle planète, malgré que l'opinion publique soit contre et qu'il doive ainsi briser le plus fort lien qui le retenait sur Terre, sa relation avec sa fille (nous reviendrons sur ce point plus tard). Cohle lui, par son travail de détective, va essayer d'éradiquer dans la mesure des ses capacités le mal qui selon lui ronge l'humanité. Ces deux hommes ne partagent donc pas seulement une vision du monde, mais vont aussi à travers leur travail entreprendre de faire évoluer ce monde dans le sens qui leur semble meilleur.

Interstellar // True Detective : Les destins croisés de M. McConaughey

Le deuxième point commun qui unie ces personnages est la relation qui les lient à leurs filles respectives. Cooper noue un lien émotionnel très fort avec sa fille Murphy, qui est au centre du film. La scène du départ de Cooper dans laquelle sa fille n'accepte pas qu'il parte montre cet amour immense du père pour sa fille et inversement. L'ellipse qui a alors lieu entre le départ en voiture de Cooper et le décollage de la fusée amplifie la portée de cette séparation, la faisant passer du degré d'une rupture affective à celui d'une rupture cosmique allant à l'encontre des lois de la gravité et du monde. Ce que nous dis cet effet de montage, c'est qu'un père ne devrait jamais quitter son enfant aussi tôt. La scène presque finale du film dans la bibliothèque rejoue cet enjeu. Cooper comprend alors son erreur et regrette d'avoir quitté sa fille. Si Interstellar est une grande aventure spatiale, le film peut donc également être vu comme la simple histoire d'un père et d'une fille.

On peut également aborder True Detective de cette manière. Rust Cohle a eu une fille qui est décédée quelques années avant le moment où a lieu l'intrigue de la série. Cet événement lui a coûté son mariage et l'a sûrement transformé à jamais. Même si ce sujet est peu abordé dans la série, il est comme dans l'oeuvre de Nolan, en son centre. Cohle évoque pour la première fois la mort de sa fille lors d'un repas chez son collègue Martin Hart. Mais après les deux premiers épisodes, on entendra presque plus parler de cet événement. Jusqu'à la fin de la série, dans les dernières scènes à l'hôpital, où Rust fond en larmes en expliquant que près de la mort, il a senti l'amour de sa fille et a désiré la rejoindre. Contrairement au pessimisme qu'il a exprimé durant toute la série, Cohle parle à ce moment et pour la première fois d'amour. On comprend alors que c'est la mort de sa fille qui lui a fait perdre la croyance en l'humanité et en l'existence de l'amour. Et tout le cheminement qu'il a parcouru pendant la série, jusqu'au moment où il fut au bord de la mort, lui a permis de dépasser cet état de deuil et de reprendre confiance en l'homme. Ce qui est confirmé par la dernière phrase qu'il prononce dans la série, étonnamment optimiste. Si dans Interstellar, Christopher Nolan nous disait que l'amour entre un père et sa fille est l'une des forces les plus puissantes de l'univers, Nic Pizzolatto nous dis dans True Detective que la mort d'un enfant fait perdre la croyance en cette force et qu'un long chemin est nécessaire pour y croire à nouveau.

Interstellar // True Detective : Les destins croisés de M. McConaughey

Un autre point commun important entre ces personnages est le recours à des théories scientifiques similaires lors de leurs parcours. Dans une scène de l'épisode 5 de True Detective, Rust Cohle explique la " M-brane theory " aux inspecteurs qui l'interroge, appelée théorie M en français. Cette théorie élaborée par le physicien et mathématicien américain Edward Witten a pour but d'unifier les théories des cordes existantes. Je vais essayer avec mes quelques connaissances en la matière d'expliquer simplement le principe de ces théories, n'hésitez pas à me corriger si je dis n'importe quoi. Deux grandes théories scientifiques régissent le monde dans lequel nous vivons. La première est la relativité générale d'Einstein sur la gravité et le mouvements des astres, qui s'attache donc à étudier l'infiniment grand. La deuxième est la mécanique quantique et ces questions de probabilités à l'échelle des atomes et en dessous, qui décrit donc l'infiniment petit. Un des grands objectifs de la science actuelle est d'unifier ces deux théories pour obtenir une grande loi définissant le fonctionnement général de l'univers. Les théories des cordes, dont la théorie M est censée être l'aboutissement, sont celles qui tentent d'unifier les deux grandes théories précitées. Vous suivez ? J'espère que oui.

Le tesseract d' Interstellar se trouvant dans un trou noir est d'une certaine façon l'illustration de cette théorie. Voilà pourquoi : un trou noir est un endroit qui regroupe l'infiniment grand de la relativité générale (car sa force gravitationnelle attire tout ce qui est autour) et l'infiniment petit de la mécanique quantique (car la singularité gravitationnelle en son centre ne peut être décrite que par cette théorie). Un trou noir ne peut donc être définis et pleinement compris que part une unification des ces deux théories, ce qu'est censée être la théorie M. En somme, l'application de la théorie dont parle Cohle pourrait être le tesseract où se trouve Cooper à la fin du film de Nolan. Pour s'en apercevoir il suffit de ré-écouter ce que déduit Cohle de la théorie M. Il parle alors d'un endroit où le temps n'existerait pas, une sculpture de matière où l'on pourrait voir notre conscience parcourir nos vies indéfiniment. Ce qui rappelle beaucoup la bibliothèque infinie d' Interstellar, à l'exception près que Nolan a choisis un lieu précis pour appliquer cette théorie, la chambre de Murphy.

Interstellar // True Detective : Les destins croisés de M. McConaughey

En partant de ces trois constatations sur les personnalités de Cohle et de Cooper, sur leur lien fort avec leurs filles et sur les théories scientifiques utilisées, il y aurait encore beaucoup à dire et beaucoup de théories à faire sur les relations entre ces deux personnages, entre Interstellar et True Detective. La Terre au bord de la fin du monde du film de Nolan est-elle celle que prévoit Cohle quand il parle de " marcher main dans la main vers l'extinction " ? Rust et Cohle sont-ils cousins (c'est vrai qu'ils se ressemblent beaucoup quand même) ? Nolan et Pizzolatto ont-ils fait un pacte secret ensemble pour raconter la même histoire avec le même personnage principal mais chacun à leur manière ? Matthew McConaughey a-t-il fait un pacte avec le diable pour pouvoir jouer toujours le même rôle indéfiniment ? Il me semble qu'il reste néanmoins quelques points importants à noter. L'utilisation récurrente de la forme du cercle dans True Detective (la spirale du groupe du roi jaune, l'image de cyclone/trou noir que Cohle voit à Carcosa, le " flat circle ", etc.) renvoie au cercles que l'on voit dans Interstellar (l'extrémité du trou de ver par laquelle passe les astronautes, le vaisseau Endurance, la Terre déformée de la fin du film, etc.). Ces figures de boucles renvoient au thème du temps qui est présent dans les deux œuvres et surtout à l'impossibilité de revenir en arrière. Impossibilité pour Cohle de revoir un jour sa fille et pour Cooper de voir sa fille grandir ou de revoir sa planète natale, malgré qu'ils le veuillent tous les deux plus que tout. Enfin, le dernier plan de True Detective nous montre, comme une métaphore du bien et du mal qui se battent, un ciel étoilé. Je vous laisse spéculer sur le lien que l'on peut faire entre ce ciel et celui dans lequel s'envole Cooper, s'il y en a un.


wallpaper-1019588
Le Lion (2020) de Ludovic Colbeau-Justin
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #80. Judge Dredd
wallpaper-1019588
Nouvelle image officielle pour No Time To Die de Cary Fukunaga
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Lara Jenkins
wallpaper-1019588
Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga, l’hommage vire au désastre
wallpaper-1019588
[TOUCHE PAS NON PLUS À MES 90ϟs] : #86. The Fan
wallpaper-1019588
Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-américain, du 16 au 30 septembre 2020
wallpaper-1019588
FESTIVAL DU FILM JEUNE DE LYON du 18 septembre au 2 octobre 2020