[Critique Série] Star Wars Rebels – S02 E01 : « The Siege of Lothal »

star-wars-rebels-saison-2-logo

« Située entre « La Revanche des Sith » (Episode III) et « La Guerre des Etoiles » (Episode IV), « Star Wars Rebels » se déroule à une époque où l’Empire tente d’asseoir son emprise sur l’univers, traquant jusqu’au fin fond de tous les systèmes les derniers chevaliers Jedi et les membres de la résistance… »

« Un Vador impressionnant. Les fans seront ravis, les autres peuvent passer à autre chose. »

Après le rachat de la licence Star Wars par les studios Disney, on s’attendait à voir proliférer les annonces de séries, films et autres gadgets pour « fanboys ». On s’y attendait, on y a assisté et on y assistera encore. Tant qu’un certain Star Wars VII : Le Réveil de la Force n’est pas paru en salles, on dira de Disney qu’ils sont encore en rodage afin de lancer à la machine marketing. En attendant, quoi de mieux qu’une série télévisée permettant à une toute nouvelle génération de découvrir la saga culte ? La grande force de Star Wars est de pouvoir réunir un panel de génération d’une taille jamais égalée. Pas moins de 38 années séparent les spectateurs qui ont découvert la saga avec Star Wars : A New Hope et les jeunes spectateurs qui la découvre aujourd’hui avec les rediffusions des films ou cette fameuse série d’animation Star Wars Rebels. Lancée en octobre 2014 sur la chaîne de Disney aux États-Unis, puis en février 2015 sur France 4 pour la France, la série se développe et a dévoilé le 20 juin dernier le premier épisode de sa saison 2.

Après une première saison en demi-teinte, mais gagnant en force dans sa seconde moitié, la série revient pour une saison bien plus longue. En effet, on passe de 13 épisodes pour la première saison, à pas moins de 22 épisodes pour la seconde saison. En conservant toujours un format de 22 minutes par épisode. La saison 2 de Star Wars Rebels débutera à l’automne 2015 sur la chaîne de Disney, mais pour faire patienter les fans, la série a diffusé son premier épisode en avant-première. Premier double épisode nommé The Siege of Lothal, qui n’est autre qu’un téléfilm de 45 minutes qui sert de lient entre la première et la seconde saison. Comme dirait l’autre : « on ne change pas une équipe qui gagne ». Le créateur et showrunner de la série, Simon Kinberg est toujours aux commandes, avec Lucasfilm Animation en guise de producteur, associé à Disney Entreprise. Les amateurs de la série ne seront pas dépaysés. Une mise en scène qui cherche à faire le spectacle au détriment de l’émotion et une animation intégralement 3D qui a de quoi rebuter, mais n’a rien de mauvaise. Nous sommes dans la continuité la plus parfaite avec la fin de la première saison. Néanmoins, on remarquera une direction artistique plus soignée notamment pour renforcer l’aspect sombre de la série avec l’arrivée du Seigneur Sith et la présence de textures plus détaillées et moins baveuses. Ce n’est pas une généralité, mais un détail à ne pas négliger. Ni moche, ni beau, son aspect visuel enfantin est amenui par cette dramaturgie primordiale à la saga et également bien présente dans cette série.

Cette fois encore, on retrouve l’équipe du Ghost dans une bien mauvaise posture. Pourchassé par l’empire, Ezra et ses acolytes vont réussir à rejoindre un vaisseau de la résistance, mais malheureusement pour eux, tout ne va pas se dérouler comme ils l’auraient voulu. Puisque oui, comme la fin de la saison 1 le laissait supposer, un certain Dark Vador fait une arrivée fracassante avec ce premier double épisode. Plus menaçant et impressionnant que jamais, Vador, encore inconnu aux yeux des rebelles puisque nous sommes bien avant les évènements du film Star Wars IV, dévoile l’étendu de sa force lors de rencontres explosives. Au menu, combats spatiaux et combats au sabre laser. Là où Star Wars Rebels est un divertissement intelligent dans son écriture, c’est qu’il se sert de son statut de lien entre les films Star Wars : Revenge of the Sith et Star Wars : A New Hope pour créer une histoire inédite aux yeux des spectateurs (attention nous ne parlons pas des romans et romans graphiques).

Ne cherchant pas à faire de nouveau les présentations, ce premier épisode met directement le spectateur dans le bain avec un combat spatial qui lance une course poursuite effrénée de 45 minutes. Le scénario de cet épisode reste malheureusement anecdotique puisque son but est d’introduire de nouveaux personnages. Mais il le fait bien et arrive à nous surprendre puisqu’on notera l’arrivée d’un nouveau personnage que certains connaissent déjà par le biais d’une tout autre série animée. Un personnage que les scénaristes se devaient d’intégrer puisque sa relation avec Vador sera déterminante pour l’avenir des rebelles et le bon développement de la série. Tout cela étant fait dans le but d’en venir à l’objectif qui est : l’Empire à une emprise considérable sur le monde et Vador est craint par chaque membre de la résistance. Vous l’avez compris, Dark Vador va devenir un point central de la série. Qu’en deviendra-t-il de Ezra et de l’équipe du Ghost ? Affaire à suivre à l’automne prochain sur la chaîne américaine  de Disney. En attendant, si vous êtes fans de la saga, n’hésitez pas, vous passerez un très bon moment devant ce double épisode impressionnant et divertissant avant tout.

star-wars-rebels-saison-2-vador-1star-wars-rebels-saison-2-vador-2 star-wars-rebels-saison-2-image-1Sans titre5star-wars-rebels-saison-2-image-3star-wars-rebels-saison-2-vador-4star-wars-rebels-saison-2-vador-3star-wars-rebels-saison-2-image-2


wallpaper-1019588
Mort de Franco Zeffirelli
wallpaper-1019588
Écouter le Cinéma
wallpaper-1019588
Ant-Man et la Guêpe
wallpaper-1019588
Menteur, Menteur
wallpaper-1019588
Thandie Newton au casting de Reminiscence signé Lisa Joy ?
wallpaper-1019588
Kit Harrington bientôt dans un film du Marvel Cinematic Universe ?
wallpaper-1019588
Affiche IMAX pour Ad Astra de James Gray
wallpaper-1019588
Première affiche US pour The Report de Scott Z. Burns