[ Critique ] L'ATTAQUE DE LA MOUSSAKA GEANTE par Miss Pink

L_Attaque_de_la_moussaka_geante

Synopsis: A la suite d'une téléportation ratée, un rayon extraterrestre touche accidentellement une part de moussaka. Très vite, elle se transforme en monstre géant, se dirigeant droit sur Athènes, écrasant, dévorant et projettant des geysers de sauce mortelle sur son passage.

Je me souviens encore de la première fois où, sur le conseil d’un ami, j’ai visionné le film de Panos H.Koutras en DVD.Le film débute sur un générique qui m’évoque le fameux et génial « Peur sur la Ville » d’Henri Verneuil avec Minos et son œil de verre.Dès les premières minutes, le repas est servi ; moussaka géante à la sauce  « kitsch ».Un peu plus de 100 mn de délires loufoques dans les rues d’Athènes. En bref un nanar comme je (on) les aime !!!Comment ne pas succomber devant ces scientifiques, répliques exactes de Dieux Grecs, vêtus de blouses roses bonbons dont l’orientation sexuelle ne laisse aucune ambigüité (Yannis Aggelakis, Christo Mantakas), ou encore devant ces magnifiques créatures féminines aux formes plus que subjectives (Myriam Vourou)…

Moussaka_1

En bref, les personnages sont vraiment hauts en couleurs à l’image de son héroïne travestie dans une  combinaison ultra moulante, cœur d’artichaut se trémoussant sur de la musique disco…Comme dans la plupart des films, le fil conducteur est la recherche de l’Amour par le héros ; mais heureusement ici, on ne tombe pas dans le côté guimauve et niais.La trame, toute simple en définitive, imagine une erreur de téléportation d’une des créatures extra-terrestres  à l’intérieur d’une part de moussaka laissée par un petit garçon sur un terrain vague. Certes, l’idée est un peu tirée par les cheveux mais elle donne toute son essence  au film.Totalement perdue, notre pauvre créature intergalactique se retrouve à errer dans les rues athéniennes en provoquant de graves brûlures létales sur  les pauvres humains qu’elle croise…. Attention aux projections de sauce !!! On applaudit la mauvaise prestation des figurants, courant dans tous les sens, chutant de manière inexpliquée, poursuivis par une moussaka énorme se déplaçant à une vitesse somme toute lente…

"Un vrai délice" !

Certains diront que c’est mal filmé et non abouti mais c’est ce qui lui donne tout son charme ! Oui, les effets spéciaux sont grossiers et oui les maquillages sensés représentés les brûlures sont sommaires mais ce n’est pas choquant, cela colle tout à fait avec le film… qui se veut être une caricature de séries Z…Ce film est un pur délire. Pourquoi faudrait-il systématiquement suivre des codes ? Il est agréable de trouver des films qui vont à contre sens, à bas les diktats ! Les critiques mettent en avant essentiellement le côté « gay » de certains personnages… Certes, on ne va pas dire le contraire (pour preuve la scène de baisers entre deux physiciens en début de film). D’autres plans, comme celui de l’astrologue qui établit le thème astral de la féroce moussaka, sont à mourir de rire.Le  plus marquant cependant est la tournure que prend l’évènement dans les journaux télévisés. On pourrait croire à une punition divine. Cette montée en pression portée par des présentateurs de plus en plus à cran est phénoménale ; ou comment faire sur-paniquer une population qui n’en a pas besoin. Sujet bien actuel….

En conclusion, ce film ne va pas révolutionner le cinéma, c’est une certitude, mais il se laisse regarder pour ce qu’il est : un film décalé plutôt loufoque pour un public aimant sortir des sentiers battus et aimant l’étrangeté.A signaler, et pas la moindre des choses (ma gourmandise reprenant le dessus), la recette de la moussaka nous est contée… hummmm….

L'Attaque de la moussaka géante - bande annonce - VOST - (2001)

MISS PINK.

 


wallpaper-1019588
Affiche IMAX pour Venom de Ruben Fleischer
wallpaper-1019588
[CRITIQUE] : Killing
wallpaper-1019588
Call me by your name
wallpaper-1019588
Première bande annonce VF et VOST pour Creed 2 de Steven Caple Jr
wallpaper-1019588
[AVIS] Matthias et Maxime, en terrain connu…
wallpaper-1019588
Première bande annonce teaser VOST pour Doctor Sleep signé Mike Flanagan
wallpaper-1019588
Première bande annonce VOST pour Face à la Nuit de Wi-ding Ho
wallpaper-1019588
The Captain - l'Usurpateur (2017) de Robert Schwentke.