Jurassic World, une suite loupée qui ne fait que copier Jurassic Park sans aucune réussite

460615[1]

Jurassic World

Sorti le 10 juin 2015

2h05

Action - - - - Aventure - - - - Science-Fiction

De Colin Trevorrow avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Nick Robinson...

Distribué par univ

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

89350019TP3dL'Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d'attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude.

547184[1]

Cela faisait tellement longtemps que l’on attendait le retour des dinosaures de Steven Spielberg, avec Spielberg aux manettes, mais non ce n’est pas le cas.

Et au final, tout le matraquage autour de Jurassic World n’est finalement qu’une bulle de savon qui explose dès le début du film.

Annoncé au départ comme un reboot, puis comme une suite à la trilogie originale, c’est finalement une suite au premier film de Steven Spielberg qui sort sur les écrans donc il faut oublier le second et le troisième film (pour celui-ci ce n’est pas dur). Mais au final, Jurassic World n’est qu’une copie du premier film avec des moyens modernes et un nouveau dinosaure génétiquement modifié, et l’on comprend rapidement pourquoi Jeff Goldblum et Sam Neill n’ont finalement pas accepté de faire même qu’une simple apparition.

356772[1]

Même si pendant le film, on n’arrête pas de nous remettre en tête qu’il s’agit d’une suite à Jurassic Park, ce n’est qu’une nouvelle version de ce film. Tout ce que l’on pouvait trouver d’attirant dans Jurassic World se retrouve finalement dans la bande annonce.

Une reprise du même film mais à un rythme beaucoup plus lent, et avec plus aucuns effets de surprise. Aucune imagination dans le scénario, des maladresses à la pelle, des scènes prévisibles, une fin type pour satisfaire les fans de blockbusters bien bourrin, le tout emballé sans aucun soin.

On pourrait essayer de se satisfaire des personnages, si seulement ce n’était pas uniquement des caricatures ambulantes : l’ado rebelle, le gosse chialeur, le super héros que rien n’atteint, le méchant bien méchant roi de la trahison pour le pognon et qui se fera méchamment bouffer…

356772[1]

Même la B.O de ce film c’est du grand n’importe quoi. A plusieurs reprises, on nous balance la musique type de la saga mais n’importe comment et surtout n’importe quand. Peut-être pour réveiller le spectateur pour qu’il ne loupe pas un dinosaure ???

Le seul truc qui est réellement réussi dans ce Jurassic World, c’est les effets spéciaux et encore quand l’on voit le début du film, on peut craindre le pire avec ces dinosaures sortant de l’œuf semblant sortir d’un jeu datant du début des années 2000. Heureusement que cela s’améliore assez rapidement.

Entre tourner en 3D, et faire une conversion, c’est le choix de la conversion qui a été choisi pour Jurassic World. Et cela se voit bien, vu que non seulement, la 3D ne servira à rien (et pourtant il y avait de quoi faire), mais en plus elle est limite bâclée car il n’y a strictement rien de palpitant à l’écran. Un ou deux plans de profondeurs du parc et cela sera tout pour la 3D, même pas un dinosaure sortant de l’écran pour bouffer les spectateurs.

Jurassic World est un énième blockbuster qui termine dans les mains d’un réalisateur totalement inconnu du public. Colin Trevorrow, réalisateur de court métrage, d’un documentaire, d’un téléfilm et d’un long métrage, n’arrive pas à faire quoi que ce soit avec son film. On tente de copier le style de Steven Spielberg et faire des plans comme dans le premier film, mais le résultat reste très grossier et l’on ne fait que cumuler des plans sans aucuns intérêts. Même le combat final semble sans aucunes énergies.

398064[1]

Faut-il noircir encore le tableau avec le jeu des acteurs ? Déjà, comme pour X-men, on nous a vendus la présence d’Omar Sy pour finalement n’apparaître que pour 3 ou 4 scènes. Ensuite, peut-on dire que les acteurs offrent un travail des plus limites ou qu’il s’agisse en fait d’un problème de direction ? Car au final, l’ensemble du casting est affreusement mauvais et ce n’est pas le doublage français avec ses dialogues fades qui sont uniquement en cause.

Les spectateurs en veulent toujours plus et ne veulent pas que l’on ressort une énième fois la même chose, malgré que cela soit annoncé dans le film, cela n’a pas été suivis pour Jurassic World. Une triste copie sans goût et sans imagination du premier volet de la saga initiée par Steven Spielberg. Un scénario qui ne vaut strictement rien et qui ne fait que se terminer par un combat prévisible pour combler les fans de blockbuster et même si l’on doit se taper presque une heure pour que le film démarre réellement et se taper finalement deux heures de films complètement plat bourré de maladresse. La 3D ne sert strictement à rien, une énième conversion d’un film tourné en 2D pour uniquement 2 plans de profondeurs. Seul chose à sauver ; les effets spéciaux, et cela ne sauve pas de l’incompétence du réalisateur et du jeu d’acteur franchement bas. N’arrive pas à égaler Jurassic Park, c’est limite si ce n’est pas pire que Jurassic Park 3. Comment faire une trilogie avec ça ??

etoile-20jaune-1-4c90dcetoile-20jaune-1-4c90dc


wallpaper-1019588
[AVIS] Overlord, les méchants nazis !
wallpaper-1019588
David Fincher, du pire au meilleur
wallpaper-1019588
Ant-Man et la Guêpe
wallpaper-1019588
Girl
wallpaper-1019588
Flash Gordon : Taika Waititi à la réalisation d’un film d’animation pour Disney ?
wallpaper-1019588
Nouvelle affiche US pour Spider-Man : Far From Home de Jon Watts
wallpaper-1019588
Nouvelle affiche US pour Annabelle - La Maison du Mal de Gary Dauberman
wallpaper-1019588
Le méchant et le héros