[Festival de Monte-Carlo] – Rencontre avec Amanda Schull et Aaron Stanford (12 Monkeys)

[Festival de Monte-Carlo] – Rencontre avec Amanda Schull et Aaron Stanford (12 Monkeys)

Le soleil de Monte-Carlo leur va plutôt bien : Amanda Schull et Aaron Stanford sont venus nous présenter la série 12 Monkeys, adaptée du film de Terry Gilliam (lui-même adapté du court-métrage français La Jetée de Chris Marker !), et diffusée sur Syfy. L'occasion pour eux de répondre aux questions de Pulp Movies...

Synopsis :
Nous sommes en l'an 2043. Les quelques milliers d'habitants qui restent sur notre planète sont contraints de vivre sous terre. La surface du globe est devenue inhabitable à la suite d'un virus ayant décimé 99% de la population. Les survivants mettent tous leurs espoirs dans un voyage à travers le temps pour découvrir les causes de la catastrophe et la prévenir. C'est James Cole, hanté depuis des années par une image incompréhensible, qui est désigné pour cette mission.

Avez-vous vu le film et quelle a été son incidence sur votre jeu ?
Amanda Schull : Nous avions tous deux vu le film il y a longtemps, évidemment. Personnellement, je n'ai pas voulu le revoir avant de commencer le tournage de la série afin de ne pas m'enfermer dans un personnage qui ne serait pas pleinement le mien. Après tout, mon personnage est très différent de celui qu'incarne Madeleine Stowe dans le film, par exemple, et je pense qu'il en va de même pour Aaron.

Si vous ne saviez rien sur eux, comment imagineriez-vous les " 12 Monkeys " ?
Aaron Stanford : Je les verrai comme une sorte de société secrète complètement barrée... Des gens au dessus du reste du monde qui profiteraient de leur puissance pour nous dominer. Ils dégagent une sorte de mythe plutôt difficile à décrire, je trouve.

Pensez-vous que les adaptations de films en séries constituent une nouvelle ère de la production télévisuelle ?
Aaron Stanford : Je pense que l'on arrive à une période clé de la production où l'on peut s'autoriser ce que l'on veut. Les séries se développent de plus en plus et le fait de développer l'histoire originale d'un film dans ce nouveau format permet d'apporter de nouveaux éléments aux spectateurs. Avec 12 Monkeys, nous sommes dans les premiers à tenter ce nouveau format.

Renouvelée pour une deuxième saison , vous retrouverez Amanda Schull et Aaron Stanford courant 2016.

[Festival de Monte-Carlo] – Rencontre avec Amanda Schull et Aaron Stanford (12 Monkeys)


wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Mauvaises Filles
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Fumer Fait Tousser
wallpaper-1019588
Richard Chamberlain
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Rimini